Conférences/Formations #NLQ

Découvrez le Thomas Moore Leadership Institute

Aider chacun à discerner la source trinitaire de son « leadership intégral », de toute sa personne pour tout homme… Une association vous donne des clés précieuses pour une vie inspirée, cohérente et engagée à la lumière de la foi catholique : le Thomas Moore Leadership Institute (TMLI).

Régulièrement, François-Daniel Migeon, son fondateur propose des petits-déjeuners au cours desquels il présente l’Institut et ce qu’il propose comme cycles.

Prochaines dates : mardis 28 février et 28 mars, de 8h15 à 9h, 15 rue Louis-Philippe à Neuilly-sur-Seine (entrée libre, inscription préalable en ligne).

 

Le TMLI est placé sous le patronage de Saint Thomas More donné par Saint Jean-Paul II en exemple d’engagement chrétien dans toutes les composantes de la vie sociale. Saint Thomas More comme époux et père, philosophe et écrivain, homme politique engagé au service de la Cité, nous donne les clefs pour vivre en conscience. Notre conviction est que la trace visible  que laisse tout homme en cette vie est le reflet de sa réponse libre à un appel divin (à la vie, à être homme, à être enfant de Dieu) au sein de circonstances particulières. L’appel à vivre d’un « leadership intégral » est un appel à la fécondité, à la créativité. Certes, selon les circonstances particulières de chacun. Ce qui est transmissible, ce sont les clés d’une vie en conscience, face à ces circonstances.

Thomas More a déployé un leadership intégral tout au long de sa vie, avec une fécondité humaine et surnaturelle exceptionnelle, rendant Royaume d’Angleterre et à sa famille de nombreux services, témoignant à l’Eglise – Corps mystique du Christ – un exemple de fidélité héroïque.

C’est ce chemin que Saint Thomas More nous invite aujourd’hui à parcourir, forgé au jour après jour, dans un quotidien tout entier offert au Christ : une disponibilité à sa vocation, une disponibilité à chacun et un travail sur soi pour tendre à la perfection de la charité. « On ne naît pas saint, on le devient  » !

UN CHEMIN OUVERT PAR SAINT JEAN-PAUL II

Saint Jean-Paul II, par le motu proprio du 31 octobre 2000 a déclaré Saint Thomas More patron des responsables de gouvernement et des hommes politiques. Ce faisant, Jean-Paul II attire notre attention sur l’exemple éminent de ce saint pour notre vie de laïc engagé dans la vie économique, sociale et politique. Et si Thomas More nous est donné en exemple, ce n’est pas tant pour son martyre éloquent mais bien pour l’ensemble de sa vie qui peut – doit ? – nous inspirer.

UN EXEMPLE DE RESPONSABILITÉ PERSONNELLE

Saint Thomas More a fait preuve d’une grande liberté de parole, fondée sur un attachement profond à vivre en conscience et de manière très cohérente entre conviction, discours et action.

Conviction (liberté de conscience) : «  Je ne vois pas (d’autorité) qui puisse légitimement commander à un homme pour le contraindre à changer d’opinion et à faire passer sa conscience d’un côté à l’autre  ». (Parole de prison rapportée par sa fille Meg).

Discours (liberté de parole) : « Sans crainte d’être puni, tout homme doit pouvoir décharger sa conscience et donner hardiment son avis sur toute question qui serait débattue au Parlement  ». (Vie de Thomas More par Roper)

Action (unité de vie) : « Il monte bien chaque jour dans la chaire des médecins des âmes qui promettent au peuple la santé. Mais leur parole est impuissante car leur vie forme un contraste trop frappant avec leurs discours ». (lettre de More).

UN EXEMPLE DE LEADERSHIP INTÉGRAL

Très jeune, Thomas More s’engage. Il s’engage en politique, dans la vie des affaires, dans la vie familiale. Partout, il fait preuve d’audace, d’initiative et entraîne à sa suite de nombreuses personnalités. C’est le service du bien commun qui l’anime et lui donne d’exercer son leadership intégral.

