Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

9° Veillée de prière pour la vie à Notre-Dame de Paris avec les évêques d’Ile-de-France

Comme chaque année et pour la 9e année consécutive, une veillée pour la vie inter-diocésaine est proposée. Elle se déroulera le 30 mai à Notre-Dame de Paris de 19h30 à 21h30.

L’ensemble des évêques d’Île-de-France confieront les uns et les autres dans la prière pour œuvrer toujours plus en faveur du respect de la vie humaine, sous toute ses formes.

Source

NLQ #Sorties/Animations

Concert exceptionnel de l’Académie musicale de Liesse à Paris

« D’Oxford à Liesse » avec Edward Higginbottom

Chef de choeur émérite du New College d’Oxford

Au programme de ce concert : Magnificat, de Francesco Durante, et d’autres oeuvres sacrées, de Buxtehude, Tallis, Mozart, Byrd, Duruflé, Fauré…

Jeudi 27 avril à 20h30

Eglise Saint Roch, 296 rue Saint-Honoré à Paris

Réservations possibles en ligne

Pour en savoir plus sur l’Académie musicale de Liesse

Sorties/Animations

La paroisse arménienne catholique organise un concert au profit des enfants d’Alep

Vendredi 28 avril 2017 à 20h30 se tiendra un concert au profit des enfants d’Alep organisé par la Paroisse Arménienne Catholique, à la Cathédrale Sainte Croix de Paris.

Après quatre années de guerre, de destruction, de famine et de souffrances, des centaines d’enfants d’Alep vivent, physiquement et psychologiquement, dans une grande misère.

L’Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris a généreusement accepté d’offrir un concert à leur profit. Le montant récolté sera envoyé à Alep et géré sur place par la paroisse arménienne catholique. Cette somme sera affectée aux soins, nourritures, scolarités et vêtements des enfants.

Programme : 

Marcello : Concerto pour Hautbois (soliste : Damien Fourchy)

Haydn : concerto pour violoncelle en Ré Majeur (Soliste Astrig Siranossian)

Haydn : Symphonie n°49 « La Passion » (sous la direction du violon Simon Milone)

Billets à 50 et 20 euros disponibles à la Cathédrale Sainte-Croix de Paris.

Merci de nous faire parvenir votre règlement par chèque, à l’ordre de la Paroisse Arménienne Catholique (13 rue du Perche, 75003 Paris). Les billets vous seront adressés par courrier).

Source

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe annuelle de l’Œuvre d’Orient en la Cathédrale Notre-Dame de Paris

La messe annuelle de l’Œuvre d’Orient aura lieu en la Cathédrale Notre-Dame de Paris, dimanche 14 mai 2017 à 15h30. 

Elle sera célébrée par le Patriarche de l’Église copte catholique (Alexandrie), S.B. Ibrahim Isaac Sedrak.

Source

Sorties/Animations

Les veilleurs ont rendez-vous ce soir au Musée d’Orsay

Veillée ce soir au musée d’Orsay à 20h30. Venez nombreux et invitez vos amis, il y aura une surprise ! 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Vénération de la Couronne d’épines à Notre-Dame de Paris

À Notre-Dame de Paris sont conservées les insignes reliques de la Passion du Christ : la Sainte Couronne d’épines, un morceau de la Croix, un Clou de la Passion. Elles sont présentées à la vénération des fidèles chaque premier vendredi du mois, chaque vendredi de carême.

Vendredi Saint, elles le seront de 10h à 17h.

Par la vénération de ces reliques, les croyant s’unissent à la contemplation du Mystère pascal qui est à la source de la foi en tant qu’expression de l’amour rédempteur du Christ qui a livré sa vie pour le Salut du monde.

La plage horaire de la vénération est suffisamment longue pour que chacun puisse y participer avant ou après les dévotions organisées dans chacune des paroisses parisiennes et francilienne.

