Australie – Mobilisation des Évêques en faveur d’une réévaluation du salaire minimum au profit des familles

Au travers d’une requête envoyée à la Fair Work Commission, institution gouvernementale australienne réglementant les rapports de travail, la Conférence des Evêques d’Australie (ACBC) a exprimé la nécessité de relever le salaire minimum prévu pour les familles, qui est actuellement de 719,20 dollars australiens sur base hebdomadaire. Selon l’organisme ecclésial, il devrait être porté au moins à 760 dollars de manière à ce qu’il soit possible d’atteindre une rétribution horaire minimale de 20 dollars. Le besoin exprimé par la Conférence épiscopale, indique une note envoyée à l’Agence Fides, « dérive de la volonté de garantir un standard de vie digne au travers de l’institution d’un salaire minimum équitable » explique Megan Kavanagh, membre de la Commission chargée des droits des travailleurs de la Conférence épiscopale d’Australie.
La Fair Work Commission, indique le texte de la Commission, « n’est pas parvenue à fournir un soutien raisonnable aux centaines de milliers de familles de salariés qui ne parviennent pas à vivre selon les standards contemporains. En particulier, elle n’a pas réussi à alléger la souffrance et le mal-être de centaines de milliers d’enfants qui vivent dans la pauvreté bien que provenant de familles qui travaillent. Ce qui constituait un salaire adéquat pour une famille voici vingt ans est devenu un salaire raisonnable pour un adulte seul, sans responsabilités familiales et ceci est inacceptable ».
La requête fait appel à ce qui est qualifié de « décision Harvester » de 1907, décision selon laquelle les personnes travaillant à plein temps avec charge de famille ne devraient jamais vivre en conditions de pauvreté ». Elle fait ensuite référence au message contenu dans l’Encyclique Rerum Novarum, publiée le 15 mai 1891 par le Pape Léon XIII, par laquelle pour la première fois l’Eglise prenait position en matière d’exploitation du travail.
Actuellement, en Australie, les organisations catholiques donnent du travail à quelques 220.000 personnes, employées dans les secteurs de la santé, de l’assistance aux personnes âgées et de l’administration.

 

Source Agence fides

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.