Argentine : un mouvement d’apostasie collective réclame la séparation de l’Eglise et de l’Etat

Le 9 août 2018, après de vastes manifestations pro et anti-avortement, le Sénat argentin a finalement tranché et rejeté le projet de légalisation de l’avortement.

En juin dernier, les députés argentins avaient adopté en première lecture un projet de loi légalisant l’avortement au cours des 14 premières semaines de grossesse. 129 pour et 125 contre. Malgré cette petite majorité obtenue au Parlement, le Sénat a choisi de ne pas adopter le texte (38 voix contre 31).

Une victoire pour les mouvements anti-avortement, parmi lesquels figurent beaucoup de chrétiens catholiques et évangéliques. Pour leurs opposants, la défaite est sévère et ils ont choisi de riposter par une apostasie collective.

Lire la suite sur Infochretienne.com

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.