Service du bien commun : « Travailler au bien public est un devoir sacré. Si l’on foule aux pieds le plaisir d’autrui en poursuivant le sien, l’on commet une injustice ; au contraire, si l’on se prive personnellement de quelque chose, pour en faire don à autrui, on remplit en vérité un devoir d’humanité et de bonté qui n’enlève jamais autant de bien qu’il en apporte : il est compensé par les bienfaits qu’il procure en retour ». (Utopie)

Engagement : « Si tu ne peux mettre fin à des abus bien enracinés, tu ne peux pour cela déserter la chose publique. Tu ne peux abandonner un navire dans la tempête sous prétexte que tu ne peux en contrôler le vent… Ce que tu ne peux tourner en bien, tu dois tenter d’en obtenir ce qui paraît le moins mauvais ». (Utopie)

UN SAINT

Ultime raison d’avoir choisi le patronage de Thomas More, sa sainteté.  Vécue au milieu du monde, c’est elle qui lui donner de l’ascendant sur ses concitoyens, de son vivant et aujourd’hui encore, 4 siècles après sa mort.

Foi opérante : Sans doute ne faut-il pas se complaire dans ce qu’on fait, car tout vient de Dieu. Cependant il est permis de tirer bon espoir du bien que l’on fait, et il faut sans cesse s’efforcer, non d’être sauvé par la foi seule, mais de par­venir, en évitant le mal et en faisant le bien, à la vie éternelle (Ps 33,15 ; 1 P 3,11).  « Cette récompense infinie, Dieu ne l’a promise à per­sonne sans la foi, mais pas davantage à la foi seule, […] l’Écriture atteste clairement que c’est aux œuvres accomplies dans la foi, qu’est octroyée la récompense éternelle  ». (lettre de More en 1527)

Sens du sacrifice : «  Dieu compense d’une joie infinie et qui ne finira jamais  l’abandon d’un plaisir infime et sans durée ». (Utopie)

Vie intérieure : « Dieu ne cesse de « poireauter », frappant assidûment à la porte et guettant la réponse du cœur humain qui lui permette d’y entrer  ». (Apology)

 

Source

 

Conférences/Formations #NLQ

Marçai – « Jeanne d’Arc et le procès de Rouen » : conférence de Me Jacques Trémolet de Villers

Jeanne d’Arc – le Procès de Rouen
de Me Jacques Trémolet de Villers
Lundi 6 mars
à 20h00
à la salle polyvalente – 8 rue de la Fontaine – 37500 Marçay
Entrée et participations libres – Vente et dédicace à l’issue de la conférence.
Maître Jacques Trémolet de Villers a plaidé de nombreuses affaires civiles et pénales à caractère politique, idéologique et médiatique. Pour son chef d’oeuvre, « Jeanne d’arc, le procès de Rouen« , il a reçu le prix Renaissance, le 1er février 2017.

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Jubilé de St Vincent de Paul : fête de Ste Louise de Marillac à Châtillon sur Chalaronne

Du 25 janvier au 8 décembre 2017, la ville de Châtillon-sur-Chalaronne, et avec elle toute l’Eglise, fête les 400 ans de la venue de Saint Vincent de Paul.

Le mercredi 15 mars : Fête de la solennité de Ste Louise de Marillac (fondatrice des Filles de la Charité) présidée par le cardinal Philippe Barbarin à Châtillon sur Chalaronne

Messe à 10h en l’église Saint-André-saint-Vincent

 

2017 : UN JUBILÉ SUR LES PAS DE ST VINCENT DE PAUL : 

Après avoir constaté dans les campagnes de Picardie, à Folleville, la grande misère spirituelle du peuple, Vincent de Paul souhaite, selon ses propres mots, « s’employer tout entier à l’instruction et au service des pauvres de la campagne ». C’est dans ce but qu’il accepte de devenir curé de Châtillon-les-Dombes. Il arrive dans sa paroisse en août 1617.

