Dans le Monde #NLH #NLQ

Cuba, Nigeria, Moyen-Orient… Défendre les chrétiens partout dans le monde avec l’ECLJ

Communiqué de l’ECLJ

 

L’ECLJ a participé activement à la session de septembre du Conseil des droits de l’homme des Nations unies à Genève.
Toutes nos interventions furent pour les chrétiens persécutés dans le monde entier.

Nous avons eu l’occasion de faire notre déclaration pour les chrétiens d’Orient en arabe  grâce à une jeune femme araméenne qui a parlé et décrit les persécutions que les chrétiens subissent.

Nous avons parlé pour les chrétiens au Nigeria, où Boko Haram et les éleveurs Fulani les persécutent et kidnappent leurs enfants. « On estime que Boko Haram a tué plus de 2.000 enseignants et détruit plus de 1.400 écoles. »

Lors d’un autre débat, nous avons rappelé au Conseil que les chrétiens à Cubacontinuent de subir de sévères restrictions à leur liberté religieuse. Le président Miguel Diaz-Canel a déclaré en avril dernier que la révolution communiste à Cuba « continue et continuera ». Le gouvernement cubain contrôle totalement le système éducatif et refuse de permettre à toute communauté ou institution chrétienne de créer des écoles.

Enfin, nous avons à de nouveau pris la parole pour le pasteur Andrew Brunson, qui est en résidence surveillée en Turquie depuis le 25 juillet 2018. Sa prochaine audience devrait avoir lieu le 12 octobre. Nous vous tiendrons informé de l’issue de ce procès.
Vous pouvez continuer à le soutenir, lui et les chrétiens du monde entier par vos prières et en signant nos pétitions.

A la une #NLQ

L’édito – Europe gangrénée, Afrique oppressée, Amériques dynamiques, Asie surgissante, le monde catholique en juin 2018

L’actualité catholique mondiale, c’est près de 70 articles publiés en juin 2018 sur InfoCatho. Pour cette revue de presse mondiale mensuelle nous avons choisi de classer ces articles par zones géographiques, tant une telle répartition met en lumières les préoccupations propres à chaque continent.

 

Commençons par quelques aspects généraux qui concernent l’œcuménisme, l’état du monde catholique et la pédophilie, sujet toujours douloureux et la situation interreligieuse instable.

Le patriarche orthodoxe Bartholomée souhaite un rapprochement entre les Eglises pour répondre aux défis du monde contemporain

L’état du monde catholique – Le nombre de catholiques augmente

Abus sexuels dans l’Eglise : naissance d’une union mondiale des victimes

Une nouvelle enquête révèle que “l’état de la liberté religieuse dans le monde est désastreux”

Autriche : Erdogan fustige une “guerre de la croix contre le croissant” après la fermeture de sept mosquées radicales et l’expulsion d’imams

 

Sur le continent américain, deux tendances se développent. Une vitalité tant au nord qu’au sud côtoie de nombreuses difficultés que nous pourrions regrouper, de façon un peu rapide, sous le terme de christianophobie. En outre, les rapports entre le président américain et l’Eglise restent « je t’aime moi non plus ».

 

USA : un évêque veut faire signer à la conférence épiscopale une déclaration mondialiste sur le climat, contre Trump

L’épiscopat américain édite ses directives éthiques à l’attention des personnels de santé

Réflexions sur la législation américaine en matière d’immigration

USA : les chiffres 2016 et 2017 des cas d’abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise

Rencontre Trump – Kim-Jong-Un : “un début très positif” pour le nonce apostolique de Corée

Synode sur l’Amazonie : le document préparatoire exhorte à écouter le cri des peuples

Grèves au Brésil : les évêques s’interposent en faveur des grévistes

Nicaragua : une université catholique attaquée au mortier

“Ave Maria”, la ville 100 % catholique fondée aux USA

États-Unis : nomination d’un nouvel évêque pour l’éparchie de Parme des Ruthènes

Brésil : forte augmentation du nombre de prêtres

Actualité de la christianophobie aux Amériques

En Asie, les difficultés quotidiennes demeurent importantes et il n’est pas facile d’être chrétien. Mais les catholiques s’impliquent pleinement dans la vie politique et sociale locale.

