107 personnes sont tuées par avortement chaque seconde dans le monde

Selon les chiffres de l’OMS, entre 40 et 56 millions d’avortements sont pratiqués chaque année.

153 435 par jour.

6 383 par heure.

107 par secondes.

107 personnes, comme vous et moi, uniquement des petits.

Ce ne sont pas des statistiques.

Ce sont des gens … des gens qui se seraient appelés Louis, Chloé, Maëlys, Louise, Clément, Armelle, Henri, Stanislas, Alice, Marie …

L’avortement est la mort cruelle et violente d’un être humain. Nous ne devons pas l’oublier. Nous ne pouvons pas simplement nous y habituer et ne rien faire face à la souffrance des autres.

Nous devons agir. Car ces enfants – Louis, Marie…, – meurent avant même d’être nés. Ils ont besoin de quelqu’un pour les défendre, ils ont besoin de nous pour faire quelque chose.

Nous devons être et nous serons la voix de ceux qui n’en ont pas !

C’est pourquoi j’ai besoin de votre aide.

Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, CitizenGO participera activement à des marches, des manifestations et des rassemblements pour défendre la vie au Pérou, en Colombie, en Argentine, au Royaume-Uni, en Italie, au Canada et en Slovaquie… et partout dans le monde, partout où cela sera nécessaire – si nous pouvons trouver suffisamment de ressources pour agir.

Le 21 janvier 2018, 40 000 Français ont défilé à Paris pour dire Oui à la vie.

Nous devons arrêter ce meurtre de masse silencieux qu’est l’avortement.

J’ai besoin de votre aide pour défendre la vie, organiser et mener à bien les actions que nous planifions.

https://go.citizengo.org/droit -a-la-vie.html

L’avortement est la mort cruelle et violente d’un être humain et c’est la mission de CitizenGO de défendre la vie (de la conception à la mort naturelle)

C’est pourquoi nous voulons mener des campagnes et des manifestations dans les endroits que j’ai mentionnés précédemment, ainsi qu’en France. Nous continuerons à affronter les législateurs et les chefs d’État. Ainsi que des organismes tels que l’ONU, l’UE (Union européenne), l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et le Commonwealth.

Nous devons être là, donner la parole à ceux qui n’en ont pas, dans les réunions, dans les commissions, dans les centres de pouvoir, où les décisions sont prises, les lois adoptées et où le type de financement est convenu

Nous devons être là pour défendre le droit à la vie dès la conception.

Comme vous le savez, nous ne recevons aucun soutien, subvention ou autre, de la part des gouvernements (et nous ne voulons pas de leur soutien). Nous n’avons que vous pour financer nos projets.

C’est pourquoi je vous écris pour vous demander de l’aide.

Un jour l’avortement ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Un jour ces terribles figures avec lesquelles j’ai commencé ce courriel seront une horreur du passé.

Nous faisons notre travail dans cet espoir.

Et grâce à votre soutien, nous continuerons de travailler, faisant de ce monde un meilleur endroit jour après jour pour vous, pour moi, pour nous, pour nos enfants et petits-enfants, pour notre avenir .. et pour Marie, Louis, Charles, Louise, etc.

Source : newsletter CitizenGO

 

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.