“Au service des plus pauvres de Madagascar” : Conférence du père Pedro Opéka à Reims

Le père André-Marie de Croixrault vous invite à rencontrer le père Pedro Opeka à l’occasion d’une conférence le :

Mardi 6 juin à 20h 

à la Maison diocésaine Saint Sixte – 6, rue du Lieutenant Herduin à Reims

Le père Pedro témoignera de son expérience au travers de son action au coeur de son association Akamasoa à Madagascar, avec comme point de repère la spiritualité vincentienne. Il présentera et dédicacera son nouveau livre Insurgez-vous !

Père Pédro Opéka :

Le père Pedro Opeka C.M., né le 29 juin 1948 à San Martín (Argentine), est un religieux catholique lazariste, de parents d’origine slovène. Fondateur d’Akamasoa, il est connu pour le combat qu’il mène contre la pauvreté à Madagascar. En ce 400e anniversaire de la fondation du charisme vincentien, le Père Pedro Opeka, un des fils spirituel de Monsieur Vincent, missionnaire à Madagascar, et fondateur de l’Association humanitaire « Akamasoa » nous livrera, au cours d’une conférence, son expérience auprès des pauvres d’Antanarivo qui vivaient sur la décharge publique. Après 28 ans d’existence, Akamasoa est venue en aide à 500.000 malgaches, 3.000 habitations ont été construites, 25.000 personnes habitent dans le village et plus de 13.000 enfants sont à ce jour scolarisés dans leurs écoles.

www.perepedro.com

Père André-Marie :

Le Père André-Marie, moine bénédictin, prêtre, potier, poète, écrivain, conférencier, témoin des plus grandes misères et injustices du monde, en Inde, Haïti, Madagascar, a accueilli dans son atelier de Croixrault des milliers de sans-voix, sans-terre, sans papiers, sans-toit, sans-emploi, sans-avenir, sans-dignité. Ses œuvres (poterie, sculptures, art sacré, peintures, écrits, conférences) lui permettent de sauver des milliers d’enfants, notamment en aidant le Père Pedro qui distribue tous les jours plus de 13 500 assiettes de riz dans les écoles des 17 villages qu’il a construits avec les plus pauvres survivant de la décharge de Tananarive à Madagascar. En les sortant de la misère extrême, le Père Pedro leur permet de retrouver enfin leur dignité, malgré une pauvreté encore trop grande. Partout dans le monde la dignité de l’homme est bafouée par l’extrême pauvreté comme par l’extrême richesse de ceux qui ne savent pas partager.
En 1990 il recevait la médaille du Mérite National. En 2013, à la suite du Père Pedro, l’UNESCO lui remettra la Médaille d’Or de la Ligue Universelle du Bien public comme « Meilleurs Serviteurs de l’Humanité ».

Conférences/Formations NLQ
Carte

Comments are closed.