Après les conservateurs, Facebook censure-t-il les catholiques ?

En moins de 24 heures, une vingtaine de sites catholiques au Brésil, aux États-Unis et en Afrique ont eu la mauvaise surprise d’être bloqués par le réseau social de Mark Zuckerberg. Certains administrateurs craignent une censure.

Un peu plus de deux douzaines de pages catholiques ont été bloquées en moins de 24 heures sur Facebook, rapporte Catholic news agency (CNA), sans que le réseau social ne donne de motif. Le média recense plus exactement 25 sites : 21 brésiliens et 4 pages de langue anglaise administrées aux États-Unis ou en Afrique. Elles avaient toutes une audience relativement importante, allant de quelques centaines de milliers à six millions de fans.

Lire l’article sur Aleteia

 

Un procédé similaire avait été constaté en France durant la campagne de l’entre deux tours des présidentielles

Comments are closed.