Dans le Monde #NLQ

L’Europe a besoin de la foi en Christ estiment les représentants du Vème Forum Européen Catholique-Orthodoxe

Cathobel nous rapporte que le Vème Forum Catholique-Orthodoxe Européen s’est tenu à Paris du 9 au 12 janvier 2017. Ce forum a été organisé sur l’invitation de l’Archevêque de Paris, le Cardinal André Vingt-Trois. Les travaux ont ensuite été guidés par les deux co-Présidents du Forum, le Métropolite Gennadios de Sassime du Patriarcat Œcuménique, et, au nom de la Présidence du CCEE, par le Cardinal Péter Erdő, Archevêque d’Esztergom-Budapest. Le thème de cette rencontre : L’Europe dans la crainte de la menace du terrorisme fondamentaliste et la valeur de la personne et la liberté religieuse.

« Nos Églises catholique et orthodoxe proclament la centralité de la personne humaine et de sa dignité créée à l’image de Dieu. Elles affirment la dignité de la nature humaine créée libre. La liberté humaine s’exerce au plus haut point dans l’acte de foi religieuse. L’acte de foi doit toujours rester libre. Les constitutions de nos États garantissent les droits fondamentaux de la personne humaine. Néanmoins dans nos sociétés des forces sont toujours à l’œuvre pour marginaliser, voire effacer de l’espace public les religions et leur message. Nous pensons que l’Europe a plus que jamais besoin du souffle de la foi en Christ et de l’espérance qu’elle procure. Le christianisme est un marqueur d’identité qui ne nie pas aux autres leurs droits humains, mais qui cherche à coopérer avec tous pour la réalisation du bien commun ».

 

Le message, en quatorze points, développe certaines questions traités durant la rencontre : la dignité humaine et la liberté religieuse ; l’intolérance religieuse, la discrimination et la persécution ; le fondamentalisme et le terrorisme aujourd’hui ; la cohésion sociale et le phénomène de la peur dans l’État de droit en regardant à la mission des dirigeants et à la contribution de l’Église ; l’engagement des Églises dans la gestion des conflits et dans la promotion du bien commun et de la solidarité ; et enfin la proclamation de Jésus-Christ comme réponse à la menace tant du fondamentalisme que du terrorisme.

« L’Europe séculière – écrivent les participants – plonge ses racines dans nos traditions chrétiennes qui lui ont fourni sa vision universaliste, sa conception de la dignité de la personne et les principes de sa morale. Se couper de ses racines, c’est aller à la dérive. Le vide intérieur expose surtout les plus jeunes, aux pires sollicitations. Nous répétons avec force que la foi chrétienne rejoint l’homme dans toutes les dimensions de son être personnel et social. Elle s’exprime dans le double commandement de l’amour de Dieu et du prochain, qui est la clé de l’acceptation mutuelle. L’amour du prochain est sans condition ni calcul (Cf. Mathieu 22,39). Le dialogue de vérité entre personnes de religion ou de convictions différentes est la seule issue aux situations de peur et d’exclusion mutuelle. Le dialogue nous apprend à devenir plus humbles. Dans la confrontation avec les autres nous découvrons toujours des richesses insoupçonnées de notre humanité commune. Nous sommes heureux de progresser ainsi vers une meilleure connaissance et un plus grand amour de Celui qui pour nous est l’achèvement de notre humanité, Jésus-Christ notre Seigneur, « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jean 14,6). ».

Il faut bien reconnaître que lorsque les Orthodoxes s’en mêlent nous sommes toujours mis au cœur même de la vie théologale !

 

 

 

Dans le Monde #NLH #NLQ

Cardinal Erdö : la négation de Dieu ne permettra pas d’éviter les tensions

« La négation de Dieu ne permettra pas d’éviter les tensions, bien au contraire, la sécularisation affaiblit la vie sociale et est porteuse d’insécurité » a rappelé le cardinal Erdö lors du 5e Forum européen entre orthodoxes et catholiques, à Paris, ce lundi 9 janvier, dont le thème était « L’Europe dans la crainte de la menace du terrorisme fondamentaliste et la valeur de la personne et de la liberté religieuse ».

