5000 il y a 20 ans, il n’y aura bientôt plus que 230 prêtres en Flandres

“L’Eglise en Flandre vient d’une époque de richesse énorme où chaque paroisse avait un prêtre, souvent assisté par deux vicaires” déclare Wim Vandewiele, sociologue de la religion à la KUL … Avec l’actuel manque de prêtres, de nombreuses paroisses sont déjà forcées d’oeuvrer ensemble, et presque tous les prêtres sont responsables de plusieurs paroisses. Ainsi, Jef Barzin (70) curé de treize paroisses à Anvers. Chaque mois, il tâche d’aller au moins une fois dans huit de ses paroisses pour célébrer l’Eucharistie. “Avec encore moins de collègues, désservir plus de paroisses n’est pas possible”, dit Barzin. “Et alors, ce serait travailler jour et nuit. Ce n’est pas tenable.” “L’Eglise, en Flandre, devra s’adapter à la grande pénurie de prêtres”, affirme Vandewielet. “Heureusement, l’Eglise le fait déjà. Pensez aux paroisses qui n’ont plus de prêtres et où des services de prière ont été mis en place, dirigés par des responsables désignés par le diocèse et mis en place comme responsables de la prière.” Dans d’autres paroisses les diacres s’occupent  déjà depuis un bon moment des baptêmes et des mariages.

De Standaard précise qu’il y a vingt ans, il y avait encore 5000 prêtres…

 

Source

Comments are closed.