 

Les évêques des Philippines contre l’armement des prêtres

Vietnam : des milliers de catholiques manifestent contre la loi sur la cybersécurité

Corée du Sud : Marche pour la Vie contre la légalisation de l’avortement

Inde : l’Eglise à Orissa se prépare à commémorer le 10ème anniversaire des massacres antichrétiens

Australie : les prêtres obligés de lever le secret de la confession dans certains cas

Philippines : nouvel assassinat d’un prêtre – Le père Nilo a été tué par balles

Asie : l’indice mondial de la paix recule en 2018

Siniser l’Église de Chine ?

Bangladesh : L’archidiocèse de Chittagong exproprié par le moine Ucha Hla

Philippines : l’Eglise en soutien des victimes du typhon Haiyan

Vietnam : une blogueuse catholique emprisonnée en grève de la faim

Indonésie : la minorité chrétienne redevient une cible privilégiée pour les radicaux

Indonésie : la forte identité nationale freine le radicalisme islamique

Actualités de la christianophobie au Moyen-Orient en mai 2018

Malaisie : les catholiques s’engagent pour la réduction de la dette publique

 

Le Moyen-Orient reste instable, selon la vision la moins pessimiste.

 

Selon le Cardinal Sandri, le vivre-ensemble a échoué au Moyen-Orient

Terre Sainte : Agression d’un prêtre à Bethléem

Mike Pence réagit aux dysfonctionnements dans l’aide aux chrétiens d’Irak

Le christianisme est en danger en Syrie à cause de l’Occident

Liban : le patriarche d’Antioche des Maronites contre la naturalisation de Syriens

 

L’Afrique ne peut être prise d’un seul bloc, mais deux tendances apparaissent. L’engagement des évêques sur la scène publique et les persécutions, vexations toujours nombreuses.

 

Ouganda : la Marche de la Foi, un pèlerinage pour les martyrs ougandais

Algérie : réouverture de trois temples protestants à Oran

République Centrafricaine : Deux français recherchés pour le massacre d’une église

Congo : la conférence épiscopale menace de déposer plainte contre un maire de quartier de Kinshasa

Famine Eucharistique : un défi pour l’Eglise d’Afrique

Rwanda : 700 églises fermées en à peine deux mois

Nigéria : les Peuls tuent des chrétiens

 

L’Europe apparait divisée, vieillissante et fatiguée. Gangrénée par les idéologies modernes, les discours sont moins nets que sur les autres continents.

 

  1. Fontana, ministre de la famille italien, préfère le cardinal Burke au pape François

Macédoine : création d’une nouvelle éparchie de rite byzantin

Conférence épiscopale de Belgique : la dépénalisation de l’avortement est une décision symboliquement lourde

Mgr de Kesel met en garde contre la “médicalisation de l’avortement”

“Une bénédiction catholique pour le terroriste de Liège, c’est un scandale”

Medjugorje : Mgr Henryk Hoser nommé visiteur apostolique à caractère spécial

Une enquête sur les opinions des chrétiens qui oublie les dures réalités

Allemagne : les réfugiés chrétiens se voient refuser l’asile

Belgique : les ordinations sont rares et les nouveaux prêtres âgés

Italie : le pape regrette le manque de soutien aux familles

L’abbé Jacques Gagey renouvelé à la disposition de la Conférence Internationale catholique du Scoutisme

Portugal : des bonnes nouvelles dans les combats dits “sociétaux”

Le vote sur l’avortement en Irlande entaché d’irrégularités ?

La messe du pape ruinera-t-elle le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg ?