Les reliques de la Passion 

Leur longue histoire trouve ses racines en Terre Sainte, à Jérusalem. Saint Jean rapporte que les soldats romains, dans la nuit du Jeudi au Vendredi Saint, se moquèrent du Christ et de sa Royauté en le revêtant d’un manteau de pourpre et le coiffant d’une couronne garnie d’épines avant de le crucifier (évangile selon saint Jean, chap. 19). La vénération des instruments de la Passion du Christ est mentionnée dès le IVe siècle dans les récits des pèlerins s’étant rendus à Jérusalem, particulièrement la Vraie Croix découverte par sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin, peu après le concile réuni à Nicée en 325. Entre les VIIe et Xe siècles, ces reliques seront progressivement transférées à Constantinople dans la chapelle des empereurs byzantins pour les mettre à l’abri de pillages semblables à ceux subis par le Saint-Sépulcre lors des invasions perses. En 1238, Baudouin II de Courtenay, l’empereur latin de Byzance en grande difficulté financière, propose au roi de France Louis IX, futur saint Louis, de lui engager la Couronne d’épines, offre que ce dernier accepte. Mais les régents de l’Empire ont déjà mis les reliques en gage auprès de banquiers vénitiens que saint Louis dédommagera. Le 10 août 1239, il accueille vingt-deux reliques à Villeneuve-l’Archevêque. Le 19 août 1239, la procession arrive à Paris, le roi délaisse ses atours royaux, endosse une simple tunique et, pieds nus, aidé de son frère, porte la Sainte Couronne jusqu’à Notre-Dame de Paris. Il fait alors édifier un reliquaire à la mesure de ces reliques : la Sainte-Chapelle. Durant la Révolution française, les reliques seront déposées à l’abbaye de Saint-Denis puis, dépourvues de leurs reliquaires, à la Bibliothèque nationale. Suite au Concordat de 1801, la Sainte Couronne est remise en 1804, avec quelques autres reliques, à l’archevêque de Paris qui les affecte au trésor de la Cathédrale le 10 août 1806. Elles s’y trouvent conservées depuis lors, confiées aux chanoines du Chapitre chargés de leurs vénérations et placées sous la garde statutaire des Chevaliers du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

La Sainte Couronne est, sans doute, la plus précieuse et la plus vénérée des reliques conservées à Notre-Dame de Paris : elle est porteuse de plus de seize siècles de prière fervente de la Chrétienté. Elle est constituée d’un cercle de joncs réunis en faisceaux et retenus par des fils d’or, d’un diamètre de 21 centimètres, sur lequel se trouvaient les épines. Ces dernières ont été dispersées au cours des siècles par les dons effectués par les empereurs de Byzance et les rois de France. On en compte soixante-dix, de même nature, qui s’en affirment originaires. Depuis 1896, elle est conservée dans un tube de cristal et d’or, couvert d’une monture ajourée figurant une branche de zizyphus ou Spina Christi – arbuste qui a servi au couronnement d’épines. Ce reliquaire, offert par les fidèles du diocèse de Paris, est l’œuvre de l’orfèvre M. Poussielgue-Rusand (1861-1933) d’après les dessins de l’architecte J.-G. Astruc (1862-1950).

Le fragment du Bois de la Croix provient lui aussi de celui conservé au trésor de la Sainte-Chapelle. Il fut prélevé lors de la destruction du reliquaire à la Révolution et sauvé par un membre de la Commission temporaire des Arts qui le remettra à Notre-Dame en 1805. Conservé dans un écrin de cristal, ce fragment est d’une longueur de 24 cm et présente à son extrémité une mortaise destinée à son encastrement, éléments correspondant exactement à l’une des traverses de la croix vénérée par saint Louis dont les plans ont été conservés.

Le Clou trouve ses origines dans le trésor du Saint-Sépulcre. Le Patriarche de Jérusalem le remit, avec d’autres reliques de la Passion, à l’empereur Charlemagne en 799. C’est à Aix-la-Chapelle que le roi Charles II l’enleva pour l’offrir à l’abbaye de Saint-Denis où les fidèles purent le vénérer. À la Révolution française, il fut lui aussi sauvé par un membre de la Commission temporaire des Arts qui le conserva et le remit en 1824 à l’archevêque de Paris. D’une longueur de 9 cm, il est conservé dans un reliquaire en forme de clou, simple tube de cristal orné d’une tête et d’une pointe en argent doré.

