A l’occasion du jubilé des Auxiliaires du Sacerdoce, découvrons cette congrégation de spiritualité sacerdotale et ignatienne

23 OCTOBRE 1926 – 23 OCTOBRE 2016 :

JOURNEE DE CELEBRATION DU JUBILE

A PARAY LE MONIAL

Dès 1926, les gens de Paray se demandaient : « Que vont faire ces « dames » qui ne soignent pas, qui n’enseignent pas, et ne sont pas contemplatives pour construire une si grande maison ? » En effet, la fondatrice voulait une maison spacieuse avec une chapelle consacrée à Jésus Souverain Prêtre et pour la chapelle rien n’était trop beau.

Dans un contexte de rapports troublés entre l’Église et l’État, Marie Galliod a en effet une intuition la nuit de Noël 1911 : faire quelque chose pour aider les prêtres. Douze ans plus tard, celle qui deviendra Mère Marie Magdeleine de la Croix, s’inspire des spiritualités sacerdotale et ignatienne pour fonder un nouvel ordre érigée à la fin de l’année 1923 à Paray-le-Monial. La congrégation des « Petites Auxiliaires du clergé » sera reconnue le 23 octobre 1926, avant de prendre son nom d’Auxiliaires du Sacerdoce en 1983. « Le sacerdoce, c’est celui du Christ ! La Fondatrice est extrêmement marquée par l’amour immense, insondable de Jésus. Cet amour doit inspirer toute mission, c’est lui le moteur de tout envoi, de tout apostolat. Dès le départ, elle invitait les Auxiliaires à offrir toute leur vie à Jésus Prêtre, en étant présentes à la société et en aimant l’Église selon leur vocation personnelle. » développe Sœur Anne.

13 communautés en France et 3 au Brésil

Aujourd’hui les Auxiliaires du Sacerdoce sont réparties en 13 communautés en France et 3 au Brésil, où elles comptent 2 novices et 1 aspirante. 42 femmes, laïques consacrées, vivent également l’intuition de Marie Galliod au sein de l’Institut séculier Vie et Foi.

Au programme de cette journée du jubilé :

10h30 : Table ronde au Centre Culturel et de Congrès de Paray

12h30 : Apéritif et repas tiré du sac

15h : Célébration de l’eucharistie présidée par Mgr Rivière à la basilique du Sacré Cœur, suivie d’un ‘verre de l’amitié’ dans le Cloître de la Basilique. Mgr Pontier, qui devait s’y associer, vient de se désister, pour des raisons de santé (source : La Provence)

A cette journée sont invités familles, amis, collaborateurs… Chaque groupe s’organise pour le voyage, le logement, les repas…

 

 

Comments are closed.