Au Bangladesh, la persécution des chrétiens est quotidienne

Au Bangladesh, les minorités religieuses connaissent des persécutions quotidiennes de la part de leurs voisins musulmans. C’est ce que révèle l’ONG britannique « Minority Rights Group International », dans son rapport  Under threat : The challenges facing religious minorities in Bangladesh publié récemment.

Les chrétiens ne représentent que 0,3 % de la population bangladaise, les bouddhistes, hindous et musulmans chiites ne représentent que 9,6 % de la population ; ce pays est à à majorité musulmane sunnite. Le rapport révèle que les chrétiens et l’ensemble des minorités religieuses subissent de plus en plus de violence dans ce pays. Une nette recrudescence des actes de violence a même été constatée au cours du premier semestre 2016.

« La violence contre les chrétiens est continue et a pour conséquence leur marginalisation dans la société. (…) Les chrétiens sont attaqués pour leurs terres et leurs biens, et leurs attaquants sont soutenus par tous les partis politiques. Ils pensent que les chrétiens sont une minorité minuscule, faible et incapable de protester et résister.  »

Le rapport souligne également que les chrétiens sont de plus en plus la cible de groupes extrémistes, comme le Jama’atul Mujahideen Bangladesh, qui a envoyé des menaces de mort à des croyants. Les attaques croissantes contre les chrétiens en particulier mais aussi contre les autres minorités religieuses dans ce pays à majorité musulmane, ont mis en évidence la façon dont ces minorités sont vulnérables. Le gouvernement du Bangladesh a échoué dans sa lutte contre les persécutions des minorités qui nécessite un large processus de transformation sociale.

Source

Comments are closed.