Appel des Evêques congolais pour la libération des prisonniers politiques non régulièrement condamnés

« Libérez les prisonniers politiques qui n’ont pas été régulièrement condamnés »

Tel est l’appel lancé par les évêques de la République du Congo aux autorités nationales au terme de leur 45ème Assemblée plénière.
La Déclaration conclusive de l’Assemblée en question, indique que

« la réclusion de responsables politiques, de responsables de partis politiques, de candidats aux élections présidentielles, de membres des équipes de campagnes électorales des candidats constitue une souffrance insurmontable non seulement pour leurs familles mais également pour tous les congolais amants de la paix. Cette situation ne peut nous laisser indifférents. Nous, évêques du Congo, en cette année du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, demandons au Président de la République de libérer tous les prisonniers politiques n’ayant pas été régulièrement jugés ».

 


En rappelant les affrontements qui se succèdent depuis fin septembre dans la région du Pool entre les militaires et les miliciens du « pasteur Tumi » alias Frédéric Bitsamou, les évêques lancent également un appel à la paix. En s’adressant aux hommes politiques, ils affirment :

« Nous vous rappelons que le vrai dialogue constitue la pierre angulaire de toute véritable démocratie. Nous vous demandons vivement d’œuvrer en faveur du retour de la paix au Congo en général et dans le Pool en particulier. Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités de garant de la paix et de l’unité nationale »

Source

Comments are closed.