Affaire Vincent Lambert : la Cour de cassation ouvre la voie à un arrêt des traitements

Affaire Vincent Lambert : la Cour de cassation ouvre la voie à un arrêt des traitements

C’est encore un rebondissement dans l’affaire Vincent Lambert : la Cour de cassation ouvre cette fois-ci la voie à un arrêt des traitements. Alors que la cour d’appel de Paris avait ordonné, le 20 mai dernier, la reprise des traitements, la Cour de cassation a pris une position diamétralement opposée mais qui, surtout, n’est plus susceptible de recours. Une position peu étonnante. Quelques jours avant, le procureur général près la Cour de cassation François Molins estimait que “consacrer le droit à la vie comme valeur suprême aurait pour effet de remettre en cause les lois Leonetti ou relatives à l’IVG”. Une décision qui suscitera beaucoup de polémiques.

Articles liés

Partages