NLQ #Sorties/Animations

Tarascon – Concert classique au profit des chrétiens d’Orient

La Collégiale Sainte-Marthe de Tarascon accueillera un concert classique au profit des chrétiens d’Orient, dimanche 30 avril 2017 à 17h30.

L’ensemble vocal de Guillaume Costeley, orchestre des Deux Rives, proposera une interprétation du requiem en Ut de Luigi Cherubini (1760-1842), sous la direction de Pascal Bondis.

 

Participation 15 euros/ gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Réservation : COME PRIMA Disquaire (18, rue Bonnerie Avignon)

Tel : 04 13 66 40 67 / Mail : reservation@come-prima.fr

Source

NLQ #Sorties/Animations

Strasbourg – Concert au profit des chrétiens d’Arménie

L’église Sainte-Madeleine de Strasbourg accueillera un concert au profit des chrétiens d’Arménie, dimanche 30 avril 2017 à 16h30.

Dans le cadre des Musicales pour les chrétiens d’Orient, l’ensemble Grünewald (consort de violes de gambe) interprètera un répertoire arménien classique et contemporain, sous la direction de Chantal Baeumler.

Source

Conférences/Formations #NLQ

Toulon – Conférence de Mgr Gollnisch « Chrétiens d’Orient : Le dialogue malgré tout, ici et là-bas »

Mgr Pascal Gollnisch, président de l’Œuvre d’Orient, donnera une conférence autour du thème

« Chrétiens d’Orient : le dialogue malgré tout, ici et là-bas »,

à la Maison des Technologies, place G. Pompidou (derrière le centre Mayol), à Toulon

mercredi 26 avril 2017 à 19h.

Entrée libre – participation de soutien bienvenue

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe annuelle de l’Œuvre d’Orient en la Cathédrale Notre-Dame de Paris

La messe annuelle de l’Œuvre d’Orient aura lieu en la Cathédrale Notre-Dame de Paris, dimanche 14 mai 2017 à 15h30. 

Elle sera célébrée par le Patriarche de l’Église copte catholique (Alexandrie), S.B. Ibrahim Isaac Sedrak.

Source

Brèves

Chrétiens d’Orient – Lettre ouverte à François Fillon

Lettre ouverte à François Fillon,

Monsieur le premier Ministre,

A la veille des élections présidentielles, nous tenions à rappeler publiquement votre engagement de longue date auprès des chrétiens et des minorités d’Orient, votre soutien sans failles et votre implication personnelle et politique indéfectible.

Lors même que beaucoup se désintéressait de la situation, qui pourtant, et cela était inévitable, finirait par nous toucher sur nos territoires, vous avez dès l’été 2014 alerté, sur le sort des minorités victimes de la barbarie islamiste.

Vous êtes le premier à avoir tenté de mobiliser les décideurs politiques et l’opinion publique sur la situation de ces enfants, de ces femmes et de ces familles qui mouraient dans la quasi-indifférence générale, notamment médiatique.

Vous saviez qu’il ne s’agissait pas d’un conflit de plus, mais comme vous le rappelez souvent, d’une idéologie totalitaire en marche, dont le déploiement s’illustre cruellement, aujourd’hui, sur le territoire français et européen.

Les 12 mesures que vous envisagez en faveur de ces minorités démontrent l’acuité de votre vision sur la question, votre maîtrise du contexte historique et géopolitique des zones concernées.

Votre présence samedi soir, auprès de la communauté copte, durement éprouvée le jour des Rameaux, témoigne de cette amitié fraternelle.

Pour toutes ces raisons, pour la solidité de votre analyse et de votre expérience, pour la justesse de votre discernement, nous vous réaffirmons notre soutien et notre confiance.

Bien sincèrement,

Signataires

Jean MAHER, président des coptes d’Europe et secrétaire général de la CHREDO

Saïd OUGIBOU, président de l’UNACF et membre fondateur de la CHREDO

Caroline KOSO et Julie FAURE, fondatrices du Collectif des femmes chrétiennes contre la barbarie

Namrod KOSO, Communauté Chaldéenne de France et Responsable de l’initiative « Tous chrétiens d’orient »

 

 Une manifestation est par ailleurs organisée ce 21 avril

Conférences/Formations #NLQ

« Chrétiens d’Orient, présence ou défense ? » Conférence de Luc Balbont à Saint-Quentin

L’église Notre-Dame de Remicourt à Saint-Quentin accueillera une conférence de Luc Balbont, journaliste, spécialiste du Moyen-Orient, autour du thème

« Chrétiens d’Orient, présence ou défense ? »

le mercredi 3 mai 2017 à 20h30.

