Edito #15 : Un bouquet d’initiatives

L’hiver n’en finit pas, l’ambiance paraît lourde. Nombre de nos contemporains sont inquiets et finissent par se dire « à quoi bon ? ». Les politiques nous ignorent ou nous méprisent ; la grande majorité de la population nous pointe du doigt sans trop savoir pourquoi, les média nous collent une étiquette « d’identitaires » qui sonne comme une accusation impardonnable et l’ensemble de l’intelligentsia culturelle bienpensante nous hait. Pas très réjouissant en effet. Le découragement nous guette, et, avec lui, la tentation du repli sur soi. C’est un fait que la perte d’espérance, l’acédie, la révolte aussi sont les armes subtiles du démon pour les âmes plus avisées. Ne perdons pas de vue que l’objectif du Malin, après avoir dérouté par le mensonge...

Lire la suite

Edito #14 : Année Luther, année mariale

Les commémorations du cinquième centenaire de la Réforme battent leur plein. Même Playmobil a son Luther.   Comme nous le disions dans un article dédié, œcuménique signifie à l’origine l’ensemble de la terre habitée. Un concile œcuménique des premiers siècles traduit la réunion de tous les évêques de la terre connue. Il ne s’agit nullement de rassembler des Eglises éclatées théologiquement. Bien au contraire, ces conciles visaient à se mettre d’accord sur les propositions de foi reconnues par tous, dans la communion des évêques. C’est le sens actuel de la « Communion des Eglises orthodoxes » reconnaissant les 7 premiers conciles œcuméniques. Aujourd’hui, œcuménisme a pris un tout autre sens. Il s’agit d’une volonté ou d’un processus...

Lire la suite

Edito #13 : La vie n’est pas un débat

C’est décidément le thème du moment ! La vie ! De la signature très médiatisée de Trump remettant en vigueur la Mexico City Policy, au délit d’entrave numérique voté en France, en passant par la présence du Vice-président des Etats-Unis à la marche pour la vie, le nombre croissant des marcheurs en France, la question de la vie revient sur le devant de la scène médiatique. Il est surprenant que ce retour fasse dire à Madame Rossignol dans un communiqué satisfecit sur le délit d’entrave numérique  « Partout dans le monde, il souffle un vent mauvais sur les droits et les libertés des femmes. La menace d’un retour en arrière n’a jamais été aussi forte, pour toutes et sur tous les continents. » Le même ministre de la santé pour qui avorter n’est pas interrompre...

Lire la suite

Edito #12 : « Tout par amour et rien par force »

« Tout par amour rien par force » « Tout par amour, rien par force » telle est l’une des phrases clefs de saint François de Sales que l’Eglise fête le 24 janvier, comme une mémoire obligatoire. C’est dire l’importance de celui qui porte le titre de Docteur de l’amour car il semble être, de tous les écrivains ecclésiastiques, l’un de ceux qui a le plus mis à la portée de chacun l’amour divin. Si le prince évêque de Genève en a abondamment parlé, il l’a plus encore vécu, au point que son contemporain saint Vincent de Paul, qui s’y connaissait en matière de charité et d’amour divin, dît à son propos « Que Dieu doit être bon puisque Monsieur de Sales est si bon. » En pleine semaine de prière pour l’unité des chrétiens, l’Eglise honore...

Lire la suite

Edito #11 : Eglise médiatrice de paix

Pour nous Européens, l’Eglise médiatrice entre belligérants, cela renvoie aux temps anciens. La trêve de Dieu médiévale, les ambassades pontificales entre souverains chrétiens (qu’on n’apprend plus à l’école de nos jours) nous semblent d’un autre temps et, engoncés dans notre laïcisme étroit qui ne cesse de reléguer l’Eglise dans ses sacristies plus ou moins poussiéreuses, nous n’imaginons plus que cette vieille dame puisse avoir encore quelque poids. Et pourtant, l’actualité du monde de ces dernières semaines nous révèle une Eglise dynamique qui n’hésite pas à arpenter les no man’s lands de sa propre initiative ou souvent à la demande même des belligérants. No man’s land au sens propre, c’est bien ce que l’évêque de Yei entend traverser,...

