Conférences/Formations #NLH #NLQ

« Qu’ils soient un ! » Les conférences de carême du diocèse de Lyon

« Qu’ils soient un ! »

Les Conférences de Carême 2017 auront lieu, tous les dimanches, du 5 mars au 2 avril, à 15h30, à la Basilique de Fourvière.

À l’occasion des 500 ans de la publication des thèses de Martin Luther et de la Réforme, le cardinal Barbarin a demandé à cinq intervenants de différentes confessions chrétiennes, de répondre à cette question : « Comment voyez-vous l’unité de l’Église que nous professons dans le Credo ? De quelle manière pensez-vous qu’elle puisse et doive progresser ? »

— Tous les dimanches, diffusion sur RCF à 17h et sur rcf.fr.

Au programme :

Source

NLH #NLQ #Rome

Le pape invite les malades à offrir leurs souffrances pour « l’unité de l’Eglise »

Le pape François a invité les personnes malades à offrir leurs souffrances « pour la cause de l’unité de l’Eglise », le 25 janvier 2017.

Au dernier jour de la Semaine de prière annuelle pour l’unité des chrétiens (18-25 janvier), le pape a présidé l’audience générale du mercredi en la salle Paul VI du Vatican.

Au terme de la rencontre, il a salué les jeunes, les personnes malades et les nouveaux mariés, sous le signe de la fête de la Conversion de saint Paul Apôtre.

« Chers jeunes, a-t-il encouragé, que la figure de Paul soit pour vous tous un modèle de vie de disciple missionnaire ».

« Et vous, chers nouveaux époux, a ajouté le pape, inspirez-vous de l’exemple de l’Apôtre des Gentils, en reconnaissant la primauté de Dieu et de son amour dans votre vie familiale ».

Lu sur Zénith

NLQ #Rome

Le pape invite à prier pour la semaine de prière pour l’unité des chrétiens

« La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens commence aujourd’hui. Notre espérance d’unité s’exprime par notre prière, c’est une espérance qui ne déçoit pas. Je vous invite à prier à cette intention », a demandé le pape lors de l’audience d’hier mercredi 18 janvier 2017

A la une #Dans le Monde

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens – Textes officiels et mise en garde du Vatican

Comme chaque année le conseil pontifical pour l’unité des chrétiens a choisi un certain nombre de textes pour aider à la préparation de cette semaine de prière.

Tout en rappelant qu’il s’agit de la version internationale de la Semaine de prière  pour l’année 2017 le Conseil Pontifical invite à se procurer la version spécialement adaptée à chaque situation locale, et à contacter la Conférence épiscopale de chaque pays ou le Synode de son Église.

Le corpus de texte rappelle que dans l’hémisphère nord, la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est célébrée du 18 au 25 janvier. Ces dates furent proposées en 1908 par Paul Wattson de manière à couvrir la période entre la fête de saint Pierre et celle de saint Paul. Ce choix a donc une signification symbolique. Dans l’hémisphère Sud, où le mois de janvier est une période de vacances d’été, on préfère adopter une autre date, par exemple aux environs de la Pentecôte (ce qui fut suggéré par le mouvement Foi et Constitution en 1926) qui représente aussi une autre date symbolique pour l’unité de l’Église. En gardant cette flexibilité à l’esprit, nous vous encourageons à considérer ces textes comme une invitation à trouver d’autres occasions, au cours de l’année, pour exprimer le degré de communion que les Églises ont déjà atteint et pour prier ensemble en vue de parvenir à la pleine unité voulue par le Christ.

Les textes ont été conjointement préparés et publiés par le Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens la Commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Églises

Le thème de cette année est Nous réconcilier, L’amour du Christ nous y presse (cf. 2 Co 5, 14-20)

Le Conseil Pontifical fait cependant quelques mises en garde dans l’usage de ces textes et la préparation de cette semaine.

Ces textes sont proposés étant bien entendu que, chaque fois que cela sera possible, on essayera de les adapter aux réalités des différents lieux et pays. Ce faisant, on devra tenir compte des pratiques liturgiques et dévotionnelles locales ainsi que du contexte socio-culturel. Une telle adaptation devrait normalement être le fruit d’une collaboration œcuménique. Dans plusieurs pays, des structures œcuméniques sont déjà en place et elles permettent ce genre de collaboration. Nous espérons que la nécessité d’adapter la Semaine de prière à la réalité locale puisse encourager la création de ces mêmes structures là où elles n’existent pas encore.

Utiliser les textes de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

§ Pour les Églises et les Communautés chrétiennes qui célèbrent ensemble la Semaine de prière au cours d’une seule cérémonie, ce livret propose un modèle de Célébration œcuménique de la Parole de Dieu.

§ Les Églises et Communautés chrétiennes peuvent également se servir pour leurs célébrations des prières ou des autres textes de la Célébration œcuménique de la Parole de Dieu, des textes proposés pour les Huit Jours et du choix de prières en appendice de cette brochure.

§ Les Églises et Communautés chrétiennes qui célèbrent la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens chaque jour de la semaine, peuvent trouver des suggestions dans les textes proposés pour les Huit Jours.

§ Les personnes désirant entreprendre des études bibliques sur le thème de la Semaine de prière peuvent également se baser sur les textes et les réflexions bibliques proposés pour les Huit Jours. Les commentaires de chaque jour peuvent se conclure par une prière d’intercession.

 

§ Pour les personnes qui souhaitent prier en privé, les textes contenus dans cette brochure peuvent alimenter leurs prières et leur rappeler aussi qu’elles sont en communion avec tous ceux qui prient à travers le monde pour une plus grande unité visible de l’Église du Christ.

Le texte biblique retenu (dans la traduction œcuménique de la Bible) est 2 Corinthiens 5, 14-20

L’amour du Christ nous étreint, à cette pensée qu’un seul est mort pour tous et donc que tous sont morts. Et il est mort pour tous afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. Aussi, désormais, ne connaissons-nous plus personne à la manière humaine. Si nous avons connu le Christ à la manière humaine, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi.Aussi, si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Le monde ancien est passé, voici qu’une réalité nouvelle est là.Tout vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ et nous a confié le ministère de la réconciliation.Car de toute façon, c’était Dieu qui en Christ réconciliait le monde avec lui-même, ne mettant pas leurs fautes au compte des hommes, et mettant en nous la parole de réconciliation.C’est au nom du Christ que nous sommes en ambassade, et par nous, c’est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au nom du Christ, nous vous en supplions, laissez-vous réconcilier avec Dieu.

Vous pouvez retrouver ici les textes accompagnant le texte biblique.