Italie : l’Eglise de retour dans le jeu politique

Adieu à la “très catholique”Espagne, dans une Europe de plus en plus sécularisée. Aux USA, en revanche…

 

Dans le Monde #Orient

Mike Pence réagit aux dysfonctionnements dans l’aide aux chrétiens d’Irak

Au début du mois de janvier dernier et pour accélérer l’aide aux chrétiens d’Irak, le vice-Président Pence avait annoncé avoir décidé de cesser d’utiliser les agences « inefficaces » des Nations unies et s’en remettre à USAID (Christianophobie hebdo, n° 151, 22 janvier). Mais des membres de l’administration n’en ont pas tenu compte et ont continué à s’en remettre aux agences onusiennes, avec pour résultat que l’aide attendue par les chré- tiens locaux n’est pas arrivée. L’archevêque Bashar Warda d’Erbil, ville où nombre de chrétiens ont trouvé refuge, s’en est vertement plaint, au début de ce mois. D’où le coup de colère de Pence et son communiqué “à cheval” diffusé le 8 juin par son attachée de presse, Alyssa Farah. En voici la traduction.

 

Le Président Trump et le Vice-Président Pence ont fait de la restauration des droits et des biens des communautés chré­tienne et yézidie d’Irak – qui ont failli être entièrement balayées lors de la campagne génocidaire menée contre elles par l’EIIL [État islamique en Irak et au Levant] – une priorité n° 1 et constante de leur gouvernement. Pour sauver ce qu’il reste de populations antiques et fières, le Président Trump a ordonné au gouvernement des États-Unis de cesser d’avoir recours aux programmes des Nations unies qui sont lents, inefficaces et gaspilleurs, mais plutôt de distribuer l’aide par le truchement de USAID [Agences des États-Unis pour le développement international] de manière à ce qu’elle soit fournie plus rapidement et plus directement aux communautés chrétienne et yézidie en Irak. Bien que des progrès aient été enregistrés pour aider ces populations pressées de toutes parts, il reste encore beaucoup à faire pour remplir les engagements qu’on a pris à leur égard, pour ne rien dire des engagements pris envers nos propres consciences. Le Vice-Président ne tolérera aucun retard d’ordre bureaucratique dans l’application de la politique du gouvernement de fournir l’aide que nous avons promise à ces populations et que nous nous sommes engagés à aider. Le Vice-Président a ordonné à Mark Green, administrateur de USAID, de se rendre en Irak dans les toutes prochaines semaines et de lui fournir sans délai une évaluation complète traitant de tous les facteurs qui pourraient retarder le processus de distribution de l’aide.

Maison Blanche, 8 juin – © CH pour la traduction

 

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

A la une #NLQ

L’édito – Pourquoi un dossier islam sur un site catho ?

Pourquoi un dossier spécial islam sur un site d’information catholique ? Tout d’abord parce que les chrétiens sont de plus confrontés à l’islam que ce soit en pays musulmans ou en Europe et particulièrement en France. Cette confrontation, qui est franche persécution au Proche-Orient, dans certains pays africains et en Asie, monte en tension en Europe pour devenir un face à face explosif. Malgré les appels au dialogue interreligieux et malgré la volonté de « dédiaboliser » l’islam en séparant un islam qui serait radical d’un autre qui serait modéré, catholiques et musulmans se regardent en chiens de faïence avec une grande ignorance réciproque. D’où notre première partie de décryptage et d’analyse pour mieux comprendre l’islam.

Un dossier ensuite pour répondre au récent discours du président Macron à Abou Dabi, dans lequel il affirme que l’islam ne cherche pas à éradiquer d’autres monothéismes. Notre seconde partie, copieusement nourrie d’une seule année d’articles sur le sujet est assez explicite quant à la volonté de l’islam de faire disparaître le christianisme. Une lecture cursive des titres suffit pour se rendre compte que réduire cet islamisme « extrême » à Daesh est de la désinformation ou de l’aveuglement.  Nous avons laissé les articles au fil de l’eau sans classement. Leurs titres sont une effrayante litanie qui n’a nul besoin de commentaire.

Dans ce dossier, nous avons également voulu mettre en avant les tentatives de dialogues et de cohabitations interreligieux. Enfin, nous avons réservé une dernière rubrique pour les questions islamiques qui touchent, concernent ou agitent la France.

Une lecture exhaustive de ce dossier serait tout aussi éreintante qu’ « anxiogène ». Mais lu en diagonale par un survol des titres, il peut donner une idée assez éclairante de la confrontation de l’islam et des chrétiens. Nous recommandons, plus que les malheureux exemples concrets de la seconde partie, une étude plus poussée des tribunes de décryptage.