Pour l’archevêque de Budapest, « La peur du terrorisme fondamentaliste mine la dignité de l’être humain et met en péril une saine liberté religieuse sans laquelle il n’existe pas de paix sociale ».

Le prélat a également insisté sur le rôle particulier des chrétiens. « Les chrétiens sont plus que nécessaires en Europe, ils se doivent d’être présents dans la promotion de la justice, dans le respect du bien commun et de la dignité de la personne », insistant également sur la défense de la liberté religieuse.

Source

Dans le Monde #NLH #NLQ

Des chrétiens malmenés en Europe

Cette semaine, l’Observatoire de la christianophobie relate quelques événements fâcheux arrivés à des chrétiens en Europe. Si le martyre est explicite en Orient, les vexations sont plus discrètes mais réelles en Europe.

 

christianophobie-europe

En France #NLH #NLQ

Mum, Dad and Kids : La collection de signatures se poursuivra jusqu’au 3 avril 2017

C’est une excellente nouvelle : l’initiative citoyenne européenne Mum, Dad & Kids se poursuivra jusqu’au 3 avril 2017 !

Nous reproduisons ici le communiqué de presse des porteurs de l’initiative :

ICE « Mum Dad & Kids » : La collection de Signatures se poursuivra jusqu’au 3 avril 2017

La collecte des signatures pour l’initiative citoyenne européenne pro-famille « Mum Dad & Kids » se poursuivra jusqu’au 3 avril 2017, soit un an après son lancement officiel. Cela a été confirmé par une lettre que la présidente de l’ICE, Edit Frivaldszky, a adressée au vice-président de la Commission, Frans Timmermans. Dans cette lettre, elle a également demandé à la Commission de supprimer de son site Web des informations inexactes selon lesquelles la collection de signatures devait prendre fin à une date antérieure.

L’article 5, paragraphe 5, du règlement 211/2011 dispose :

Toutes les déclarations de soutien sont recueillies après la date d’enregistrement de la proposition d’initiative citoyenne et dans un délai n’excédant pas douze mois.

Cette disposition stipule que les déclarations de soutien doivent être recueillies, d’une part,  après l’enregistrement de l’ICE et, de l’autre part, dans un délai de 12 mois ou moins. Il ne dit pas que cette période doit nécessairement commencer immédiatement le jour de l’enregistrement. En effet, il ne dit même pas qu’il appartienne à la Commission de décider des dates auxquelles cette période doit commencer ou se terminer.

La disposition stipule en outre :

À la fin de ce délai, le registre indique que le délai a expiré et, le cas échéant, que le nombre requis de déclarations de soutien n’a pas été collecté.

Cela signifie qu’à la fin de la période d’un an une mention doit être inscrite au registre que le délai a expiré. Par contre, cela ne veut pas dire que la Commission devrait, le jour même de l’enregistrement d’une nouvelle ICE,  décider et indiquer dans le registre la date à laquelle la collecte de signatures prendra fin.

Les organisateurs de l’ECI « Mum Dad & Kids » n’ont pas lancé la collection de signatures immédiatement après l’enregistrement de l’initiative, mais seulement le 4 avril 2016. Cela était dû aux difficultés liées à la mise en place d’un système de collecte des signatures qui devait se conformer aux exigences techniques énoncées dans le règlement 211/2011.

Il manque encore environ 40.000 signatures en France pour atteindre le seuil minimal de signataires, gageons que d’ici avril nous pourrons les réunir !

A la une #Dans le Monde #NLQ

Lutte contre la pauvreté : les 6 recommandations des évêques à l’Union Européenne

La COMECE vient de publier une déclaration à l’intention de l’UE et des Etats membres afin de les inviter à avoir une approche intégrale de la pauvreté.

