Edito #11 : Eglise médiatrice de paix

Pour nous Européens, l’Eglise médiatrice entre belligérants, cela renvoie aux temps anciens. La trêve de Dieu médiévale, les ambassades pontificales entre souverains chrétiens (qu’on n’apprend plus à l’école de nos jours) nous semblent d’un autre temps et, engoncés dans notre laïcisme étroit qui ne cesse de reléguer l’Eglise dans ses sacristies plus ou moins poussiéreuses, nous n’imaginons plus que cette vieille dame puisse avoir encore quelque poids. Et pourtant, l’actualité du monde de ces dernières semaines nous révèle une Eglise dynamique qui n’hésite pas à arpenter les no man’s lands de sa propre initiative ou souvent à la demande même des belligérants. No man’s land au sens propre, c’est bien ce que l’évêque de Yei entend traverser,...

Lire la suite

Edito #10 : « Et je te dis aussi, que tu es Pierre, et sur cette pierre j’édifierai mon Eglise ; et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle » Mt 16.18

« Et je te dis aussi, que tu es Pierre, et sur cette pierre j'édifierai mon Eglise ; et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle » Mt 16.18 La trêve des confiseurs n’a malheureusement pas fait du basculement de 2016 vers 2017 l’entrée dans une ère de grâce, de paix durable et de sérénité, tant pour le monde que pour notre Sainte-Mère l’Eglise. Si InfoCatho a eu la joie de vous présenter de merveilleux moments et des initiatives édifiantes, nous n’avons pas occulté les tracasseries du Malin qui continue de bouleverser l’Orient, sans cesser d’agacer l’Occident. Attaques contre la vie, guerres larvées ou non, paix avortées, ruées de migrants que n’en finissent plus de vomir les théâtres de guerre ou d’injustices, se disputent la Une des grands...

Lire la suite

Edito #9 : Et surtout la santé

C’est le temps des vœux que l’usage permet de présenter jusqu’au 31 janvier. Vous en avez reçus, vous en avez adressés et peut-être avez-vous, par habitude ou par réflexe, utilisé le fameux « Et surtout la santé » ! Pourquoi « surtout la santé » ? Pourquoi mettre en avant la santé plus qu’autre chose ? La fortune, la réussite (qui fait partie du wagon des vœux aussi) ne sont-ils pas aussi importants, ne sont-ils pas finalement aussi matériels ? Pourquoi ne pas mettre en exergue « Et surtout la joie », « Et surtout le bonheur », « Et surtout l’amour », « Et surtout la sainteté », « Et surtout le salut », « et surtout la paix » ? C’est qu’en fait, sans en avoir vraiment conscience, cette apostrophe contient toutes les autres. Outre...

Lire la suite

Edito #8 : Ils ont du talent ces KTO

L’ambiance semble morose. Nombre de chrétiens sont inquiets et finissent par se dire « à quoi bon ? » Les médias aiment « bouffer » du catho ; les politiques nous méprisent ; la grande majorité de la population nous pointe du doigt sans trop savoir pourquoi et l’ensemble de l’intelligentsia culturelle bienpensante nous hait. Pas très réjouissant en effet. Tout cela pourrait facilement engendrer une dépression générale des catholiques, un repli sur soi (après l’enfouissement volontaire post Vatican II). La tentation sclérosante du communautarisme pourrait guetter des fidèles abrutis de coups et, parfois, certains sombrent dans une telle tentation. Le découragement, la perte d’espérance, l’acédie, la révolte aussi sont les armes subtiles du démon pour...

Lire la suite

Edito #7 : Délit d’entrave et alii, nous ne prions pas assez !

Délit d’entrave numérique, mariage pour tous, exploitation de l’homme par l’homme, pauvreté, prolifération des structures de péchés, éducation en berne, déstructuration de genre, persécutions contre les chrétiens, la liste s’allonge tristement presque jour après jour. Si le Mal se déchaîne, et bien avant de crier au loup millénariste dans la bergerie, peut-être pourrions-nous envisager les choses plus simplement, à l’aune de la part qui est la nôtre : nous ne prions pas assez. Certes, il est probable que ce délit d'entrave numérique ne passe pas le cap du Conseil constitutionnel, mais les récents arrêtés de ce dernier montrent que rien n'est plus sûr désormais. C’est en descendant du train que j’ai appris le résultat de ce vote liberticide. Croisant...

