Où en est la réforme de la Curie ?

Du 13 au 15 février 2017, le Conseil des cardinaux – « C9 » – et le pape François ont poursuivi leur réflexion sur la réforme de la Curie romaine. Au menu des échanges notamment : le processus de sélection des candidats à l’épiscopat ainsi que les divers tribunaux du Vatican.

Durant ces trois jours, les cardinaux ont commencé à examiner la « Diaconie de la Justice », en consacrant « un temps consistant » aux tribunaux du petit Etat : Pénitencerie apostolique, Tribunal suprême de la Signature apostolique et Tribunal de la Rote romaine.

Le processus pour la sélection de candidats à l’épiscopat a également été à l’étude, comme les fois précédentes. Une réflexion a eu lieu sur le projet de réforme de la Librairie éditrice du Vatican.

Les sessions de travail ont aussi été consacrées à des considérations sur différents dicastères de la Curie : en particulier sur la Congrégation pour l’évangélisation des peuples (Propaganda Fide), la Congrégation pour les Églises orientales et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Le cardinal George Pell a fait le point sur le travail du Secrétariat pour l’Économie, qui lui est confié, pour la pleine mise en œuvre de la réforme économique, avec une attention particulière portée sur l’activité de formation du personnel et sur les ressources humaines.

Le préfet du Secrétariat pour la communication, Mgr Dario Edoardo Viganò, a présenté l’état actuel de la réforme de la communication du Saint-Siège, à savoir le regroupement entre Radio Vatican et le Centre de télévision du Vatican (CTV). En outre, le plan pour restructurer les fréquences radio et les nouvelles politiques pour le monde des réseaux sociaux a été présenté.

 

 

 Source

Comments are closed.