L’université d’al-Azhar est-elle si pacifiste ?

L’université d’al-Azhar, présentée par l’Occident et l’Eglise catholique comme l’exemple d’un islam, non seulement modéré, mais du véritable islam, fait de paix et de respect, vient de publier un communiqué pour démentir les accusations pointant du doigt une nette divergence entre ses propos pacifiques et le contenu extrémiste de ses cours.

Nous avions publié à l’occasion de la tournée française de certains membres de l’université musulmane, une vidéo troublante d’une de ses professeurs  expliquant le droit au viol des femmes captives.

Alors que les attentats se multiplient en Egypte et que le pape doit rencontrer les universitaires lors de son voyage, le patriarche d’Alexandrie lui-même critiquait les enseignements et positions de l’université d’al-Azhar qu’il accusait de ne pas être prête à changer de discours.

 

Il y a bien une ambiguïté sur le positionnement de cette université qui parfois fait figure de contre-feu sinon de cheval de Troie. Que les accusations soient fondées ou non, la prudence reste de mise.

Comments are closed.