Afrique du Sud – 1 enfant sur 5 abusé sexuellement s’alarment les évêques

Les évêques sud-africains condamnent fermement les crimes et abus commis sur des femmes et des enfants. Dans un communiqué, Mgr Stephen Brislin, archevêque du Cap et président de la SABC, la conférence épiscopale sud-africaine, dénonce des faits qui causent des dommages importants au « tissu délicat de la société » du pays.

Le communiqué fait état de données alarmantes : selon une récente étude, en Afrique du Sud, 1 enfant sur 5 est abusé sexuellement, et 75 % des garçons sont victimes de harcèlement à l’école. « La récente vague de violence contre les femmes et les enfants a bouleversé le pays », assure l’archevêque, d’autant plus que la plupart des victimes connaissent leurs agresseurs, « une situation qui soulève plus de questions que de réponses ».

Les violences domestiques sont monnaie courante ; l’intégrité physique des femmes et des enfants n’est pas respectée, déplore Mgr Brislin, qui pointe du doigt les ravages de l’alcool et de la drogue chez les jeunes. « L’appartenance à des bandes est une chose commune, et peut donner lieu à des violences collectives ». Toutefois, la solution ne peut résider uniquement dans une répression policière ou l’emprisonnement, affirme le président de la SABC : « nous devons regarder la manière dont nos enfants socialisent, si nous voulons réduire la violence ».

Au lieu d’investir des sommes d’argent importantes dans le système judiciaire pénal et les établissements de correction, il conviendrait d’augmenter les fonds aux programmes de soutien aux parents, suggère le communiqué aux autorités, avant d’insister sur l’importance de lutter contre la banalisation de la violence à l’école, à l’église et dans les communautés.

 

Source Radio Vatican

Comments are closed.