CHU de limoge condamné pour non dépistage de la trisomie 21

Le CHU de Limoges a été condamné hier car il n’a pas dépisté, avant sa naissance, la trisomie 21 de Maylis, âgée aujourd’hui de 7 ans. Dès sa naissance, ses parents décident d’attaquer le CHU pour « erreur de diagnostic » (cf. Leur fille est atteinte de trisomie 21 : ils attaquent le CHU). Près de sept ans plus tard, le tribunal leur donne raison : il estime que la mère « n’a pas eu la possibilité d’exercer son choix de recourir à une interruption médicale de grossesse », ce qu’elle aurait fait « dans 95 à 99 % des cas » selon les experts. Pour les 1 à 4 % des cas restant, le tribunal estime qu’elle n’a pas pu « se préparer à l’arrivée d’un bébé atteint de trisomie 21 ». Le CHU devra verser 50 000€ à la mère et 30 000€ au père. Le couple demandait également réparation pour leurs deux ainés, ce qui a été refusé : « Seul le préjudice propre des parents est susceptible d’être réparé du fait de l’existence d’une faute caractérisée », s’est justifié le tribunal.

Source Généthique.org

C’est sûr elle va se sentir aimée…

Comments are closed.