Après Fillon, Sens Commun fera-t-il tomber Wauquiez ?

Après François Fillon, Sens Commun fera-t-il tomber Laurent Wauquiez ? On se souvient que le mouvement issu de la Manif pour tous avait été jugé responsable de la défaite de l’ancien premier ministre. Non pas que ce fut vrai, mais il fallait un bouc émissaire et tant qu’à faire autant prendre celui qui dérange le plus les convictions dans le vent d’un droite qui a mis les voiles à gauche.

Récemment propulsé dans la tourmente de ce que de nombreux élus Républicains stigmatisent comme une muraille de Chine, selon les mots de Gérard Larcher, Sens Commun s’est vu ostracisé pour FNophilie. Un anathème qu’attendait avec impatience ceux des républicains forcés de constater que les forces les plus actives chez eux sont issues de cette mouvance nauséabonde.

C’est donc au tour du second personnage de l’Etat de mettre en garde Laurent Wauqiez. Pour Gérard Larcher, le favori des sondages est un tantinet trop à droite. D’où quatre lignes rouges en provenance du palais du Luxembourg parmi celles-ci :

Premier impératif posé par Gérard Larcher : élever une muraille de Chine entre Les Républicains et le Front national. À ce sujet, le deuxième personnage de l’Etat souhaite une clarification rapide sur la place de Sens Commun, le mouvement politique issu de la Manif pour tous qui avait notamment rallié François Fillon pendant la campagne présidentielle.

 

Bref vous l’aurez compris, au Conseil d’Etat on n’aime pas le Croix, au Sénat on ostracise les catholiques, et à l’Assemblée on refuse les étoiles de la Vierge.

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Xavier Ravier

Website:

Comments are closed.