Anne Hidalgo offre l’hospitalité à Asia Bibi

L’Osservatore Romano en italien du 7 novembre 2018 relève que la maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, a lancé un appel aux autorités françaises pour « sauver la vie » d’Asia Bibi, cette « chrétienne innocentée par la cour suprême du Pakistan de l’accusation de blasphème pour laquelle elle avait été condamnée à mort ».

« Après la sentence d’acquittement et dans l’attente du recours déjà présenté par l’accusation, le gouvernement d’Islamabad a interdit à la femme de quitter le Pakistan. Mais on craint que quelque extrémiste ne la tue. Asia Bibi et les membres de sa famille ont déjà reçu de nombreuses menaces de mort », souligne le quotidien du Vatican publié ce mardi soir.

« C’est pour cette raison qu’Hidalgo s’est dite prête à l’accueillir dans la capitale française, ajoute la même source qui cite : « L’acquittement d’Asia Bibi a été un soulagement pour tous ceux qui avaient demandé qu’elle soit relâchée », a dit la maire de Paris à l’AFP. « Mais sa situation demeure particulièrement précaire puisqu’elle-même et sa famille font l’objet de nombreuses menaces de mort », a-t-elle ajouté. »

« La France, a conclu Mme Hidalgo, a donc le devoir de l’aider, ainsi que sa famille, en intercédant auprès du Pakistan pour lui permettre de se réfugier dans un autre pays où elle sera en sécurité et où elle sera en mesure de pratiquer sa religion dans une liberté totale », toujours selon la citation de L’Osservatore Romano.

Le quotidien du Vatican rappelle que « l’acquittement a provoqué de violentes protestations et plusieurs jours de désordre au Pakistan : les fondamentalistes insistent pour obtenir la peine capitale à l’encontre de la femme pakistanaise. Entretemps, la police de l’État pakistanais du Punjab a arrêté hier environ 1100 personnes, soupçonnées d’avoir blessé des agents et d’avoir endommagé des propriétés privées et publiques au cours des nombreuses protestations de rue organisées par les partis islamiques contre l’acquittement d’Asia Bibi. C’est ce qu’on rapporté des fonctionnaires pakistanais cités par l’agence de presse locale DPA ».

Il souligne que « l’intervention des autorités pour calmer les révoltes a été coordonnée par les administrations provinciales et par les agences fédérales, sur les ordres du ministère de l’intérieur ».

« L’acquittement d’Asia Bibi de l’accusation de blasphème est arrivé après presque dix ans, rappelle aussi L’Osservatore Romano. Cette histoire a mobilisé le monde entier. En attendant que soit prononcé le recours, la femme a été transférée de la prison de Multan dans un lieu sûr. Son mari, Ashiq Masih, a demandé de l’aide à divers pays européens. »

Source : Zenit.org

La lecture de cet article vous a-t-elle été utile ?
Infocatho est un média gratuit au service de la vie de l'Eglise et de la foi catholique.
Votre don aujourd’hui est nécessaire à son existence et à son développement.
Merci pour votre don et votre prière.
L'équipe d'Infocatho

Faire un don

Website:

Comments are closed.