Lire la suite

Edito #10 : « Et je te dis aussi, que tu es Pierre, et sur cette pierre j’édifierai mon Eglise ; et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle » Mt 16.18

« Et je te dis aussi, que tu es Pierre, et sur cette pierre j'édifierai mon Eglise ; et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle » Mt 16.18 La trêve des confiseurs n’a malheureusement pas fait du basculement de 2016 vers 2017 l’entrée dans une ère de grâce, de paix durable et de sérénité, tant pour le monde que pour notre Sainte-Mère l’Eglise. Si InfoCatho a eu la joie de vous présenter de merveilleux moments et des initiatives édifiantes, nous n’avons pas occulté les tracasseries du Malin qui continue de bouleverser l’Orient, sans cesser d’agacer l’Occident. Attaques contre la vie, guerres larvées ou non, paix avortées, ruées de migrants que n’en finissent plus de vomir les théâtres de guerre ou d’injustices, se disputent la Une des grands...

Lire la suite

Edito #9 : Et surtout la santé

C’est le temps des vœux que l’usage permet de présenter jusqu’au 31 janvier. Vous en avez reçus, vous en avez adressés et peut-être avez-vous, par habitude ou par réflexe, utilisé le fameux « Et surtout la santé » ! Pourquoi « surtout la santé » ? Pourquoi mettre en avant la santé plus qu’autre chose ? La fortune, la réussite (qui fait partie du wagon des vœux aussi) ne sont-ils pas aussi importants, ne sont-ils pas finalement aussi matériels ? Pourquoi ne pas mettre en exergue « Et surtout la joie », « Et surtout le bonheur », « Et surtout l’amour », « Et surtout la sainteté », « Et surtout le salut », « et surtout la paix » ? C’est qu’en fait, sans en avoir vraiment conscience, cette apostrophe contient toutes les autres. Outre...

Lire la suite

Edito #8 : Ils ont du talent ces KTO

L’ambiance semble morose. Nombre de chrétiens sont inquiets et finissent par se dire « à quoi bon ? » Les médias aiment « bouffer » du catho ; les politiques nous méprisent ; la grande majorité de la population nous pointe du doigt sans trop savoir pourquoi et l’ensemble de l’intelligentsia culturelle bienpensante nous hait. Pas très réjouissant en effet. Tout cela pourrait facilement engendrer une dépression générale des catholiques, un repli sur soi (après l’enfouissement volontaire post Vatican II). La tentation sclérosante du communautarisme pourrait guetter des fidèles abrutis de coups et, parfois, certains sombrent dans une telle tentation. Le découragement, la perte d’espérance, l’acédie, la révolte aussi sont les armes subtiles du démon pour...

Lire la suite

Edito #7 : Délit d’entrave et alii, nous ne prions pas assez !

Délit d’entrave numérique, mariage pour tous, exploitation de l’homme par l’homme, pauvreté, prolifération des structures de péchés, éducation en berne, déstructuration de genre, persécutions contre les chrétiens, la liste s’allonge tristement presque jour après jour. Si le Mal se déchaîne, et bien avant de crier au loup millénariste dans la bergerie, peut-être pourrions-nous envisager les choses plus simplement, à l’aune de la part qui est la nôtre : nous ne prions pas assez. Certes, il est probable que ce délit d'entrave numérique ne passe pas le cap du Conseil constitutionnel, mais les récents arrêtés de ce dernier montrent que rien n'est plus sûr désormais. C’est en descendant du train que j’ai appris le résultat de ce vote liberticide. Croisant...

Lire la suite

Edito #6 : L’Eglise, un deuil, des martyrs, une espérance.

L’Eglise vient de revêtir le vêtement de deuil, alors qu’elle inaugure une nouvelle année liturgique. Nous avons peur des mots et de leur sens, sans doute parce que nous les comprenons trop bien. Aujourd’hui, la mort fait terriblement peur, au non croyant comme au croyant, à tel point que dans l’Eglise on tente parfois de minimiser son impact sur les esprits. Ainsi, le violet de l’Avent voudrait se muer en bleu marial plus doux au regard comme à la perception psychologique que nous en avons. Mais, comme nous le rappelait cette semaine sur Infocatho Dom Guéranger, le temps de l’Avent est bien une attente qui passe par un deuil. La liturgie revêt plus d’austérité pour nous inviter à espérer le Messie, comme le peuple hébreu sous la cendre et les vêtements déchirés,...

Lire la suite