A la une #Articles #NLH #NLQ #Points non négociables PNN

USA – Pas d’eucharistie pour deux élus catholiques soutenant l’avortement

Chicago, 6 juin 2019 (AFP) – Deux parlementaires ayant soutenu une loi
facilitant l’avortement dans l’Illinois sont privés d’eucharistie jusqu’à ce
qu’ils “se soient véritablement repentis de leurs graves péchés”, ont annoncé
jeudi les autorités catholiques de cet Etat du nord des Etats-Unis.
Michael Madigan et John Cullerton, respectivement président de la Chambre
des représentants et du Sénat de l’Illinois, “ont obstinément persisté à
promouvoir le crime abominable et le grave péché de l’avortement”, affirme
dans un décret daté du 2 juin l’évêque Thomas Paprocki, qui dirige le diocèse
de Springfield, dans le centre de l’Etat.
Le décret stipule également que les parlementaires catholiques ayant
“coopéré dans le mal (…) en votant pour toute législation qui promeut
l’avortement, ne doivent pas se présenter pour recevoir la communion sans
s’être d’abord rapprochés du Christ et de l’Eglise”.
L’eucharistie, ou communion, est un rite essentiel de la foi catholique où
le fidèle reçoit l’hostie, symbole du sacrifice de Jesus-Christ.
Les deux élus démocrates ont soutenu et facilité le passage de deux lois,
en 2017 et 2019, favorisant l’accès à l’avortement.
La loi la plus récente, adoptée fin mai au Sénat, stipule notamment que
l’avortement est un droit fondamental pour les femmes et qu'”un ovule
fertilisé, un embryon ou un foetus n’a pas de droits indépendants”.
Le texte a été voté alors que plusieurs Etats conservateurs américains ont
au contraire adopté récemment des lois très restrictives sur les interruptions
volontaires de grossesse (IVG).
La loi doit encore être promulguée par le gouverneur de l’Illinois pour
entrer en vigueur.
Le décret religieux ne devrait toutefois pas empêcher de communier les deux
élus basés à Chicago, au nord-est de l’Etat.
L’évêque de Springfield a pris le même type de décret contre le sénateur
démocrate Dick Durbin, qui avait empêché le passage au Congrès américain d’une
loi restrictive sur l’avortement en 2018. Le prélat avait expliqué à l’époque
suivre les décisions prises depuis 2004 par ses prédécesseurs à l’encontre du
sénateur pour ses position en faveur de l’IVG.
En 2004, lors de la campagne présidentielle, des évêques catholiques
avaient affirmé qu’ils auraient refusé de donner l’eucharistie au candidat
catholique démocrate John Kerry parce qu’il soutenait l’avortement.
Et en 2006, la conférence des évêques américains avait rappelé qu’un texte
de “préparation à recevoir la communion” citait l’avortement dans la liste des
“pensées ou actions qui sont de graves violations de la loi de Dieu”.

Amérique latine #Articles #Dans le Monde #NLQ

Femmes, pauvres et jeunes, les principaux défis à relever pour l’Eglise au Mexique