Le dimanche 20 août, Vincent vit un événement en apparence assez courant. Mais cela va le bouleverser : « Un dimanche, comme je m’habillais pour dire la sainte messe, on me vint dire qu’en une maison écartée des autres, tout le monde était malade, sans qu’il restât une seule personne pour assister les autres, et toutes dans une nécessité qui ne se pouvait dire. Cela me toucha sensiblement le cœur. Je ne manquai pas de les recommander au prône avec affection, et Dieu, touchant le cœur de ceux qui m’écoutaient, fit qu’ils se trouvèrent tous émus de compassion pour ces pauvres affligés. »

L’après-midi, se rendant chez cette famille, Vincent trouve un grand nombre de dames du village qui apportent des vivres aux malades. Trop de vivres même, à tel point qu’on risque de les gaspiller. « Dieu me donna cette pensée : ‘‘Ne pourrait-on point réunir ces bonnes dames et les exhorter à se donner à Dieu pour servir les pauvres malades ?’’ » Vincent commence donc à organiser la première confrérie de la Charité, groupe de femmes qui se relaie pour aider les pauvres de la ville, s’occupant de leurs repas, de leur santé, mais aussi de leur vie spirituelle.

Vincent ne reste que quelques mois dans la paroisse de Châtillon. Il repart dès le 23 décembre 1617. Mais cette expérience le marque pour toute sa vie : partout où il passe ensuite, il fonde des confréries de la Charité. Ces confréries existent aujourd’hui encore, dans le monde entier, sous le nom d’Equipes Saint-Vincent. Et d’autres continuent également l’oeuvre de saint Vincent : prêtres de la Mission, Filles de la Charité, Société Saint-Vincent de Paul

C’est pour fêter les 400 ans de cette fondation des Charités que nous célébrons saint Vincent de Paul tout au long de l’année.

Source

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Perpignan – 9° édition de la nuit des témoins avec Mgr Turini

9ème édition de la Nuit des Témoins :

ils donnent leur vie pour le Christ, venez prier pour eux

 

  • Quoi ?

Ces veillées de prière et de témoignages rendent hommage à ceux qui ont été tués parce qu’ils étaient des disciples du Christ.

Elles permettent aussi de porter dans la prière ceux qui souffrent toujours et d’écouter leur témoignage.

  • Où et quand ont-elles lieu ?

Perpignan : Lundi 27 mars, 20h : chapelle Saint-Jean-Paul II – Parc Ducup avec Mgr Norbert Turini

Mais aussi Reims, Paris, Sainte Anne d’Auray, Monaco

  • Qui sont les grands témoins de cette édition 2017 ?

L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de la Nuit des témoins, ils donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans trois pays phares :

Frère Jacques Mourad
Moine SYRIEN de la Communauté de Mar Moussa, otage de l’État islamique pendant 5 mois

Père Philippe Blot
Missionnaire des MEP engagé dans le secours des réfugiés de CORÉE DU NORD

Mère Marie-Catherine Kingbo
Religieuse de la congrégation des Servantes du Christ au NIGER

Cliquez ici pour en savoir plus sur les Témoins 2017

Conférences/Formations #NLQ

Deux nouveaux chantiers éducation à Charleville Mézières

L’Association Familiale Catholique des Ardennes propose aux parents qui se posent des questions à propos de l’éducation de leurs enfants et adolescents, deux nouveaux « Chantiers-Éducation » :
  • un « chantier » pour les parents de jeunes enfants (de bébé à plus ou moins 10 ans).
  • un « chantier » pour les parents d’ados (ou en passe de le devenir).

La première séance aura lieu les :

jeudi 2 Mars 2017 de 20 h 30 à 22 h 30 pour le groupe « ados »

jeudi 9 Mars 2017 de 20 h 30 à 22 h 30 pour le groupe « enfants »

à la Maison de l’UDAF – 38 boulevard Poirier à Charleville-Mézières (entrée par le parking)

Nous ferons connaissance autour du thème :

Dimanche … Comment vivons-nous le dimanche en famille ?

Les Chantiers-Éducation sont un service des Associations Familiales Catholiques. Ce mouvement familial reconnu d’utilité publique cherche à mettre à la disposition de tous, croyants et non croyants, quelles que soient l’origine, la situation …, les apports de la doctrine sociale et familiale de l’Église Catholique. Dès leur création, en 1990, les Chantiers-Éducation affirment leur profonde originalité. À ce titre, le choix du mot « chantier » ne doit rien au hasard. Le mot « chantier » renvoie à une réalisation en cours qui se construit progressivement. L’éducation est aussi toujours en mouvement, jamais figée. L’ambition des Chantiers-Éducation est de permettre de résoudre au quotidien les difficultés familiales et de réfléchir, avec d’autres, aux solutions les meilleures pour remplir pleinement sa mission de parent. Dans une société en perte de repères, les Chantiers aident les parents à transmettre des valeurs humaines, morales et spirituelles, sans lesquelles aucune véritable éducation n’est possible.

