Audience du mercredi – “Ce pauvre a besoin de moi, je ne peux déléguer”

Le thème de l’audience de ce mercredi 19 octobre 2016 était la pauvreté, ou plus exactement l’engagement concret du chrétien pour faire face à la pauvreté qui croise son chemin.

C’est un appel pressant qu’a lancé le Saint-Père à agir sans déléguer. A agir ici et maintenant tel le bon samaritain qui se laisse rejoindre par la détresse qui traverse son chemin et ne se détourne pas.

« Il y a toujours quelqu’un qui a faim et soif et qui a besoin de moi. Je ne peux déléguer personne d’autre. Ce pauvre a besoin de moi, de mon aide, de ma parole, de mon engagement », 

Si le pape François, lance depuis le début de son pontificat de longs appels “officiels” à prendre à bras le corps la pauvreté, cette audience revêt un appel plus particulier et plus pressant à agir sans attendre et de façon très concrète.

En lisant sa catéchèse, nous pouvons aussi avoir à l’esprit les premiers chapitres de Caritas in Veritate dans lesquels Benoît XVI expliquait que la véritable attention aux pauvres, la véritable charité devait comprendre la vérité, c’est à dire la justice. En d’autres termes, aider pour être charitable ne signifie pas agir sans distinction et au mépris du bien. Si curieux que cela puisse paraître, aider un peu pauvre peut parfois consister à ne pas lui donner.

 

Comments are closed.