A l’heure des vaccins obligatoires… le Saint-Siège plaide pour un accès universel aux médicaments

Malgré les promesses et les efforts pour réaliser les objectifs de développement du Millénaire, des millions de personnes restent exclues de l’accès aux traitements et aux médicaments les plus performants. C’est ce qu’a affirmé Mgr Ivan Jurkovic, intervenant ce mardi 5 juillet 2017 à Genève dans le cadre de la 26e Commission permanente de l’Organisation mondiale pour la propriété intellectuelle.

Durant la réunion, centrée sur la question des brevets et de la santé, il a été souligné que l’accès aux médicaments, à des coûts accessibles, est un défi non seulement pour les pays pauvres et pour ceux qui sont en voie de développement, mais aussi pour les États développés.

L’observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU et des autres organisations internationales présentes à Genève a par ailleurs rappelé ce que le Pape François avait écrit dans son encyclique Laudato Si’ : « Souvent, l’on n’a pas clairement conscience des problèmes qui frappent particulièrement les exclus. Ceux-ci représentent la plus grande partie de la planète, des milliards de personnes. »

Comme l’a affirmé le Pape François, en saluant le 14 avril 2016 les participants à une rencontre de haut niveau entre les leaders des industries pharmaceutiques, il faut donc progresser dans l’action vouée à assurer l’accès aux médicaments. Il faut garantir l’accès de tous aux traitements, et non pas seulement à quelques privilégiés, car il n’existe pas de vie humaine plus sacrée qu’une autre.

 

Source Radio Vatican

Comments are closed.