Art contemporain à la Chapelle Expiatoire : c’est royalement moche !

On appelle ça de l’art contemporain. Parfois dubitatif à son égard, je ne suis pas nécessairement hostile. Mais on ne peut que s’interroger sur le choix de recourir à la Chapelle Expiatoire de Paris qui a, tout de même, accueilli des choses plus priantes et dont la vocation est certainement d’honorer certaines âmes. Ce n’est pas parce que l’État en est le propriétaire que tout lui est permis. Désolé, mais c’est quand même une église consacrée pour l’éternité !

image

Comments are closed.