13 coptes arrêtés pour avoir demandé l’intervention de la police dans le cadre de l’enlèvement d’une jeune fille

Treize coptes ont été arrêtés par la police égyptienne dans la ville de Qena alors qu’ils participaient à une manifestation demandant aux forces de sécurité d’intervenir de manière plus décidée dans le cadre de l’enquête concernant l’enlèvement d’une jeune fille copte. L’adolescente, qui a disparu depuis trois semaines, s’appelle Marina Nashaat. Les manifestants – au nombre de quelques dizaines – s’étaient mobilisés de manière spontanée, sans avoir averti au préalable les autorités locales. Cependant, la manifestation n’avait pas causé de problèmes d’ordre public et se déroulait pacifiquement dans une rue ne présentant pas de grand passage lorsque la police est intervenue, arrêtant 25 jeunes manifestants dans le cadre d’une mesure répressive paraissant objectivement exagérée.
Le père de la jeune fille a indiqué aux moyens de communication égyptiens ne pas même avoir été contacté téléphoniquement par les forces de sécurité depuis que sa fille a disparu.

Lu sur Fides

Comments are closed.