Amnesty International promeut l’avortement et veut faire plier les pays qui y résistent

C’est au nom des droits humains, qu’Amnesty International a adopté plusieurs propositions visant à faireplier politiquement les pays qui résistent à la dépénalisation de l’avortement.

 

Des délégués du monde entier se sont retrouvés en Pologne, début juillet, pour autoriser campagnes et levées de fonds, et faire ainsi pression sur ces pays qui « n’offrent pas des services d’avortements sûrs et légaux ».

Cette position remplace celle qu’Amnesty International avait adoptée en 2007, où ce n’était que dans des cas exceptionnels que l’organisation en appelait à la dépénalisation de l’avortement. L’argument utilisé pour justifier l’élargissement de sa position, est celui de la mortalité maternelle et de la clandestinité des avortements.

 

Alors qu’il s’agit surtout de mettre en place un service sanitaire et hospitalier qui puisse soigner les infections et ainsi éviter que des femmes meurent, la position …

Lire la suite sur IEB-EIB

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.