Argentine – Un prêtre engagé dans la lutte contre le trafic de drogue retrouvé mort

Le prêtre catholique Juan Heraldo Viroche a été retrouvé mort pendu, le 5 octobre 2016, dans sa maison de Tucuman, au nord de l’Argentine. Le curé était menacé par les narcotrafiquants qu’il dénonçait dans ses homélies.

Un premier rapport des autorités semble accréditer l’hypothèse d’un suicide, rapporte l’agence d’information vaticane Fides. Le corps ne présente pas de traces de violences externes, et il a été trouvé dans une pièce fermée de l’intérieur. Sa communauté est cependant incrédule face à cette version des faits.

Engagé contre la drogue. Le prêtre avait en effet récemment reçu des menaces de la part des trafiquants de drogue locaux. A cause du danger, il avait demandé sa mutation dans une autre région du pays. Sa mort est survenue avant que son transfert ait pu être effectué. Une autopsie sera réalisée pour déterminer avec précision les causes de la mort.

Le Père Viroche, âgé de 46 ans, dénonçait régulièrement, dans ses homélies les ravages causés par le trafic de drogue. A l’intérieur de sa paroisse, comme à l’extérieur, il menait des actions de prévention contre l’usage de narcotiques, notamment de la part des jeunes, note l’agence d’information américaine Catholic News Agency (CNA).

Le diocèse de Tucuman a exprimé son chagrin et son indignation face à ce décès. Il a appelé la justice à faire toute la lumière sur cette mort suspecte.

Source Catho.ch

Comments are closed.