23 octobre, 93ème journée mondiale missionnaire

 Dimanche 23 octobre sera célébrée la Journée missionnaire mondiale, instituée voici exactement 90 ans. Lors de sa réunion plénière de mars 1926 en effet, le Conseil supérieur de l’Œuvre pontificale de la Propagation de la Foi décida de demander au Pape Pie XI l’institution d’une Journée missionnaire universelle, en fixant un Dimanche, « notamment l’avant-dernier du mois d’octobre, en tant que journée de prière et de propagande missionnaire dans l’ensemble du monde catholique ». Un mois plus tard, le 14 avril 1926, le Pape Pie XI manifesta son accord. Avec le pontificat du Bienheureux Pape Paul VI, débuta l’habitude d’envoyer un message spécifique à l’ensemble du peuple de Dieu à cette occasion. Dans certaines nations, la célébration de la Journée missionnaire est transférée à une autre date pour des raisons pastorales ou organisationnelles.


Dans son Message pour la Journée missionnaire mondiale de 1986, le Saint Pape Jean Paul II rappelait les soixante ans de la Journée en question en ces termes : « A l’origine de cette histoire, nous trouvons la voix authentique d’une petite portion du peuple de Dieu qui, par son adhésion à l’Œuvre pontificale de la Propagation de la Foi, sut se faire l’interprète de la mission universelle de l’Eglise catholique en ce que celle-ci, de par sa nature propre, chemine au sein des différentes cultures locales, sans jamais perdre son identité profonde, c’est-à-dire le fait d’être « sacrement universel du salut ». Et lorsque la suggestion relative à l’institution de cette Journée parvint au siège de Pierre, le Pape Pie XI, d’heureuse mémoire, l’accueillit promptement en s’exclamant : « C’est une idée qui vient du ciel ». L’initiative, confiée aux Œuvres pontificales missionnaires, et en particulier à l’Œuvre pontificale de la Propagation de la Foi, a toujours eu pour but de rendre conscient le peuple de Dieu de la nécessité de proposer et de soutenir les vocations missionnaires et du devoir de coopérer spirituellement et matériellement à la cause missionnaire de l’Eglise ».

Source

Comments are closed.