Les Chantiers-Éducation se veulent avant tout des lieux d’écoute et d’échange. Une fois par mois, une dizaine de parents se rencontrent pour partager leur expérience quotidienne d’éducation et les difficultés qu’ils rencontrent. Loin de toute théorie hasardeuse ou des méthodes à la mode, les Chantiers-Éducation sont ancrés dans la réalité et fondés sur des valeurs humaines universelles. Un « chantier » est conduit par un binôme responsable-animateur, formé aux techniques d’animation de réunion, d’écoute active, et à la pédagogie de la transmission des repères.

Ils ont pour but :

  • Valoriser : Le fait d’écouter les autres permet de relativiser ses maladresses et de prendre conscience de ses propres richesses.
  • Enrichir : Pour chaque thème abordé, les participants prennent conscience de repères éducatifs essentiels et se les approprient pour les mettre concrètement en pratique.
  • Donner du sens : Éduquer, c’est aussi permettre aux enfants de donner un sens à leur vie et de s’approprier des valeurs sûres qui les accompagneront pendant toute leur vie d’adulte.

Ces objectifs sont réalisés par le partage. La simplicité des échanges, le sens du concret, la dimension du témoignage contribuent à un enrichissement de chaque participant dans le plus profond respect des différences.

Parmi les thèmes traités :

  • Bien communiquer en famille
  • Le rôle du père ? Le rôle de la mère
  • Nos adolescents et les sorties
  • La gestion d’Internet à la maison
  • Le temps du coucher
  • La violence et l’agressivité chez nos enfants
  • L’arrivée d’un nouvel enfant
  • Comment harmoniser temps familial et temps professionnel ?
  • L’autorité : intransigeance ou démission ?

NLQ #Sorties/Animations

Projection du film Padre Pio à Saint-Maur des Fossés

Projection du téléfilm « Padre Pio » de Carlo Carlei, avec la voix de Michael Lonsdale :

1ère partie le mardi 7 et 2ème le mardi 21 mars à 20h30

11 avenue Joffre – St Maur des Fossés

Ces deux projections seront suivies d’un débat, animé par le fils d’Emanuele Brunatto, premier fils spirituel de saint Padre Pio.

Événement proposé par les AFC de St Maur.

NLQ #Sorties/Animations

Exposition « Le Linceul de Turin » à Masevaux (68290)

« Une provocation à l’intelligence. » (st Jean-Paul II)

Une copie grandeur nature

exposée du 5 mars au 4 juin

Sur ce drap en lin ancien nous pouvons voir le visage et le corps d’un homme flagellé et crucifié, présentant exactement les mêmes blessures que celles de Jésus de Nazareth, telles que les évangiles nous les décrivent. La copie grandeur nature du Linceul de Turin et les deux « hommes-debout » représentant les négatifs photographiques de face et de dos, constituent les pièces maîtresses de l’exposition.

Le parcours du linceul retracé

Au fil des siècles et en dépit de nombreuses recherches scientifiques, le Linceul de Turin reste un mystère controversé. En tout cas, ce linge unique ne laisse pas indifférent. Pourquoi cette relique, apparue en Champagne en 1357 comme nous le disent les historiens, suscite-t-elle une telle ferveur ? D’où vient-elle ? Quelle est son authenticité ? Que voyons-nous sur cette image ? Comment a-t-elle pu se former ? D’où vient que le visage du Christ sur bon nombre d’icônes du VIe siècle offrent les mêmes caractéristiques que celles du visage de l’homme du Linceul ?

En 1988, une datation au carbone 14 avait conclu à une origine médiévale du Linceul. Ces résultats ont depuis été contestés. Qu’en est-il exactement ?

Autant de questions que les 12 panneaux de l’exposition, qui se tiendra à l’église de Masevaux du 5 mars au 4 juin, tenteront d’éclaircir. Ensuite, ce sera à chacun de se faire sa propre opinion.