Né le 23 avril 1949, journaliste. Arabisant, Luc Balbont vit depuis 1989 entre la France et le Liban, pays où réside sa famille. En 40 ans de journalisme il a couvert une grande partie des évènements et des bouleversements du monde arabe, de la guerre du Liban (1975-1990) aux révolutions arabes de 2011. Il a reçu en 2006 le prix « Reporter d’espoir » pour des reportages effectués en Egypte et en Palestine, et le prix littéraire de l’Œuvre d’Orient en 2012, pour le livre « Jusqu’au bout » (Nouvelle Cité), entretiens avec Mgr Casmoussa, archevêque syriaque catholique de Mossoul. Il est actuellement correspondant à Beyrouth pour le quotidien francophone algérien « Liberté ».

Source

 

Conférences/Formations #NLQ

L’avenir des chrétiens en Orient : témoignage du père Jean Samer Nassif à Brest

L’AVENIR DES CHRÉTIENS EN ORIENT
Témoignage et prédication du père Jean Samer Nassif, prêtre maronite du Liban, conférencier-prédicateur de l’AED. 

Eglise Saint Martin
SAMEDI 22 AVRIL 2017
A la messe paroissiale de 18h

Eglise Saint Michel
DIMANCHE 23 AVRIL 2017
à la messe paroissiale de 8h45

Eglise Saint Louis
DIMANCHE 23 AVRIL 2017
aux messes paroissiales de 10h30 et 18h30

Quête et vente de livres de l’AED à la fin des messes au profit des chrétiens réfugiés d’Irak et de Syrie.

Les chrétiens d’Orient sont les héritiers directs de la foi des premiers chrétiens. Comme eux, ils sont confrontés à la discrimination ou à la persécution.
En Syrie et en Irak, beaucoup d’entre eux ont été poussés à l’exil dans des conditions dramatiques.
Aujourd’hui, ils vivent précairement dans les camps de réfugiés du Liban, de Jordanie, de Turquie et du Kurdistan irakien, dans l’espoir de pouvoir un jour retourner chez eux.
Le départ des chrétiens d’Orient représente un appauvrissement pour tous. Leur maintien ou leur retour au pays est synonyme d’espoir, dans des sociétés marquées par la violence, plongées dans des conflits interminables. Car, fidèles à leur vocation, les chrétiens d’Orient sont des bâtisseurs de ponts entre les multiples communautés ethniques et religieuses qui composent cette région du monde.
Le père Jean Samer Nassif vient nous en parler, au nom de l’AED (Aide à l’Eglise en détresse). Avec lui, avec l’AED qu’il représente, nous pouvons entendre le courageux témoignage de foi des chrétiens d’Orient et répondre à leurs appels, dans la prière et le partage.

Le Père Jean Samer NASSIF
Aîné d’une famille de quatre enfants, Jean Samer Nassif est né le 20 mai 1967 à Deir-el-Kamar, au Liban, dans le Chouf, lieu de rencontre entre chrétiens et druzes.
Ordonné prêtre en 1993 pour le diocèse de Saïda (le Sidon biblique), nommé curé de paroisse puis professeur de catéchèse à l’Institut St Paul de Harissa, il est ensuite envoyé par son évêque en France pour approfondir sa formation en catéchèse et en théologie. Il rejoint l’AED (Aide à l’Eglise en Détresse) en 2003 pour un service de prédications et de conférences.

L’AED (Aide à l’Eglise en détresse)
Fondée en 1947 l’AED est une Fondation de droit pontifical dont la mission est de venir en aide aux Eglises locales du monde entier, éprouvées par la persécution ou la grande pauvreté.
L’action de l’AED répond ainsi aux besoins pastoraux des Eglises dans plus de 130 pays du monde, du Brésil au Vietnam, de l’Inde au Soudan… Chaque année, l’AED reçoit des évêques et des congrégations religieuses du monde entier environ 7.000 appels d’aide, concernant essentiellement :
– la formation des séminaristes, des prêtres,
– la formation de catéchistes,
– l’aide d’existence pour prêtres, religieux, religieuses,
– la publication de livres religieux, bibles, en toutes les langues,
– la production d’émissions religieuses de radio
– la construction ou restauration d’églises, de couvents, de séminaires…
– l’achat de moyens de transport destinés à la pastorale des communautés dispersées
– l’aide caritative dans les camps de réfugiés (Syrie, Jordanie, Liban, Irak-Kurdistan…) et pour les victimes de catastrophes naturelles (Haïti, Philippines…).
600.000 chrétiens dans le monde (dont 70.000 en France) s’associent à la mission de l’AED et participent à sa triple action de solidarité spirituelle, d’information et de partage avec les Eglises souffrantes.

En France #NLQ

Vendredi Saint : Collecte pour la Terre Sainte et chemin de croix avec les chrétiens d’Orient

R�sultat de recherche d'images pour

Comme chaque année, les chrétiens du monde entier sont appelés à se tourner vers la Terre Sainte le Vendredi Saint pour participer à la collecte recommandée par la Congrégation pour les Églises orientales en faveur de la Custodie de Terre Sainte et de l’Eglise locale. Cette offrande est faite pour préserver non seulement les Lieux Saints, mais également pour assurer les besoins pastoraux, sanitaires, éducatifs et sociaux de l’Église en Terre Sainte, au bénéfice des frères chrétiens et des populations locales.

