Agenda / Annonce #NLQ

Toulon – « Les bienfaits de la confession dans les familles et pour l’Eglise » : conférence d’Ingrid d’Ussel

L’AFC de Toulon et la librairie de l’Enfant Jésus vous invitent à la conférence intitulée : « Les bienfaits de la confession dans les familles et pour l’Eglise  »

le 9 février à 20h30, dans la salle de la Paroisse St Pie X

La conférence sera donnée par Ingrid d’Ussel et suivie de dédicaces de son livre « S’il te plaît Maman, emmène-moi me confesser  ».

En France #NLH #NLQ

Les petits ostensoirs, déjà six cercles en France : la Miséricorde se répand !

Il y a quelques semaines, nous vous faisions la promotion de ces cercles « Les petits ostensoirs », ces cercles qui incitent les enfants à se confesser régulièrement, et à prier pour la confession de tous les chrétiens (voir l’interview d’Ingrid d’Ussel, l’initiatrice de ce mouvement, et auteur de S’il te plaît maman, emmène-moi me confesser)

Déjà six cercles ont démarré en France et se réunissent régulièrement (Le Mans, Versailles, Rambouillet, Dinard, Voisins-le-Bretonneux et dernièrement Lyon), un septième s’apprête à voir le jour à Cherbourg.

N’hésitez plus, rejoignez-les, ou créez votre propre cercle : laissez la Miséricorde se répandre sur le monde !

Toutes les informations pour rejoindre et/ou initier un cercle sont disponibles ici.

Agenda / Annonce

« Les bienfaits de la confession dans les familles et pour l’Eglise » : conférence à Mondaye

L’abbaye Saint Martin de Mondaye vous invite à une conférence d’Ingrid d’Ussel : 

« Les bienfaits de la confession dans les familles et pour l’Eglise »

le dimanche 18 décembre

 

Conférence organisée à l’invitation des Prémontrés et des AFC

9h30 Topo
11h00 Messe

Garderie prévue sur place

Renseignements auprès de Frère Matthieu : f.matthieu@mondaye.com

Ingrid d’Ussel est l’auteur de « S’il te plaît maman, emmène-moi me confesser » et l’initiatrice des cercles Les petits ostensoirs.

A la une #NLQ #Rome

Désormais tous les prêtres peuvent absoudre l’avortement

Face à la gravité de l’acte d’avorter, comme l’est un meurtre, l’absolution était jusqu’alors réservée aux évêques et certains prêtres. Dans sa lettre apostolique Misericordia et misera, le pape François vient d’autoriser tous les prêtres à absoudre ce péché.

« Pour qu’aucun obstacle ne s’interpose entre la demande de réconciliation et le pardon de Dieu, je concède à tous les prêtres, à partir de maintenant, en vertu de leur ministère, la faculté d’absoudre le péché d’avortement. »

Une mesure de miséricorde qu’il ne faudrait pas voir comme la banalisation d’un acte contre lequel, n’en déplaise à Alain Juppé, le Saint-Père ne cesse de se battre. Car si l’absolution accorde bien pardon et miséricorde, il n’en reste pas moins que l’avortement hôte la vie à un petit être humain et reste un péché.

Le droit commun et la propagande médiatique tendent à banaliser un acte dont les conséquences humaines et psychologiques rappellent pourtant combien il n’est pas anodin de priver de la vie.

Agenda / Annonce

Paris – « Les bienfaits de la confession dans les familles et pour l’Eglise » : conférence d’Ingrid d’Ussel

Première conférence-dédicaces « Les bienfaits de la Confession dans les familles et pour l’Eglise« 
Dimanche 6 novembre – Paris XV – Paroisse ND de la Salette

avec Ingrid d’Ussel, initiatrice des cercles « Les petits ostensoirs » et auteur du livre S’il te plaît maman, emmène-moi me confesser.

En France #NLH #NLQ

Les petits ostensoirs : des enfants prient pour la confession… et y prennent goût !

En cette fin d’année de la Miséricorde, entretien avec Ingrid d’Ussel, qui est à l’origine de ces cercles qui incitent les enfants à se confesser régulièrement, et à prier pour la confession de tous les chrétiens.

« Les petits ostensoirs », qu’est-ce que c’est ?
Ce sont de petits cercles d’enfants de 4 à 14 ans, qui, localement, vont se réunir une fois par mois pour se confesser et prier pour la confession des autres. Les dates sont choisies pour l’année avec le curé de la paroisse, ce qui encourage à la régularité. Les mamans sont invitées à préparer leurs enfants (la veille ou le matin) et à les accompagner.
Les enfants peuvent lire de petits textes, lancer des chants, ou rester en silence, mais il est très important qu’ils prient pour la confession des autres. Cela dure environ une heure.

« Les petits ostensoirs », pourquoi ce nom ?
J’ai choisi ce nom car l’absolution reçue lors du sacrement de Pénitence nous permet de repartir avec confiance dans la cité des hommes pour être des porte-Christ : le rayonnement du Christ à travers nous n’est ainsi plus atténué par un voile gris de noirceur intérieure. En veillant à être le plus bel ostensoir du Christ possible, nous servons au mieux la mission d’annoncer Jésus-Christ. Et les cercles de confession fréquente pour enfants ont bien pour but de les transformer en ostensoirs du Seigneur, les plus beaux possibles !

« Les petits ostensoirs » Pourquoi faire le pas ?
Le fait de fonder un de ces petits cercles localement va vous aider à tenir la résolution de la régularité puisque vous pourrez prendre les dates avec le prêtre pour l’année entière.

« Les petits ostensoirs » Comment s’y prendre ?
L’horaire et le jour sont à choisir en tenant compte de l’agenda du prêtre, mais aussi des activités et rythmes des enfants… Le mercredi en tout début d’après-midi et le vendredi soir juste après l’école sont des créneaux qui fonctionnent bien.
L’annonce peut en être faite dans le bulletin paroissial et aussi par courriel à tout votre réseau, FB, GDC…
Les mamans sont invitées à préparer leurs enfants (la veille ou le matin) et à les accompagner. Les enfants peuvent lire de petits textes, lancer des chants, ou rester en silence, mais il est très important qu’ils prient pour la confession des autres. Cela dure environ une heure.
Peu à peu, les enfants y prendront goût et ce rendez-vous deviendra vite inratable.

Il n’y a pas encore de groupe près de chez vous ? Parlez-en à votre curé, sur le site vous trouverez tous les conseils pour en monter un.