Bolivie – L’archevêque de Santa-Cruz prend position contre la multiplication des lynchages

Mgr Sergio Gualberti, archevêque de Santa Cruz de la Sierra, après avoir appris la nouvelle d’un nouveau lynchage intervenu sur le territoire de la commune de San Julian, dans la mesure où la personne avait probablement été impliquée dans un vol à main armée ayant entraîné la mort de la victime, a réaffirmé que les lynchages ne sont pas dignes du peuple de Bolivie. Il a par suite qualifié le fait de très grave, constituant un crime sous tous les points de vue.

« Assez de lynchages ! Assez de ces actes de barbarie qui ne sont pas digne d’un peuple comme celui de la Bolivie. »

De tels actes se répètent malheureusement dans différentes régions du pays, parfois sur la base d’une seule plainte concernant un suspect.

« Personne ne peut s’arroger le droit de tuer une autre personne. Si une personne a commis un crime, il existe la justice. Il faut agir selon la justice. Ce n’est pas en tuant que les problèmes se résolvent. Je crois que cela constitue une plaie dont notre pays est affligé. »

Lire la suite sur Agence Fides

 

Comments are closed.