USA – Évêques, Trump, bras de fer ou coopération ?

L’électorat catholique n’est pas pour rien dans l’élection de Donald Trump. Ses positions pro-vie lui ont valu soutiens et sympathies et à n’en pas douter l’épiscopat américain n’était pas mécontent de le voir emménager à la Maison Blanche.

Le président élu lui-même à tout de suite après son élection publié une vidéo assurant les catholiques qu’ils pourraient désormais compter sur son administration. Un grand changement qui n’occulte pas pour les évêques l’inquiétude quant aux immigrés.

Du 8 au 14 janvier, l’Amérique vit une semaine nationale des migrations. L’occasion pour l’épiscopat de rappeler au président Trump qu’ils seront aux côtés des familles de migrants.

« Nous sommes à vos côtés »  affirme le texte de la conférence éiscopale publié à l’occasion de cette semaine.

Pour les évêques, les migrations sont une espérance.

« La migration  est un acte de grande espérance. Nos frères et sœurs qui sont contraints à émigrer, souffrent des séparations familiales dévastatrices et souvent doivent affronter des conditions économiques désespérées… En tant que catholiques aux Etats-Unis, la majeure partie d’entre nous peut trouver des histoires au sein de nos familles concernant des parents, des grands-parents ou des arrière-grands-parents qui ont quitté leur antique pays pour un avenir prometteur aux Etats-Unis ».

« Cette Semaine nationale des Migrations constitue l’opportunité de poursuivre le travail important visant à accueillir l’étranger et à servir les plus vulnérables, comme partie intégrante d’une politique humanitaire de l’immigration »

Cette déclaration fait écho à la lettre envoyée par les évêques à Donald Trump le 15 novembre dernier pour exprimer le souhait qu’il commence son mandat en reconnaissant la contribution des immigrés à la nation et en ne séparant pas les familles au travers de son plan d’expulsions massives annoncé au cours de la campagne électorale.

Nul doute que l’Eglise américaine sera très attentive et se voudra un interlocuteur de poids tout au long du mandat Trump sur cette délicate question.

Source

Comments are closed.