Ces reliques sont conservées aujourd’hui dans la chapelle d’axe, chapelle capitulaire de l’Ordre du Saint-Sépulcre, déposées dans un reliquaire de verre évoquant le manteau de pourrapre dont le Christ fut revêtu au cours de sa Passion.

Source

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage des mères de famille à Notre-Dame des Victoires

Lundi 1er Mai – Pèlerinage des Mères de Famille

OUVERTURE DU MOIS DE MARIE

«  J’ai sujet d’avoir confiance en la Sainte Vierge, j’ai reçu d’elle des faveurs que moi seule connais.  » Zélie Martin

Vous pouvez constituer une équipe de mères de famille, soit avec votre paroisse, soit avec des mamans de votre quartier ou de votre immeuble, soit avec un groupe d’amies.

Le matin, pèlerinage vers Notre-Dame des Victoires

– 11h  Arrivée à la basilique, enseignement du Père Hervé Soubias, curé-recteur

– 12h15  Messe

Pique-nique tiré du sac

– Vénération des reliques de Louis et Zélie Martin

– Chapelet

 

Renseignements au 01 42 60 90 47 ou à pelerinage@notredamedesvictoires.com

Vous pouvez nous signaler votre venue en équipe afin que nous puissions proposer à celles qui ne pourraient constituer une équipe de se joindre à vous.

Pour constituer une équipe ? Mode d’emploi : réunir autour de soi quelques mamans. Fixer un lieu de départ : votre paroisse, un point de votre quartier, un carrefour commode…

Se mettre en marche, éventuellement après avoir prié ou avoir été envoyées en mission par un prêtre (votre curé par exemple).

Se rendre ensemble à Notre-Dame des Victoires par le moyen de votre choix : à pieds, en métro, en vélo… Sur le chemin, voyager en silence, ou en méditant des textes, ou en disant le chapelet…

Vous pouvez, si vous le souhaitez, nous signaler votre venue en équipe afin que nous puissions proposer à celles qui ne pourraient constituer une équipe de se joindre à vous.

Cliquer sur le lien ci-dessous
CHAPELET POUR LE PELERINAGE DES MERES DE FAMILLE

NLQ #Sorties/Animations

« Ballade dans le temps » : Concert pour la paix au profit des Chrétiens d’Orient

Vendredi 7 avril 2017, la communauté de spiritains de Paris accueillera un concert pour la paix au profit des Chrétiens d’Orient à 20h30. Le concert sera précédé d’un brève présentation de l’Œuvre d’Orient et des artistes Eléonore Diane Dupret, Jean-Noël Coucy, Kentaro Suzuki, respectivement chanteur contralto, guitariste, contrebassiste.

Cette « Ballade dans le temps », propose une quintessence des plus beaux airs musicaux dans un voyage musical à travers le temps de Paris 1971 à Londres 1536. Vivaldi, Bach, Purcell, Gounod, Billie Holiday, Gershwin, Barbara.

Vendredi 7 avril 2017 à 20h30

30 rue Lhomond (chez les Spiritains), 75005 Paris

Source

Conférences/Formations

Paris, Salon du Livre – Dernière minute : débat sur les chrétiens d’Orient

17458001_392444997795299_3444082786386628429_n

À tout hasard, pour ceux qui sont ou seront au Salon du Livre de Paris, une table-ronde, intitulée : « Chrétiens d’Orient, Requiem pour un massacre ? », est prévue en présence de plusieurs auteurs qui ont écrit sur les chrétiens d’Orient, soit en tant que spécialistes de la question, soit en tant que témoins. La table-ronde est prévue ce soir, à partir de 18 h, à l’Agora.

Conférences/Formations #NLQ

Paris – Conférence d’Ingrid d’Ussel : « Les bienfaits de la confession dans les familles et pour l’Eglise »

L’AFC de Paris 8° vous invite à la conférence intitulée : « Les bienfaits de la confession dans les familles et pour l’Eglise  »

le 28 mars à 20h30, à la paroisse St Augustin – 7 rue de la Bienfaisance – Paris 

La conférence sera donnée par Ingrid d’Ussel et suivie de dédicaces de son livre « S’il te plaît Maman, emmène-moi me confesser  ».

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte

Ingrid d’Ussel est également à l’origine des cercles Les Petits Ostensoirs