Bonne lecture de Notre dossier spécial islam

 

A la une #NLQ

L’édito – Catholiques à travers le monde, une seule foi, mille préoccupations

 

 

Un mois d’actualité catholique dans le monde suffirait à convaincre les plus sceptiques que l’incarnation est bien une donnée essentielle de la révélation chrétiennes. Pour une même foi partagée sur les cinq continents, combien de situations particulières et de réalités quotidiennes variées qu’il faut pourtant vivre en uniques enfants de Dieu ?

 

Aperçu de la situation religieuse dans le monde

Le pape François accorde une indulgence plénière aux familles qui participeront à la rencontre mondiale des familles

L’émancipation des jeunes en Europe

Angela Merkel reçoit le Prix Nobel « catholique »

 

Au fil de l’actualité, nous voyons, mois après mois grandir le nombre d’agressions, de tracasseries ou de persécutions des chrétiens à travers le monde.

 

Enlèvement, assassinat, le Mexique un pays dangereux pour les prêtres

Birmanie / Myanmar – plus de 7 000 chrétiens obligés de fuire

Népal : cinq attaques contre des églises chrétiennes

Les chrétiens de la vieille ville de Jérusalem sont menacés par les colons

Egypte – Retour des dépouilles mortelles des “martyrs coptes de Libye”

Le Vatican ouvre les causes de béatification de prêtres, de diacres martyrisés en Iraq

Nigéria – Les évêques organisent une manifestation pour protester contre les violences des Foulanis

Canada – il faut être favorable à l’avortement pour recevoir des subventions à l’embauche

Pakistan : Au Pendjab, les minorités religieuses sont préoccupées après la loi rendant obligatoire les leçons de coran à l’école et à l’Université

Algérie : importer un chapelet peut coûter cher

Les actes antichrétiens continuent en Asie

Nigéria : 18 morts dont deux prêtres dans l’attaque d’une église

Inde : une nouvelle loi “anti-conversion”

Chine : au Henan, la répression contre l’Eglise s’accélère

Egypte : 3511 églises attendent toujours leur autorisation

Est-il exagéré de parler de christianophobie en Afrique ?

Afrique : un défi est lancé à la sécurité des pasteurs

Philippines : Le Père Ventura a été assassiné

 

Mais le monde vu par les catholiques c’est aussi une foultitude d’initiatives portée par la fraternité et la charité.

 

Croatie : 10 000 manifestants contre l’avortement, pour le droit à la vie

Caritas s’engage à développer l’agriculture durable en Asie

Pakistan : l’Eglise vient en aide aux familles des détenus chrétiens

Bangladesh – le combat des religieuses contre la lèpre et la tuberculose

Bruxelles : un accueil “Louis et Zélie” est créé avec le centre familial Saint-Géry

Océanie : Appel de la Fédération des Conférences épiscopales d’Océanie à “des changements politiques”, les océans offrant “une mer d’opportunités”

Timor-Oriental : l’économie reprend des forces grâce au tourisme religieux

 

Au-delà de ces grandes lignes qui traversent tout le monde catholique, chaque pays, chaque continent se trouvent confronté à des réalités bien différentes de nos préoccupations françaises.

 

Colombie : L’engagement de l’Eglise dans les processus de paix, entre préoccupation et présence inlassable

Belgique : une reconnaissance symbolique de l’Eglise pour les couples homosexuels ?

Liban : les élections législatives entre crise économique et problème des réfugiés

Chine – Des milliers de pèlerins au sanctuaire de She Shan dans le cadre du mois de Marie

Egypte : Déjà 215 églises construites régularisées par le gouvernement

Liban – Les évêques maronites pour un rapatriement des réfugiés syriens

Allemagne : la lettre des évêques contre l’intercommunion sauvage

Liban : la crise des écoles catholiques, une question essentielle

Triste spectacle de la célébration du ramadan dans une église catholique

Chili – Démission collective de tout l’épiscopat

Les évêques catholiques de Terre Sainte demandent la fin du siège de la Bande de Gaza

Amérique – le racisme et la liberté religieuse parmi les thèmes de la Vème rencontre épiscopale de la pastorale hispanique

