Le revenu universel une utopie ?

Le revenu universel est une proposition qui intéresse beaucoup le milieu catholique. Le PCD, par exemple, depuis longtemps l’a inscrit dans ses programmes politiques. Aussi, InfoCatho donne la parole à ceux qui sont  pour comme à ceux qui sont contre afin que nos lecteurs puissent mieux comprendre de quoi il en retourne.

 

Dans les 4 Vérités Hebdo , Claude Goudron le dépeint comme une utopie de mauvaise foi.

 

Je savais les Français nuls en économie ; je les découvre de mauvaise foi avec le revenu universel. Ou alors, ils sont complètement idiots ! Comment peut-on croire que notre pays, déjà le plus « social-dépensier » du monde, avec une dette de plus de 4000 milliards d’euros (2 170 + dette sociale avec les retraites des fonctionnaires non budgétisées + les dettes des entreprises nationalisées) pourrait se permettre cette nouvelle folie qu’est le revenu universel. Nous avons déjà condamné nos enfants et petits-enfants à payer toute leur vie nos incompétences, voire notre lâcheté. Y rajouter de 300 à 600 Mds€ supplémentaires par an reviendrait à plomber également tous les 2 ou 3 ans une génération suivante ! Alors, Messieurs les politiciens, revenez sur terre. Je comprends certes votre souhait parce qu’aujourd’hui, il y a bien une catégorie de Français qui profite du revenu universel, c’est vous-mêmes ! On en voit maintenant le résultat… D’ailleurs, pourquoi limiter vos élucubrations au revenu universel ? Moi, je vous propose une mesure encore plus « formidable ». Pourquoi pas une loi qui impose que chaque joueur gagne le gros lot au loto chaque semaine ? Dans votre logique, toutes les semaines, chaque Français devrait gagner les millions de la super cagnotte, le rêve absolu, la fin de toutes les inégalités. Oui, sauf que la « super cagnotte » passerait de plusieurs millions d’euros à une somme qui ne pourrait être qu’inférieure à la mise de départ, soit 2 ou 3 euros ! C’est la même logique que vous nous proposez avec votre revenu universel, sans compter l’effondrement accéléré de notre économie, principalement industrielle, qui fera le bonheur de tous nos concurrents et notamment d’Angela Merkel. Tout comme Gérard Schroeder, lors de la mise en application de nos « fameuses 35 heures », déclarait : Je suis pour les 35 heures en France ; ce sera bénéfique pour l’Allemagne (il ne s’était pas trompé)… Avec le revenu universel, Angela Merkel, elle, pourra constater l’élimination d’un concurrent. Messieurs les politiciens, sortez donc de vos utopies ou ce seront les électeurs qui vous sortiront !

Source Les 4 Vérités Hebdo

Abonnez-vous et recevez les 4 premiers numéros gratuitement

Comments are closed.