Albi – La semaine cathédrale : 7 soirées de concerts et de spectacles

Semaine cathédrale 2017 – Ste Cécile ALBI 

Du dimanche 16 au samedi 22 juillet

Lundi 17 – Mardi 18 – Mercredi 19 : Concert à 16h00 – Flores Musicae
Formé en 2013, l’ensemble Hortus Deliciarum revisite un répertoire méconnu du Moyen-Age. 
Expérience sonore et visuelle.

Tous les soirs (sauf mardi) – 20h00 : Prélude au grand orgue
Frédéric Deschamps, organiste titulaire de l’instrument a carte blanche pendant 30 minutes. 
Improvisation et inspiration au programme.

Dimanche 16 – 20h30 : Yallah ! Soeur Emmanuelle
(T
héâtre – Cie Grâce au ciel)

Dans un magistral solo théâtral qu’elle a elle-même composé, Françoise Thuriès entraîne avec brio, humour et tendresse, les spectateurs dans le tourbillon de la vie de sœur Emmanuelle.

D’après « Les confessions d’une religieuse » de sœur Emmanuelle
Adaptation Françoise Thuriès – mise en scène Michael Lonsdale avec Françoise Thuriès

Lundi 17 – 20h30 : Une lutte à l’infini
(Poétique en musique – Wakan-Théâtre)

Luttes intimes et points de bascule. Le lyrisme de Cendrars, Claudel ou Dostoievski,  et Jean-Sébastien Bach, immuable…
Conception et adaptation Dominique Touzé, avec Dominique Touzé (jeu) et Clémence Baillot d’Estivaux (violoncelle)

Mardi 18 – 20h00 : La visite du Curé

Le Père Paul de Cassagnac, archiprêtre de la cathédrale, entraîne curieux et amateurs d’architecture religieuse dans une inoubliable visite du lieu. 
Avec humour, passion et érudition, Monsieur le curé dévoile le cœur battant de cet édifice unique en son genre.

Mercredi 19 – 20h30 : Récits d’un Pèlerin russe
(Théâtre – Cie Grâce au Ciel)

Un best seller de la littérature russe du 19ème siècle adapté pour un « seul en scène ».
Créée au théâtre en 1993 par Claude Laugier, et déjà mise en scène par Michael Lonsdale, la pièce avait alors connu un très grand succès, et en quelque sorte participé à l’ouverture d’une voie de renouveau pour une certaine forme de « théâtre spirituel ».
La Semaine Cathédrale accueille 24 ans plus tard, la 1ère présentation d’une reprise adaptée et renouvelée par Françoise Thuriès.

Adaptation Françoise Thuriès – mise en scène Michael Lonsdale avec Françoise Thuriès

Jeudi 20 – 20h30 :  Musique médiévale et création contemporaine
(Ensemble Mora Vocis)

Trois chanteuses de l’ensemble Mora Vocis et un saxophoniste interprètent des musiques des 14 et 15è siècles, et en création une pièce inspirée par le lieu à la compositrice Sophie LacazeJe vois passer l’Ange. 
Tout spécialement pour l’occasion, le Grand chœur se fait écrin de lumière.

Mora Vocis : Els Janssens Vanmunster, Isabelle Deproit, Caroline Marçot.
Musiques : Graduel d’Albi (XIè), Cicona (XIVè), Dufay (XVè)
Création 2017 – « Je vois passer l’ange » : Sophie Lacaze

Saxophone : Michel Supera
Création lumière : Paul de Larminat

Vendredi 21 – 20h30 : La femme adultère
(Théâtre – SacréProd)

« Miracle évangélique » de Vladimir Ghika
En 1931, Vladimir Ghika, descendant d’une très noble famille roumaine, aujourd’hui le bienheureux Monseigneur Ghika, écrit, en français, une pièce de théâtre librement, mais non moins théologiquement, adaptée du célèbre passage de l’évangile de saint Jean.

Il offre ici une lecture aussi profonde que bouleversante de cet épisode qu’on croyait pourtant bien connaître, que l’on soit croyant ou pas.

Mise en scène Paul de Larminat
Avec Natasha Mashkevich et Alain Sportiello
Frédéric Deschamps (orgue)

Samedi 22 – 20h30  : Nommée pour aimer
(Théâtre – Wakan-Théâtre)

Un texte librement inspiré des évangiles et de Paul Claudel, pour célébrer celle qui a dit « oui » et interroger les mystères de l’Annonciation, de la Nativité et de l’Assomption.

Conception et mise en scène Dominique Touzé 
Avec Emmanuel Chanal, Danielle Rochard, Dominique Touzé 
Clémence Baillot d’Estivaux (violoncelle) – Liliana Faraon (chant lyrique)

Source et renseignements complémentaires

de à
NLQ Sorties/Animations
Carte

Comments are closed.