Indonésie – A Surabaya, les chrétiens s’unissent contre le terrorisme

L’Eglise aux Pays-Bas profondément divisée autour de la succession du diocèse de Roermond

Rosaire aux frontières en Australie le 13 mai 2018

Alep : anniversaire de la consécration de la ville à Notre Dame de Fatima

Iraq : Le patriarche chaldéen de Babylone réagit aux tentatives de manipulations de l’Eglise pendant les élections

Arabie Saoudite : des églises ? Pas encore et pas tout de suite

Grande-Bretagne : soutien des évêques au Rosaire aux frontières

Dans le monde, des diocèses fusionnent

Manille fête les 400 ans de l’arrivée des missionnaires de Notre-Dame du Mont Carmel

Pays-Bas : le cardinal Eijk estime “incompréhensible” la réponse du pape aux évêques allemands

Nigéria – Les évêques exigent la démission du Président Buhari

Allemagne : le cardinal Marx hostile aux crucifix dans les bâtiments publics

Irlande du Nord : les catholiques en nombre supérieur aux protestants en 2021 ?

Pologne : l’Église catholique n’oublie pas le clergé mort en déportation

Congo Brazzaville : entre sectes et islam, l’Eglise lutte

 

 

Ainsi s’expriment la catholicité et l’incarnation. Une sollicitude incarnée dans un monde aux multiples visages, mais enracinée dans une même foi.

NLQ #Points non négociables PNN

Argentine – Plus de 3 millions de marcheurs pour la vie

Environ 3,6 millions d’Argentins se sont réunis dans plus de 200 villes différentes lors d’une « Marche pour la vie » nationale pour manifester leur soutien au droit à la vie dimanche.

 

Source

NLQ #Points non négociables PNN

Guernesey refuse le suicide assisté

Le parlement de Guernesey, île britannique au large de la Normandie, a rejeté par 24 voix contre 14 une proposition de loi visant à légaliser le suicide assisté, votant plutôt en faveur d’une amélioration des soins palliatifs sur l’île.

Cette proposition représente la 10ème tentative de légalisation de l’euthanasie sur le territoire britannique depuis 2003, rejetée comme toutes les autres avant elle.

Le “Care Not Killing Alliance UK” s’opposait à cette légalisation aux côtés de l’Association médicale britannique. Son directeur de campagne, Peter Saunders, se réjouit de savoir que les députés de Guernesey vont désormais se pencher sur le réel problème rencontré par les personnes en situation de handicap ou en fin de vie, à savoir l’accès équitable aux meilleurs soins de santé possibles et le financement de ceux-ci.

 

Source Institut européen de bioéthique

A la une #Dans le Monde #NLH #NLQ

Aperçu de la situation religieuse dans le monde

Le quotidien britannique The Telegraph tient à jour une carte sur la situation religieuse dans le monde à partir d’enquêtes réalisées sur les dix dernières années. Quelles sont les tendances révélées par cette carte ? Où se situe la Belgique ? Eléments de réponse.

Le quotidien britannique The Telegraph a créé une carte interactive mettant en évidence les pays considérés les plus ou les moins religieux du monde. Celle-ci est le résultat de trois enquêtes réalisées par WIN / Gallup International, en 2008, 2009 et 2015.

D’un extrême à l’autre 

Aucun pays n’atteint la barre des 100 % mais certains s’en approchent très fortement comme l’Éthiopie, le Malawi, le Niger, le Sri Lanka et le Yémen où 99 % des habitants se déclarent « religieux ». Le Burundi, Djibouti, la Mauritanie, la Somalie, l’Afghanistan, l’Égypte, la Guinée ou encore le Myanmar dépassent largement la barre des 95 %. On constatera également que d’après cette carte, le continent qui se démarque le plus est l’Afrique, avec une majorité de pays à fort sentiment religieux. A noter aussi, sans réelle surprise, le faible taux de la Chine (7 %).

A l’inverse, seulement 7 % de la population se déclare religieuse en Chine, 13 % au Japon, 16 % en Estonie, 19 % en Suède, 21 % en Norvège. Enfin, 34 % se déclarent religieux en Australie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Cuba, Allemagne et Vietnam.