Une aide à la foi et à la prière

Cette exposition prend tout son sens dans une ville où chaque année, la Passion du Christ est jouée du 2e dimanche de carême jusqu’aux Rameaux. Pour l’Equipe d’Animation Pastorale de la communauté de paroisses, l’objectif est aussi spirituel. En la regardant avec les yeux de la foi, chacun pourra se recueillir devant cette icône du Serviteur souffrant. Elle nous parle à chacun d’un homme flagellé atrocement, d’un roi couronné d’un casque d’épines, d’un homme aux mains et aux pieds percés par des clous, au côté droit transpercé.

« La relique parle, miroir de l’Évangile, reflet de la souffrance et de l’impuissance humaine, image de l’Amour de Dieu, au-delà du péché de l’homme » (saint Jean-Paul II)

Vernissage le dimanche 5 mars à 16 h 00 (conférence à l’église suivie de la visite) suivi des vêpres à 17h

  • L’exposition est visible aux heures d’ouverture de l’église.
  • Les enfants peuvent découvrir l’exposition de façon ludique à travers un support vidéo et en répondant à des questions sous forme d’enquête.
  • Visite guidée les mercredis de Carême de 16 h à 17 h et les dimanches en mars de 15 h à 16 h
  • Possibilité de visites guidées sur rdv.
  • Renseignements : 03 67 11 96 97 – paroissecatholique.masevaux@gmail.com

NLQ #Récollections/Retraites

Session Soleil Levant pour les personnes en deuil à Montligeon

Écoute, réconfort et enseignements

voici les piliers de la prochaine Session Soleil Levant
Cette session débute le lundi 6 mars à 11h30*, 
et se termine le vendredi 10 mars à 17h.

Animée par sœur Marie-Aimée, les sœurs de la Nouvelle Alliance
et les chapelains du Sanctuaire, cette session a pour but d’accompagner
les personnes en deuil, désireuses d’apprivoiser leur souffrance.
Nous voulons vous aider à entrer dans l’Espérance !

Inscrivez-vous dès à présent !

*Au plus tard à 14h pour la conférence d’introduction

Informations et inscriptions en cliquant ici.
Vous pouvez également nous contacter par téléphone : 02 33 85 17 00
ou par mail : receptionmf@montligeon.org

Conférences/Formations #NLQ

Reims – « Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? », des ateliers sur la vie affective

En Novembre dernier, Inès de FRANCLIEU, éducatrice et conférencière, était présente dans notre diocèse à l’occasion d’une conférence sur le thème « Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? ». Divers sujets avaient été abordés, notamment comment évoquer la transmission de la vie avec les enfants ou comment parler vie affective avec les ados.

Inès de FRANCLIEU revient ! La Pastorale des Jeunes et la Pastorale des familles invitent tous les parents et les animateurs de jeunes à une série d’ateliers sur la vie affective animés par l’éducatrice, les :

lundi 6 Mars 2017 à 20 h 30

à la Maison diocésaine Saint Sixte – 6, rue du Lieutenant Herduin à Reims

Affiche Trois ateliers au choix vous seront proposés :

  • Partage en groupes : mon expérience personnelle, les difficultés rencontrées …
  • découverte d’outils par la méthode Vittoz et la Psychomotricité
  • Pour les animateurs de jeunes : comment trouver sa juste place vis-à-vis des parents ?

Remontée des ateliers puis échanges et compléments avec Inès de FRANCLIEU.

Inscriptions : https://goo.gl/forms/XCMxWdfzVt4JmxUR2

Infos : Pastorale des jeunes – Claire JARDON au 06.43.24.68.11 – vieaffective5108@gmail.com

Conférences/Formations #NLQ

Dax – Conférence sur l’avortement

Le Cercle de la Providence organise une conférence de Mme Valérie Ternynck, conseillère conjugale et familiale, membre de « Mère de Miséricorde » et responsable nationale de « Parlez-moi d’amour », sur le thème :
« Avortement : un retour au bon sens est-il possible ? ».
vendredi 10 mars à 20h
au Foyer St Vincent, 6 av. de la République (parking devant l’église St Vincent) à Dax
Les problèmes de l’écoute des personnes ayant vécu un avortement, de la pilule du lendemain, de la liberté de conscience, et du syndrome post-avortement y seront abordés.
Les personnes intéressées sont attendues à 20h pour le cocktail dînatoire qui précède la conférence (20h30) et le débat qui s’ensuivra.
Participation aux frais : 5€ par personne.