Entretien – Camille Pascal « l’identité catholique ressurgit »

Après un long entretien dans les colonnes du Salon Beige, à l’occasion de la sortie de son livre Ainsi Dieu choisit la France, Camille Pascal répond au Point.

Extraits

« Le catholicisme est en train de sortir des profondeurs dans lesquelles la société l’avait enfoui depuis une trentaine d’années. Les agressions terroristes, le fait que les Français soient désignés comme des croisés par Daech, et, dans un registre différent, la façon dont les réformes sociétales ont été imposées engendrent une réaction à un moment donné. Et l’identité catholique ressurgit. Cela fait quinze siècles que notre pays est façonné par l’Église catholique et pendant cette longue période historique tous ceux qui furent à sa tête furent habités par cette religion – y compris Bonaparte, tout agnostique qu’il fut. Même les Lumières et la Révolution française furent un surgeon de cette identité. Ces dernières années, on avait oublié cette imprégnation. Aujourd’hui, en clair, on assiste à un retour du refoulé. Et cette résurgence porte François Fillon.

Mais le démographe Hervé Le Bras a souligné que les votes catholiques n’avaient pas eu autant d’impact sur le choix des électeurs de droite pour François Fillon…

Jamais depuis les manifestations pour l’école libre de 1984 la France catholique n’avait été à ce point mobilisée. Cette mobilisation est non seulement importante, mais aussi durable. La première manif pour tous a eu lieu fin 2012. Le mouvement continue, et François Fillon a su mobiliser cet électorat. Pour une génération d’intellectuels formés par le structuralisme des années 1970, c’est impensable, et donc ils continuent à ne pas percevoir le phénomène. »

 

Comments are closed.