Au Salvador les évêques s’inquiètent des bandes. « Ces jours-ci, on entend parler le langage des armes, voilà pourquoi nous comptons les morts chaque jour »

L’Evêque auxiliaire de San Salvador, S.Exc. Mgr Gregorio Rosa Chavez, a exprimé hier, au cours de l’habituelle conférence de presse du Dimanche, est revenu également sur le besoin de solutions concernant le thème des bandes présentes dans le pays : « La violence ne constitue pas la solution. Le feu ne s’éteint pas en l’alimentant avec de l’essence » a déclaré l’Evêque. « Le problème des bandes est réel. La méfiance est normale mais il faut faire quelque chose parce que le problème cause tous les jours angoisse et victimes parmi la population » a-t-il déclaré. « Ces jours-ci, on entend parler le langage des armes, voilà pourquoi nous comptons les morts chaque jour » a-t-il souligné. Selon la presse locale, les membres des bandes sont au nombre de quelques 70.000 et environ 16.000 se trouvent en détention, soumis à des mesures de sécurité extrêmes afin d’éviter qu’ils ne continuent à hourdir d’autres crimes.

Source Agence Fides

Comments are closed.