10 ans de la Roë : retour sur une expérience positive au sein du diocèse de Laval

La communauté paroissiale de La Roë fêtera le 24 septembre 2017 les dix ans de l’installation du groupe stable de fidèles catholiques en l’église abbatiale Notre-Dame de La Roë (XI ème siècle) pour l’application du Motu proprio Summorum Pontificum par l’évêque de Laval. Cette expérience est particulièrement positive et démontre l’insertion sans difficultés dans le diocèse de Laval d’une communauté de fidèles attachée à un rit traditionnel (le rit dominicain). Le dimanche 24 septembre 2017, aura donc lieu l’action de grâce des 10 ans de La Roë. À 10 h 30, une messe solennelle sera célébrée. Cette célébration sera suivie d’un banquet gaulois prévu à 12 h.

Le responsable communication de la communauté, Bertrand de Lamotte, a bien voulu répondre aux questions d’InfoCatho. Nous l’en remercions vivement.

Qu’est ce que cette expérience a d’original dans le diocèse de Laval ?

En pleine zone rurale au sud-ouest de la Mayenne, dans un village de 200 habitants, notre installation a permis de faire revivre une magnifique abbatiale avec 500 places assises. Cette église-abbatiale était tombée en désuétude depuis une vingtaine d’année. Elle est aujourd’hui une pierre vivante de l’Église soutenue par une jeunesse motivée, celle-là même que l’on croise sur les routes de chrétienté entre Notre-Dame-de-Paris et Notre-Dame-de-Chartres.

 Comment fonctionne cette communauté ?

Les dominicains de la Fraternité Saint Vincent Ferrier à Chémeré-le-Roi mandatés par l’évêque de Laval nous assurent une vie de quasi paroisse selon le rit dominicain traditionnel avec messes, sacrements et vie paroissiale (catéchisme, aumônerie scoute et conférences). Un lutrin de chantres très actif chante le propre de la messe avec des partitions d’avant la réforme grégorienne (cas sans doute unique en France). Une chorale polyphonique assure les autres chants offrant ainsi une grande variété de mélodies pendant la messe. Une association des amis de la Roë organise le financement de la restauration des objets liturgiques en lien avec les autorités compétentes. Enfin à la sortie de la messe un local à la porte de l’église accueille un lieu convivial “La grange St Michel” destiné à créer et renforcer les liens de la communauté autour d’une boisson chaude ou froide. Un espace don permet de profiter des produits du terroir (fruits, légumes, œufs, lait, gibier, services divers) contre une obole proportionnelle à ses moyens (celui qui n’a rien peut ainsi se servir dans la dignité). Les profits servent à couvrir les frais des dominicains ordre prêcheur.

Y a t il eu des événements ou faits marquants pendant ces 10 ans ?

Oui : une ordination en 2010 d’un dominicain par Mgr Brouwet actuel évêque de Lourdes (l’ordination en photos) et plusieurs cérémonies de confirmations avec l’évêque de Laval. On peut accéder à la revue de presse de 2007 à 2014 sur ce lien.

Un mot de conclusion ?

Les fidèles de La Roë ont a cœur de soutenir le projet d’église en cours à Chémeré-le-Roi qui a toujours besoin de dons

 

Comments are closed.