Quel dialogue possible avec l’islam du Coran ? Point de vue d’un catholique

  A l’automne dernier nous vous signalions la parution d'un livre pour comprendre l'Islam. En voici un résumé, avant d'aller plus loi et de le commander  Par Pascal Raines – Préface du Père Henri Boulad, s.j. L’islam nous est présenté comme une religion d’amour, de tolérance et de paix par d’éminents responsables musulmans. Pourquoi donc les proclamations belliqueuses, les menaces et les attentats perpétrés au nom d’Allah ? Comment comprendre des comportements, des discours...

Lire la suite

On ne peut nier que Fatima est en connexion avec les grands évènements mondiaux de ces cent dernières années.

Nous fêtons cette année le centenaire des apparitions de Notre Dame à Fatima au Portugal. Les différents faits de l’histoire de cette apparition, sans doute la plus grande de ces derniers temps, nous font présumer de l’importance de ce 100e anniversaire. Ce qui s’est passé au Portugal en 1917 est le gage et le signe prophétique de ce que le Cœur immaculé de Marie prépare pour le monde. Personne ne peut plus nier que le fait de Fatima est en connexion avec les grands évènements...

Lire la suite

La vénération du bois de la Croix à Jérusalem en 384 – Comment nos ancêtres fêtaient-ils Pâques ?

La vénération du bois de la Croix à Jérusalem, l’après-midi du Vendredi saint, nous est connue par la description qu’en donne la pèlerine Égérie dans son Journal de voyage, ch. 36-37 (Sources chrétiennes 296).  Égérie, une très pieuse personne originaire de Galice, semble-t-il, avide de voir lieux saints et saints moines, entreprit un long voyage en Orient (381-384) qu’elle décrit dans une lettre adressée à des correspondantes qu’elle appelle ses sœurs, en qui on voit...

Lire la suite

L’« invention » de la sainte Croix par l’impératrice Hélène

L’«invention », c’est-à-dire la découverte, de la croix du Christ par l’impératrice Hélène, mère de l’empereur Constantin, est solidement établie dans la tradition de l’Église latine ; elle y est attestée vers la fin du IVe siècle ; elle a inspiré bien des peintres et a donné lieu à une iconographie conséquente (images de piété, illustrations de missels, de livres de prières …). Elle apparaît comme une preuve de la sainteté de la pieuse impératrice « mère chère...

Lire la suite

Le discours que Benoît XVI avait été interdit de prononcer à la Sapienza

Le 15 janvier 2008, le pape Benoît XVI devait s'adresser aux étudiants de l'université de Rome. Mais un quarteron de laïcs a obtenu l'annulation de sa visite. Voici le discours qu'il avait prévu d'adresser sur le sens de l'université et le rôle de l'Eglise et de la foi chrétienne dans le développement universitaire au fil de l'histoire.   Texte du discours que le Pape aurait dû prononcer à l'Université "La Sapienza" de Rome, le 17 janvier 2008.  La visite a été annulée...

Lire la suite

L’Annonciation du corridor du couvent San Marco de Florence

L’Annonciation du corridor du couvent Saint Marc à Florence est l’une des plus connue du peintre. Cette fresque se trouve sur l’une des parois du couloir du premier étage du couvent. Elle est située en face de l’escalier du rez-de-chaussée qui mène aux cellules. Les moines, pour regagner celles-ci, gravissaient nécessairement ces marches et cette Annonciation s’offrait donc à leur vue plusieurs fois par jour. Fra Angelico réalise cette œuvre dans les années 1445-1450. La fresque...

Lire la suite

A propos du tombeau du Christ, Eusèbe de Césarée développe une théologie du Logos

Dans quelques jours Jérusalem célébrera la fin des travaux de l’édicule du Saint-Sépulcre. L'occasion pour Françoise Thelamon, professeur d'histoire du christianisme de nous présenter la théologie du logos, à partir du tombeau par Eusèbe de Césarée Eusèbe de Césarée décrit dans la Vie de Constantin les constructions magnifiques réalisées à Jérusalem partir de 325 sur ordre de l’empereur pour mettre en valeur et honorer le tombeau du Christ (voir Info catho 10 novembre 2016)....

Lire la suite

Reliques de première ou troisième classe ? Y voir plus clair en quelques mots

Alors qu'une relique de première classe de saint Vincent de Paul entreprend un tour du Mexique, un petit point sur cette classification des reliques nous a paru pouvoir faire l'objet d'un petit rappel. La foi de l’Eglise manifestait ainsi que le sacrifice des martyrs était uni à celui de leur divin Rédempteur et que si « aux yeux des insensés ils ont paru mourir, et leur départ de ce monde a semblé un malheur… ils sont dans la paix. Alors même que, devant les hommes, ils ont subi...

Lire la suite

Grégoire de Nazianze, le passeur de monde

Grégoire de Nazianze est probablement avec Augustin celui des Pères que nous connaissons le mieux « de l’intérieur ». Car, s’il ne nous a pas laissé à proprement parler de « Confessions » comme Augustin, l’homme et le spirituel sont bien là, tout entiers, dans sa correspondance, l’une des plus importantes que nous ait léguée l’Antiquité, tout comme dans ses poèmes autobiographiques ou moraux. Derrière le verbe ciselé et l’expression hautement maîtrisée, nous rencontrons...

Lire la suite

D’où vient la fête de la chaire de Saint Pierre ?

La fête de la Chaire de Saint Pierre était à l’origine célébrée le 18 janvier en Gaule et le 22 février à Rome même. En 1558, le pape Paul IV introduisit la fête du 18 janvier à Rome qui devint fête de la Chaire de Saint Pierre à Rome tandis que la fête du 22 février pris le titre de Chaire de Saint Pierre à Antioche. La réforme du calendrier de saint Jean XXIII a supprimé la fête du 18 janvier dont il ne reste plus que le jour octave le 25 janvier avec la fête de la Conversion...

Lire la suite