2 février : jour de fête et d’action de grâce pour toutes les communautés Foi & Lumière

La fête de la Lumière

2 février : jour de fête, d’action de grâce et de communion pour toutes les communautés Foi & Lumière dans le monde.

§     Cette année, la Fête de la Lumière a été célébrée ce vendredi 3 février à Al Minia dans le centre de l’Egypte (plus de 600 participants !) ; le 5 février elle le sera à l’oratoire St Joseph de Montréal au Canada (200 personnes attendues) et à Rome (Italie) ; enfin, le 12 février à Florence (Italie) et à Cracovie (Pologne)…

§  A Paris, dimanche 5 février, une centaine de membres de Foi et Lumière participeront à la messe du Jour du Seigneur, diffusée en direct à la télévision sur France 2 à 10h45. Elle sera célébrée en l’église abbatiale Saint-Médard à Paris (5ème) par le P. Albert Gambart, curé et aumônier provincial de Foi et Lumière. Un reportage sur la communauté Foi et Lumière « Notre-Dame de l’Arc en ciel » introduira la célébration. Vous pourrez retrouver cette célébration sur notre site la semaine suivante.

 

Pourquoi avoir adopté le 2 février, fête de la Présentation de Jésus au Temple, comme le jour de fête des Foi et Lumière ?

Il n’y a pas eu de grand discernement ou de décision officielle. Ce jour a été donné tout naturellement. Le premier pèlerinage de 1971 avait eu lieu a Pâques et, dès 1972, une communauté de France décidait que sa fête annuelle aurait lieu a la Chandeleur, jour où Jésus est présenté comme Lumière du monde et où le symbole des cierges est si parlant. L’idée de cette fête s’est répandue dans le monde entier comme une flambée, tant elle était évidente. A la Présentation de Jésus au temple, comme à Foi et Lumière, sont réunis des parents avec leur petit enfant et des amis, un homme Siméon et une femme Anne.

Les parents, membres de Foi et Lumière, ont ressenti et ressentent bien souvent encore dans leur chair, la prédication de Siméon à Marie : « Un glaive te transpercera le cœur ». Et nous voyons bien que leur enfant est signe de contradiction. Il révèle les pensées profondes qui se cachent dans les cœurs, y compris dans le nôtre, si souvent ambivalent. La personne faible, handicapée, malade, mourante, sans domicile… nous dérange profondément, mais elle nous transforme si nous voulons bien mettre notre main dans la sienne.

La fête de la Lumière se déroule de façons bien différentes selon les provinces, les communautés. Généralement, elle est organisée au sein de la paroisse et offre l’occasion d’annoncer Foi et Lumière, d’inviter de nouvelles personnes… Mais c’est toujours un jour de communion pour toutes les communautés à travers le monde, une grande chaîne de prière et d’action de grâce.

Source

 

 

Comments are closed.