L’embryon humain est-il une personne au regard de la loi ?

En voulant essayer de définir la nature de l’embryon, le droit ne peut qu’apporter sa propre conception des choses et mépriser le réel. Analyse de Grégor Puppinck, docteur en droit et directeur de l’European Centre for Law and Justice (ECLJ). « D’un point de vue juridique, l’embryon est-il une personne humaine ? » À quoi bon une telle question ? Se demande-t-on si, d’un point de vue juridique, le têtard est un batracien ? Cette question révèle une confusion très répandue...

Lire la suite

GPA – Le coeur de Macron

Il est étrange de constater que les trois sujets les moins bien traités dans cette campagne sont précisément ceux qui constituent de vrais choix d’avenir : la paix, l’école et la bioéthique. Et sur ce dernier, le candidat Macron a réalisé un vrai tour de passe-passe puisqu’il s’est déclaré contre la GPA en France, mais pour la reconnaissance de l’état civil des enfants issus de GPA à l’étranger. C’est bien une manipulation, puisque tous ceux qui n’excluent pas de recourir...

Lire la suite

GPA – La loi de régulation proposée par l’Inde ne va pas assez loin

Le projet de loi indien qui vise à réglementer l’« industrie de la maternité de substitution en plein essor et à freiner l'exploitation des femmes indiennes appauvries » pourrait entraîner un trafic de femmes étrangères qui loueraient leurs utérus en Inde, a déclaré mardi un expert, Pinki Virani. Après avoir interdit en 2015 la GPA pour les couples étrangers, le gouvernement propose d’interdire la GPA « commerciale » et d’autoriser une « GPA altruiste » pour des couples...

Lire la suite

Avortement – Un avis positif en Irlande, un avis reporté en France

En Irlande, l’Assemblée citoyenne convoquée par le Parlement en 2016 pour donner son avis sur une série de sujets de société recommande « à une large majorité » de « mettre fin à l’interdiction de l’avortement », par une révision du Huitième amendement. Celui-ci, inclus en 1983 dans la constitution irlandaise, « érige en principe le ‘droit à la vie de l’enfant à naître’ ». Il a récemment été critiqué par le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil...

Lire la suite

Un État peut « légitimement choisir de considérer l’enfant à naître comme une personne et protéger sa vie »

Un État peut «légitimement choisir de considérer l’enfant à naître comme une personne et protéger sa vie», rappelle l'ECLJ dont la pétition recense aujourd'hui plus de 25 000 signatures. A signer ici

Lire la suite

Principes non négociables, des points fermes et clairs

En 2012, le site Benoît et moi, faisait, à la veille des élections « pestilentielles », une mise point toujours d’actualité sur les principes non négociables.  A la veille des élections présidentielles, les catholiques français vont-ils s’étriper autour des « principes non négociables » – l’expression est de Benoît XVI – certains allant jusqu’à suggérer que ces principes sont à relativiser, surtout quand ceux qui en sont le plus proches sont étiquetés à l’extrême-droite...

Lire la suite

GPA – Les situations illégales se multiplient en France

La Manif pour Tous a réalisé un reportage qui sera diffusé prochainement pour dénoncer la GPA, « trafic d’êtres humains qui, porté par les réformes sociétales mises en œuvre dans les pays occidentaux, connait aujourd’hui un essor dramatique, de Bangkok à Paris et de Nairobi à Washington ». L’enquête a notamment porté sur la Thaïlande « parce que ce pays, qui après plusieurs scandales très médiatisés, risquait de devenir ‘l’utérus du monde’, tente de mettre en place...

Lire la suite

Le baromètre biopolitique d’Alliance Vita

Le baromètre est un outil simple, utilisé par de nombreux organismes en cette période d’élection présidentielle. C’est le principe du tableau comparatif, avec des mentions aussi claires que possible pour synthétiser les positions passées ou les engagements futurs des candidats. Cet éclairage contribue à l’information des électeurs et participe donc utilement au débat démocratique. Depuis l’automne 2016, Alliance VITA a publié plusieurs baromètres, accessibles sur notre site. Un...

Lire la suite

La Belgique en Flagrant délit d’Eugénisme

En Belgique, le Conseil supérieur de la santé vient d’émettre un avis concernant le « dépistage généralisé en contexte de procréation ». Ce dépistage est proposé pour identifier les futurs parents en bonne santé porteurs d’une maladie génétique récessive. Ces tests génétiques préconceptionnels, remboursés, doivent permettre d’identifier « des troubles graves autosomiques et liés à l'X récessifs chez les couples ayant un projet de grossesse ». Ce dépistage...

Lire la suite