En Europe

Que peut-on dire des chiffres concernant l’Europe ? Doit-on s’attendre à des surprises ? Le Portugal (60 %) est beaucoup plus religieux que son voisin l’Espagne (37 %). Mais ils sont encore loin des pays en tête que sont la Macédoine (88 %) et la Pologne (86 %) suivie de l’Italie avec 74 % de la population qui se déclarent religieux. Une bonne partie des pays européens se situent dans la fourchette des 30-45 %. C’est notamment le cas de la Belgique (44 %) et de ses proches voisins : la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Autriche. L’Estonie enregistre le score le plus bas avec 16 %.

Les Amériques

Les Etats-Unis affichent pour leur part 56 % de personnes qui se déclarent religieuses.  Après Cuba, les deux pays les moins religieux des Amériques sont le Canada (40 %) et l’Uruguay (41 %). Le Paraguay se distingue à égalité avec Trinité-et-Tobago, avec 92 % de la population se déclarant religieux.

Source

A la une #Amérique latine #NLH #NLQ

Enlèvement, assassinat, le Mexique un pays dangereux pour les prêtres

 

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

A la une #Amérique latine #Dans le Monde #NLH #NLQ

Chili – Démission collective de tout l’épiscopat

Tous les évêques chiliens ont remis, vendredi 18 mai, leur démission au pape. Mardi 15 mai, convoqués à Rome, ils s’étaient vus remettre par par le pontife argentin un texte de dix pages dans lequel celui-ci avait écrit noir sur blanc : depuis des années, l’Eglise catholique chilienne abrite « de nombreuses situations d’abus de pouvoir, d’autorité et d’abus sexuels ».

Ce constat glaçant – dont le contenu a été révélé jeudi par la télévision chilienne T13 – s’appuie sur des faits rassemblés dans un rapport (non publié) de 2 300 pages rédigé par les deux enquêteurs que le pape a dépêchés auprès des victimes d’agressions sexuelles et d’abus de pouvoir commis au sein de l’Eglise chilienne.

On peut ainsi lire dans ce document que des évêques ou des supérieurs d’ordre religieux auraient confié la direction de séminaires ou de noviciats à « des prêtres soupçonnés d’homosexualité active ». Que des religieux expulsés de leur ordre pour des « comportements immoraux » ont été accueillis dans d’autres diocèses avec des charges comportant « un contact quotidien et direct avec des mineurs ».

Des plaintes ont par ailleurs été hâtivement jugées « invraisemblables » alors qu’elles étaient « de graves indices d’un délit effectif ». D’autres ont même été classées sans la moindre enquête. Des pressions ont été exercées sur des enquêteurs et des « documents compromettants » ont été détruits.

Pendant trois jours, de mardi à jeudi, le pape a rencontré à huis clos ces évêques pour quatre séances de prise de conscience de la réalité des faits.

 

(…)

Pour sortir de cette dérive collective, il préconise d’ouvrir l’institution et de travailler avec « différentes instances de la société civile pour promouvoir une culture anti-abus ». Il insiste sur le fait qu’à ses yeux, de simples changements de personnes (c’est-à-dire d’évêques) ne suffiront pas à résoudre des problèmes aussi profondément ancrés et structurels. « Cela, il faut le faire, écrit le pape, mais ce n’est pas suffisant. Il faut aller plus loin. Il serait irresponsable de notre part de ne pas creuser pour trouver les racines et les structures qui ont permis que ces événements se produisent et se perpétuent. »

Se contenter de changer des hommes, explique-t-il, donnerait l’illusion d’avoir réglé les problèmes alors que ceux-ci perdureraient. Pour que « plus jamais ils ne viennent à se répéter », conclut François, il faut considérer le problème comme « celui de tous et pas seulement comme celui de certains ».

Autrement dit, les évêques chiliens auraient une responsabilité collective dans ces dérives et aucun ne saurait s’en exonérer. Reste maintenant au pape à dévoiler les réformes « de court, de moyen et de long terme » promises aux victimes de ces nombreuses dérives.

 

Source Le monde.fr