Amérique : rosaire d’une côte à l’autre dimanche aux USA et au Canada, inspiré par l’initiative polonaise

« J’aime la Pologne d’un amour particulier, et si elle m’est fidèle, je l’élèverai en puissance et en sainteté. C’est d’elle que sortira l’étincelle qui préparera le monde à mon ultime venue. » (Petit Journal de Sainte Faustine, n°1731). La prière du Rosaire aux frontières qui a rassemblé plus d’un million de fidèles aux frontières de la Pologne le 7 octobre 2017, pour répondre à l’appel de la Vierge Marie à Fatima, serait-elle cette étincelle ? Ce n’est pas à nous de le dire, mais en tout cas cette initiative des catholiques polonais continue d’essaimer dans le monde entier. Depuis, elle a en effet été reprise, entre autres, en Italie, en Irlande, en Colombie, en Australie, en Croatie, en France, et bientôt à Malte (le 13 octobre prochain). Le 7 octobre, jour de la fête de Notre-Dame du Rosaire instaurée après la bataille de Lépante où la flotte de la Sainte-Ligue constituée à l’initiative du pape Pie V l’emporta sur la flotte ottomane, sauvant l’Europe de l’islamisation, les catholiques des États-Unis et du Canada organisaient à leur tour un rosaire d’une côte à l’autre (Rosary Coast to Coast), de l’Atlantique au Pacifique, accompagnés par des catholiques d’une cinquantaine d’autres pays formant ce que les organisateurs ont appelé une « Sainte Ligue des nations ».
Lire la suite sur réinformation.tv

Website:

Comments are closed.