Partager le chemin de croix des Chrétiens d’Orient
« Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance » (1 Co12, 26). « Faire son chemin de croix » signifie marcher à son tour derrière Jésus qui porte sa croix et prendre conscience du don qu’il fait de sa vie par amour pour nous, pour moi. Cette marche symbolique a lieu tous les vendredis de carême et plus particulièrement le Vendredi saint. Elle nous invite aussi à regarder ceux qui souffrent. 
Ainsi, l’œuvre d’Orient vous propose de prier le Vendredi Saint en communion avec les communautés chrétiennes qui souffrent.
⇒ ici un chemin de croix des chrétiens en  Syrie

Source

Brèves #NLH

Francois Fillon : « Il y a un génocide à l’égard des Chrétiens d’Orient qui dure depuis des années dans l’indifférence générale en France. »

 « Il y a un génocide à l’égard des Chrétiens d’Orient qui dure depuis des années dans l’indifférence générale en France. » a déclaré François Fillon.

Conférences/Formations #NLQ

L’avenir des chrétiens en Orient : témoignage du père Jean Samer Nassif à Nevers

L’AVENIR DES CHRÉTIENS EN ORIENT
Témoignage du père Jean Samer Nassif
prêtre maronite du Liban, conférencier-prédicateur de l’AED

NEVERS BANLAY – Chapelle Ste Anne
SAMEDI 29 AVRIL 2017
A la messe paroissiale de 18h30

COULANGES-LES-NEVERS – Eglise St Théodore
DIMANCHE 30 AVRIL 2017
à la messe paroissiale de 10h30

Les chrétiens d’Orient sont les héritiers directs de la foi des premiers chrétiens. Comme eux, ils sont confrontés à la discrimination ou à la persécution.
En Syrie et en Irak, beaucoup d’entre eux ont été poussés à l’exil dans des conditions dramatiques.
Aujourd’hui, ils vivent précairement dans les camps de réfugiés du Liban, de Jordanie, de Turquie et du Kurdistan irakien, dans l’espoir de pouvoir un jour retourner chez eux.
Le départ des chrétiens d’Orient représente un appauvrissement pour tous. Leur maintien ou leur retour au pays est synonyme d’espoir, dans des sociétés marquées par la violence, plongées dans des conflits interminables. Car, fidèles à leur vocation, les chrétiens d’Orient sont des bâtisseurs de ponts entre les multiples communautés ethniques et religieuses qui composent cette région du monde.
Le père Jean Samer Nassif vient nous en parler, au nom de l’AED (Aide à l’Eglise en détresse). Avec lui, avec l’AED qu’il représente, nous pouvons entendre le courageux témoignage de foi des chrétiens d’Orient et répondre à leurs appels, dans la prière et le partage.

Le Père Jean Samer NASSIF
Aîné d’une famille de quatre enfants, Jean Samer Nassif est né le 20 mai 1967 à Deir-el-Kamar, au Liban, dans le Chouf, lieu de rencontre entre chrétiens et druzes.
Ordonné prêtre en 1993 pour le diocèse de Saïda (le Sidon biblique), nommé curé de paroisse puis professeur de catéchèse à l’Institut St Paul de Harissa, il est ensuite envoyé par son évêque en France pour approfondir sa formation en catéchèse et en théologie. Il rejoint l’AED (Aide à l’Eglise en Détresse) en 2003 pour un service de prédications et de conférences.

L’AED (Aide à l’Eglise en détresse)
Fondée en 1947 l’AED est une Fondation de droit pontifical dont la mission est de venir en aide aux Eglises locales du monde entier, éprouvées par la persécution ou la grande pauvreté.
L’action de l’AED répond ainsi aux besoins pastoraux des Eglises dans plus de 130 pays du monde, du Brésil au Vietnam, de l’Inde au Soudan… Chaque année, l’AED reçoit des évêques et des congrégations religieuses du monde entier environ 7.000 appels d’aide, concernant essentiellement :
– la formation des séminaristes, des prêtres,
– la formation de catéchistes,
– l’aide d’existence pour prêtres, religieux, religieuses,
– la publication de livres religieux, bibles, en toutes les langues,
– la production d’émissions religieuses de radio
– la construction ou restauration d’églises, de couvents, de séminaires…
– l’achat de moyens de transport destinés à la pastorale des communautés dispersées
– l’aide caritative dans les camps de réfugiés (Syrie, Jordanie, Liban, Irak-Kurdistan…) et pour les victimes de catastrophes naturelles (Haïti, Philippines…).
600.000 chrétiens dans le monde (dont 70.000 en France) s’associent à la mission de l’AED et participent à sa triple action de solidarité spirituelle, d’information et de partage avec les Eglises souffrantes.

Source