Académie pontificale pour la vie en sommeil depuis le 31 décembre 2016, faute de membres

L’Académie pontificale pour la vie, fondée par saint Jean-Paul II, se trouve de facto en sommeil, faute de membres, par suite de la réforme en cours de ses statuts.

Sans attendre la mise à jour de ceux-ci, en cours d’achèvement, il a été mis fin aux fonctions de tous les membres de cette académie.

Une refonte des statuts voulus par le Saint-Père lui-même et qui prévoit notamment qu’il n’est plus nécessaire de professer la foi catholique ni de prêter le “serment Lejeune”, affirmant le respect de la vie de la conception à la mort. Pareillement, la réforme prévoirait de sortir du dispositif la congrégation pour la doctrine de la foi.

Si on ne sait qui remplacera les anciens membres, ils seront nommés directement par le pape François avec confirmation tous les 5 ans.

Ne demeure que son président Mgr Paglia, nommé par le Souverain Pontife en août dernier. Proche des thèses du cardinal Kasper, il est connu pour avoir pris position en faveur de la cause homosexuelle.

Récemment reçu par le pape, Mgr Paglia s’était vu confirmer sa mission au service de la vie, présentée comme précieuse.

Certains médias pointent du doigt que tous les membres remerciés ont d’une manière ou d’une autre exprimé des réserves sur Amoris laetitia. Si c’est vrai pour certains, la généralisation est excessive.

Comments are closed.