Messe d’action de grâce pour le départ des Soeurs de La Croix de Neuwiller-lès-Saverne

Le dimanche 26 février 2017, aura lieu une Messe d’action de grâce et de remerciement à l’occasion du départ des Soeurs de La Croix, à l’Abbatiale de Neuwiller à 15h00.

C’est désormais une page qui se tourne à Neuwiller-Lès-Saverne et dans la Communauté de Paroisses du Bastberg et du Pays de La Petite Pierre avec le départ des Sœurs de la Croix et la fermeture de la communauté Sainte Catherine. Depuis 1911, elles officiaient dans le secteur et offraient un rayonnement certain pour l’ensemble de la communauté. Leur départ est une perte pour nous tous.

Cent ans de présence à Neuwiller, elles seront engagées dans tous les cœurs.

Elles débuteront en 1911 à la Colonie de Vacances, gérée par « Caritas » de l’évêché de Strasbourg. Les sœurs assureront également le soin des malades à domicile et tiendront une école de couture.

L’année suivante, en 1912, il y aura une ouverture d’une deuxième communauté, grâce au legs fait par les demoiselles KIEN. Cette maison inaugurée le 08.12.1912 sera destinée à l’accueil de personnes convalescentes ou âgées.

Lorsque les sœurs se retireront de la Colonie de Vacances, cette 2e communauté, appelée Sainte Catherine, permettra de continuer leur mission par une présence chaleureuse à Neuwiller jusqu’à aujourd’hui. C’est pourquoi elles tenaient à vous dire ces derniers mots :

Sœur Louis-Marie :

« Pleine de reconnaissance, je garde une place dans mon cœur et ma prière pour tous ceux et celles que j’ai rencontré sur mon chemin. »

Sœur Blandine :

« Que notre cœur ne se trouble pas… Seigneur, tu m’appelles ? »

  « Me voici…prends-moi par la main »   « Je sais en qui j’ai mis ma confiance » 

Sœur Ludovica :

« Bénissons et louons Dieu car sa miséricorde est grande pour nous, son amour à jamais fidèle. Ma prière vous accompagne. Merci pour la vôtre et votre fidèle amitié. »

Sœur Dominique :

« Avec toute ma reconnaissance envers votre bonté, je reste avec vous en priante et fraternelle union. »

« Notre merci, mes chères sœurs devient en ce jour une action de grâce à Dieu pour tout le dévouement que vous nous avez apporté, cette générosité déployée, jour après jour, cette attention aux personnes, ce souci de la dignité de chacun que vous puisez dans la prière et l’Eucharistie quotidiennes. C’est pour nous tous un au revoir simple dans les actes, mais douloureux dans les têtes et les cœurs. » Monsieur l’Abbé Cyrille LUTZ, curé

Source

Comments are closed.