Ardèche : profanation de l’autel et bénitier souillé dans l’église de Villeneuve-de-Berg

Signez la pétition de l’association SPERO pour dire NON aux profanations.

Lu sur l‘observatoire de la christianophobie 

Des « adolescentes sans histoire »… Elles s’en tirent très bien. Et pourquoi ne recommenceraient-elles pas ? Un emballage-coque de jambon abandonné devant une mosquée peut vous envoyer tout droit en prison. Mais profaner un autel, uriner dans un bénitier, et brûler des livres de messe dans l’église Saint-Louis, c’est totalement anodin. Un petit stage entre copines et quelques travaux de jardinage pour la commune, c’est bien suffisant. Nous en sommes là. En attendant pire…

[…] Depuis le mois d’octobre, des incivilités étaient régulièrement commises dans l’église de Villeneuve-de-Berg : traces de pas sur la nappe de l’autel, livres de messe en partie brûlés, urine dans le bénitier. Dans le délicat contexte des attaques contre les lieux de culte, les gendarmes ont pris l’affaire très au sérieux et ils ont identifié les cinq adolescentes, un groupe de copines originaires de la commune et des villages. Auditionnées mercredi [20 mars 2019] en présence de leurs parents, elles ont reconnu les faits. Elles disent avoir agi « par jeu ». Elles filmaient leurs “exploits” et diffusaient les vidéos sur les réseaux sociaux. Les adolescentes, sans histoire, ont été laissées libres. Le parquet de Privas a ordonné à leur encontre des mesures de réparation (stage ou petits travaux) sous l’égide des éducateurs de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Source : France Bleu Ardèche, 22 mars 2019 (merci Y. S. pour ce signalement)

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.