Lire la suite

Edito #6 : L’Eglise, un deuil, des martyrs, une espérance.

L’Eglise vient de revêtir le vêtement de deuil, alors qu’elle inaugure une nouvelle année liturgique. Nous avons peur des mots et de leur sens, sans doute parce que nous les comprenons trop bien. Aujourd’hui, la mort fait terriblement peur, au non croyant comme au croyant, à tel point que dans l’Eglise on tente parfois de minimiser son impact sur les esprits. Ainsi, le violet de l’Avent voudrait se muer en bleu marial plus doux au regard comme à la perception psychologique que nous en avons. Mais, comme nous le rappelait cette semaine sur Infocatho Dom Guéranger, le temps de l’Avent est bien une attente qui passe par un deuil. La liturgie revêt plus d’austérité pour nous inviter à espérer le Messie, comme le peuple hébreu sous la cendre et les vêtements déchirés,...

Lire la suite

Edito #5 : Fillon une victoire catho, un vote inutile ?

Nous aimons d’ordinaire faire le tour de l’actualité internationale catholique, pour donner à nos lecteurs une vue d’ensemble de cette incroyable effervescence qui anime l’Eglise et ses fidèles. Cette semaine eut pu être tout particulièrement consacrée à la clôture de l’année de la Miséricorde, aux multiples initiatives caritatives, ou au dernier consistoire. Mais pour une fois, c’est bien l’actualité française qui retient notre attention, puisque les catholiques viennent de se trouver propulsés sur la scène médiatico-politique nationale avec le score inattendu de François Fillon. Sans revenir sur la volte-face des médias et des sondeurs dans les jours précédant le vote, afin sans doute de ne pas perdre encore plus de crédibilité avec la sortie des urnes...

Lire la suite

Edito #4 : L’Eglise corps électoral

Bien entendu la « surprise attendue » de l’élection de Donald Trump a mobilisé l’actualité catholique cette semaine. Entre le message du président-élu assurant que les catholiques trouveraient un appui dans son administration, l’accueil prudent du Vatican dans un discret « wait and see » et les réactions enthousiastes ou consternées des fidèles, comme de la hiérarchie catholique, le moins que l’on puisse dire est que le trublion américain n’est pas passé inaperçu. Un engagement réaffirmé pour le respect de la vie et un discours musclé sur l’immigration, constituent un cocktail qui bouleversé les catholiques dans leur habitude de classer un peu rapidement les uns et les autres au point de ne plus savoir où situer les priorités. Mais les Etats-Unis ne sont...

Lire la suite

Edito #3 : Catholiques et musulmans en chiens de faïence.

Où que nous regardions, vers le Nord ou le Midi, vers l’Orient ou l’Occident, les quatre points cardinaux du monde catholique sont aux prises avec l’islam. Pas de répit, pas de quartiers, pas de zones épargnées, la chrétienté, cette semaine, vit au rythme de l’islam. Bien entendu, ce sont les attentats sur les terres occidentales qui reviennent, lancinants. De façon incontournable, la guerre au Moyen-Orient occupe tous les esprits, pour des raisons diverses et à des degrés variés. A l’inquiétude sécuritaire s’ajoute la crispation civilisationnelle qui se tisse d’amalgames et de poncifs. L’Eglise se trouve concernée à au moins quatre niveaux. Sur le sol ravagé par les guerres, c’est l’Eglise locale qui accompagne au jour le jour les fidèles. Organisations...

Lire la suite

Edito #2 : L’Eglise sur tous les fronts

Nous aurions voulu parler de la Toussaint et des quelques Holywins qui se sont organisés ici ou là de façon nombreuse à l’étranger, plus sporadiquement en France. Nous aurions aimé parler de cette commémoration des défunts qui reste bien souvent confondue avec la Toussaint dans l’esprit de beaucoup de nos contemporains, pour qui le purgatoire est une vieillerie du passé. Mais si nous avons esquissé, au détour d’une information, ces aspects essentiels de notre foi que sont la mort et la vie éternelle des enfants de Dieu, inlassablement cette semaine l’actualité nous a ramenés vers cette évidence, comme une ancre nous tire au font de la mer, l’Eglise est sur tous les fronts. Et si nous pourrions considérer cette expression au sens figuré, avec le combat de l’Eglise...

Lire la suite