Colmar – Messe avec les chrétiens des rites orientaux

Une messe avec les chrétiens du Proche et du Moyen-Orient et la communauté ukrainienne sera célébrée le 5 mars à 10h45 en l’église Sainte-Marie de Colmar.

Les bouleversements politiques et la dramatique actualité au Proche et au Moyen Orient tournent nos regards vers les Chrétiens présents dans ces pays depuis les débuts du christianisme. Ils parlent encore l’araméen, la langue du Christ, et célèbrent la liturgie en divers rites très anciens.

Le Pape François intervient régulièrement pour donner espoir à  ces communautés fragilisées. En Occident nous avons tout reçu des Églises d’Orient et nous continuons de recevoir d’elles, car elles ont l’expérience du dialogue entre Églises et la rencontre de l’Islam, autant de thèmes très actuels dans notre société.

Suite aux exactions par des groupes fanatiques en Syrie et dans la plaine de Ninive autour de Mossoul en Irak, de nombreux chrétiens ont dû fuir et se réfugier dans d’autres pays. Environ 350 d’entre eux sont venus en Alsace.

Pour témoigner notre amitié aux Chrétiens des Églises Orientales, ceux d’ici et ceux de là-bas, Monseigneur Jean-Pierre GRALLET, archevêque de Strasbourg les invite pour une messe à la paroisse Sainte-Marie de COLMAR le dimanche 5 mars 2017 à 10h45.

La liturgie sera célébrée selon le rite de S. Jean Chrysostome (qui est aussi celui des Ukrainiens), en araméen, arabe et français,  ainsi qu’avec les rites maronite et syriaque. L’organisation est confiée à l’équipe diocésaine de l’Œuvre d’Orient.

L’Ordre des Chevaliers du Saint-Sépulcre s’associe à cette célébration.

Source

Comments are closed.