Angelus – Nous devons bâtir la mission sur “l’attraction du Christ”

Lors de l’Angelus de dimanche, dernier en la solennité du baptême du Christ, le pape François a évoqué cette tension entre l’homme et Dieu. Dieu tout autre et si loin comme le souligne Jean le baptiste et le Christ venu précisément combler cette distance.

« En fait, Jean-Baptiste est conscient de la grande distance entre Jésus et lui. Mais Jésus est justement venu pour combler cette distance entre l’homme et Dieu ».

La fête du Baptême du Christ nous fait donc redécouvrir « le don et la beauté d’être un peuple de baptisés, c’est à dire de pécheurs, car nous le sommes tous, souligne François, mais de pécheurs sauvés par la grâce du Christ ». Nous devenons alors capables d’une fraternité « qui ne connaît ni frontières ni barrières ».

Le pape a également souligné que ce baptême étant le point de départ de la mission du Christ, notre baptême est aussi une mission.

Mission qu’il explicite par « une attitude, celle du serviteur humble et doux, seulement muni de la force de la vérité, comme l’avait prophétisé Isaïe »

 « Serviteur humble et doux. Voilà l’attitude de Jésus, mais aussi l’attitude missionnaire des disciples du Christ : annoncer l’Évangile avec douceur et fermeté, sans arrogance ou injonction »,

C’est ainsi que le coeur de la mission se fonde sur l’« attraction au Christ ».

 « Par notre témoignage », qui passe par la prière, l’adoration et la charité en actes, qui est un « service à Jésus présent dans le plus petit de nos frères ». « Sur le modèle de Jésus, pasteur bon et miséricordieux, et animés de sa grâce, nous sommes appelés à faire de notre vie un témoignage joyeux qui illumine le chemin, qui apporte espérance et amour ».

 Source Radio Vatican

Comments are closed.