Après un rapide état des lieux qui souhaite mettre en lumière les plus grandes victimes de la pauvreté, viennent 6 recommandations d’ordre plutôt général qui font plutôt figures de grandes postures que de recommandations. Leur caractère vague et générique pourrait donner libre court à de nombreuses interprétations, selon le sens que chacun donne aux mots.

En revanche, les deux dernières recommandations vont, elles, à contre courant de la société actuelle :

 

5-  les familles comme des acteurs clés de la société. Les enfants vivant dans des ménages pauvres sont exposés à des obstacles importants qui limitent leurs possibilités dès la petite enfance. Nous recommandons de garantir l’égalité d’accès à l’éducation et de soutenir les parents isolés ainsi que les familles pauvres et nombreuses. En cas de difficultés, la famille est le premier recours. L’UE se doit donc de lui apporter un soutien plus important, de veiller à son unité et de promouvoir des politiques centrées sur elle.

 

6- Favoriser le dialogue et la coopération. Nous invitons l’UE à favoriser le dialogue et la coopération avec tous les acteurs concernés. Ce dialogue devrait inclure les Eglises et leurs organisations mais avant tout donner la priorité aux pauvres, « non comme à un problème, mais comme à des personnes qui peuvent devenir sujets et protagonistes d’un avenir nouveau et plus humain pour tous ».

 

NLQ #Points non négociables PNN

Il y a urgence, il ne reste que 2 jours ! ! ! Mum Dad kids, la France à la traîne

Il manque 41000 signatures pour atteindre ce seuil minium en France.

L’initiative citoyenne européenne (IPE) Mum Dad & Kids se félicita de pouvoir annoncer d’avoir atteint le seuil minimum de signatures dans sept États membres de l’UE. En plus de la Pologne, de la Grèce, de la Slovaquie et de la Finlande, les seuils minimaux respectifs de l’ICE pour la protection du mariage et de la famille dans l’UE sont maintenant atteints et même dépassés en Hongrie, en Croatie et en Lettonie. Cela signifie que 7 mois après le début de la collecte des signatures, l’un des deux critères d’une ECI réussie a été accompli. L’autre est de recueillir un nombre total d’au moins 1 million de signatures.

« Nous sommes ravis de voir que nous avons atteint le nombre de quotas minimaux nécessaires pour déclarer notre initiative valable. Comme on peut le constater par les résultats actuels, il existe un fort soutien pour le mariage et la famille en Europe. Je suis fière de constater que tant de citoyens sont prêts à exprimer leur soutien de manière publique », a déclaré Edit Frivaldszky, présidente du comité des citoyens Elle a poursuivi par un appel à l’action : « Nous espérons maintenant que cela va envoyer un signal d’encouragement à d’autres citoyens à faire entendre leur voix en faveur du mariage et de la famille par notre initiative !

Les militants de Mum Dad & Kids continueront de recueillir des signatures pour atteindre le deuxième critère, soit 1 million de signatures. La forte poussée qui a été confirmée par les sept pays ci-dessus n’est pas seulement un encouragement, elle est aussi un signal politique fort lié au mariage et à la famille dans le contexte de l’UE. Ce message est l’un des principaux objectifs de Mum, Dad & Kids qui utilise l’ICE, un outil fourni par l’UE par le biais duquel les citoyens peuvent exprimer leur voix et influencer la législation de l’UE.

Mais il manque encore 41000 signatures pour atteindre ce seuil minium en France.

Pour signer c’est  ici

A la une #Doctrine / Formation #Morale #NLQ

Découpler l’éthique de l’économie est un faux dualisme explique Benoit XVI

Alors que le pape François recevait des entrepreneurs chrétiens la semaine dernière, alors que les analystes nous disent que le duel Fillon Juppé pourrait se jouer sur l’économie et l’Europe, il nous est apparu opportun de rappeler ce court avertissement du pape Benoît XVI en 2010.

