Les évêques américains demandent une politique humaine de l’accueil des migrants

Alors que Donald Trump a assuré l’Eglise catholique de son soutien pour les années à venir, l’épiscopat américain lui lance un appel à ’adopter des politiques humaines vis-à-vis des immigrés et des réfugiés.

La requête a été faite à l’ouverture de la réunion automnale de la Conférence des Evêques catholiques.
L’ancien président de la Conférence épiscopale et Archevêque de Louisville (Kentucky), S.Exc. Mgr Joseph Kurtz, a exprimé cette requête dans une lettre adressée au Président élu, dans laquelle, il exprime premièrement la « volonté de travailler ensemble » en faveur de « la protection de la vie » et de la « promotion de la dignité humaine ».


Le texte souligne que le service et l’accueil des personnes fuyant les conflits et la violence fait partie de l’identité des catholiques et que, par suite, « nous continuerons à promouvoir des politiques visant à protéger la dignité humaine des réfugiés et des immigrés, à maintenir unies les familles et, dans le même temps, à préserver l’honneur et le respect des lois de ce pays ».


Le 11 novembre, l’évêque auxiliaire de Seattle et Président de la Commission épiscopale sur la migration de la Conférence épiscopale, S.Exc. Mgr Eusebio Elizondo, avait émis une déclaration dans laquelle il demandait un traitement « humain » des immigrés après la victoire électorale de Donald J. Trump. S.Exc. Mgr Mark Joseph Seitz, Evêque d’El Paso (Texas) avait lui aussi encouragé les fidèles à « ne pas avoir peur », réaffirmant à la population latine que l’Eglise demeurerait à ses côtés.

 

Source

Comments are closed.