Benoît XVI, entretien avec les journalistes au cours du vol vers le Portugal, 11 mai 2010

 

La crise économique s’est récemment aggravée en Europe et elle implique aussi en particulier le Portugal. Certains leaders européens pensent que l’avenir de l’Union européenne est à risque. Quelles leçons tirer de cette crise, aussi sur le plan éthique et moral ? Quelles sont les clés pour consolider l’unité et la coopération des Pays européens à l’avenir ?

 

Benoît XVI : Nous constatons un faux dualisme, c’est-à-dire un positivisme économique qui pense pouvoir se réaliser sans la composante éthique, un marché qui serait régulé seulement par lui-même, par les pures forces économiques, par la rationalité positiviste et pragmatique de l’économie – l’éthique serait quelque chose d’autre, étrangère à ceci. Dans les faits, nous voyons maintenant qu’un pur pragmatisme économique, qui fait abstraction de la réalité de l’homme – qui est un être éthique –, n’aboutit pas positivement, mais crée des problèmes insolubles. Par conséquent, c’est maintenant le moment de voir que l’éthique n’est pas une réalité extérieure, mais intérieure à la rationalité et au pragmatisme économique. D’autre part, nous devons aussi confesser que la foi catholique, chrétienne, était souvent trop individualiste, qu’elle abandonnait les choses concrètes, économiques, au monde et qu’elle pensait seulement au salut individuel, aux actes religieux, sans voir que ceux-ci impliquent une responsabilité globale, une responsabilité pour le monde. Donc, ici aussi nous devons entrer dans un dialogue concret. Dans mon encyclique « Caritas in veritate » – et toute la tradition de la Doctrine sociale de l’Église va dans ce sens – j’ai cherché à élargir l’aspect éthique et de la foi au dessus de l’individu, à la responsabilité envers le monde, à une rationalité qui se réalise par l’éthique. D’autre part, les derniers événements sur le marché, ces deux, trois dernières années, ont montré que la dimension éthique est intérieure et doit entrer à l’intérieur de l’agir économique, parce que l’homme est un et qu’il s’agit de l’homme, d’une saine anthropologie, qui englobe tout, et c’est seulement ainsi que le problème se résout, c’est seulement ainsi que l’Europe remplit et réalise sa mission.

Brèves

La primaire pour tous – Analyse des positions d’un candidat : François Fillon et l’Europe

Nous poursuivons à relayer l’analyse qui a été faite des programmes des candidats, il n’est malheureusement plus possible de les ajouter sur le site http://www.laprimairepourtous.fr/

Analyse des positions d’un candidat : François Fillon et l’état européen

A la une #Dans le Monde

Rapport In’t Veld, l’Europe a donc choisi la fin de la démocratie et de la liberté

Les euro-députés ont adopté hier le fameux rapport In’t Veld que nous dénoncions depuis plusieurs jours.

Un nouveau pas vient d’être franchi dans le totalitarisme européen qui va désormais passer outre la volonté des peuples en contrôlant, selon ses propres normes « les manquements perçus à la démocratie, à l’état de droit et aux droits fondamentaux », comme le souligne le rapport de session.

Cette avancée liberticide vise à instaurer une Europe fondée sur le gender et  les « droits LGBT ».

En ligne de mire des pays comme la Pologne, la Hongrie et même la Wallonie. De nouveaux motifs de crises et de sorties de l’Union en perspective.

Les centristes comme Jean Arthuis et Marienne de Sarnez ont voté pour, tandis que les membres de Europe des Nations et des libertés ont voté contre.

 

Vous pouvez retrouver ici le discours de Gilles Lebreton.

Brèves

La France doit prendre la tête d’un combat européen contre la GPA pour François Fillon

François Fillon rappelle que la CEDH est une initiative française. Il en pointe les dérives actuelles. Sur la GPA, il affirme que si la CEDH ne se réforme pas, s’il est élu, la France quittera la CEDH.

Il a par ailleurs appelé à prendre la tête d’un combat européen contre la GPA

 

Voir son discours à ce sujet.fillon-cedh