La violence qui continue à augmenter, le manque d’opportunités de travail et la nécessité urgente d’améliorer l’instruction, clef de tout changement, représentent les principaux défis que connait l’Eglise.
S.Exc. Mgr Franco Coppola, Nonce apostolique au Mexique, a mis en évidence, dans le cadre d’un entretien accordé à l’Agence Fides, les éléments à prendre en considération pour pouvoir les relever dans le contexte mexicain. « Tout d’abord, les femmes et le rôle, souvent marginal, qu’elles ont à l’intérieur de l’Eglise. Le Saint Pape Jean Paul II, dans sa Lettre apostolique Mulieris Dignitatem, affirme qu’il est nécessaire de comprendre le rôle authentique su service des femmes dans l’Eglise, sans le confondre avec la servitude. La femme aide à sensibiliser « sur la miséricorde, la tendresse et l’amour que Dieu a pour nous » explique Mgr Coppola.
« Les jeunes – poursuit-il – représentent un autre point clef. Le Saint-Père fait preuve de sa préoccupation pour leur avenir, souvent privé de la présence de Dieu. Nos jeunes se sentent invisibles et peu considérés par le monde des adultes et ceci les amène à un manque d’engagement et de confiance dans l’avenir. Il suffit de regarder les taux de suicides enregistrés ces dernières années ou l’usage de stupéfiants. Il est plus que jamais urgent de créer de plus vastes espaces où les jeunes puissent s’exprimer afin qu’ils se sentent partie intégrante d’une communauté qui a besoin d’eux ».
« Un troisième point clef est représenté par les pauvres – continue le Nonce. Il existe une indifférence et une impassibilité de la part de la société envers eux, malgré de nombreuses initiatives souvent destinées à nous faire plaisir à nous-mêmes. Ceci dit, le Pape nous exhorte à aller à leur rencontre, en leur faisant sentir l’amour qui rompt la solitude, mais surtout il nous invite à ne pas fermer les yeux sur la marginalisation, l’oppression, la misère, l’ignorance, le manque de travail ».
Parmi les autres défis à relever de la part de l’Eglise au Mexique, Mgr Coppola met en évidence la formation dans les Séminaires, le cléricalisme, la réforme de la pastorale des jeunes dans un sens vocationnel et la réforme de la catéchèse.
« Aux Séminaires, il faut des formateurs adaptés, de vrais conseillers, des compagnons, des modèles et des guides, qui forment le cœur des aspirants à la mission à être des témoins de la résurrection de Jésus » explique le Nonce. « La formation doit être orientée à la croissance personnelle et rendre conscients du fait d’être appelés à prendre soin, servir et sanctifier le Peuple de Dieu. Les prêtres actuels doivent être prêts à répondre aux questions ».
« Un impératif du Pape est d’extirper le cléricalisme de l’Eglise. Les laïcs devraient être considérés comme des collaborateurs qui participent au processus décisionnel pour construire une Eglise domestique. L’antidote au cléricalisme est la synodalité, qui implique le fait de cheminer tous ensemble – laïcs, prêtres et Evêques – en consultant et en écoutant tout le Peuple de Dieu, le contemplant en égalité et unité, en communion, en collaboration et coresponsabilité dans tous les contextes ecclésiaux » explique ensuite Mgr Coppola.
En ce qui concerne la Pastorale des jeunes, le Nonce ajoute que « le jeune devrait être accompagné à la découverte de sa vocation à la rencontre avec Dieu, dans l’amour conjugal ou dans la vie consacrée et dans sa profession même au service de l’humanité » et de conclure en disant que « la catéchèse doit être fruit d’une expérience et constituer un véritable accompagnement dans l’expérience de Dieu, non pas une catéchèse sécularisée dans laquelle recevoirseulement un endoctrinement ou un enseignement de connaissances ».

 

Source Agence Fides

A la une #Articles #NLH #NLQ #Rome

ONU – Saint-Siège : des « soi-disant droits en matière de procréation »

Assemblée mondiale sur la santé des réfugiés et des migrants

Le Saint-Siège « est profondément préoccupé par l’inclusion » dans le document de l’ONU sur la promotion de la santé des réfugiés et des migrants, « de références aux soi-disant ‘droits en matière de procréation’ », a déclaré Mgr Jurkovic.

Il a notamment précisé que « l’avortement ou les services d’avortement » ne peuvent pas être considérés « comme une dimension de la santé en matière de reproduction ou des services de santé en matière de reproduction ».

C’est ce que l’observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève a déclaré à la 72e Assemblée mondiale de la santé sur la « Promotion de la santé des réfugiés et des migrants », y compris le projet de plan d’action mondial 2019-2023, le 27 mai 2019, à Genève.

Le Saint-Siège, a aussi souligné Mgr Jurkovic, soutient la prémisse du rapport de l’Organisation mondiale de la santé selon laquelle « la nationalité ne devrait jamais servir de base pour déterminer l’accès aux soins de santé ».

Les besoins des réfugiés et des migrants « en matière de soins de santé et l’impact de tout nouveau retard sur la santé publique méritent d’être examinés de toute urgence dans le monde entier », a dit l’observateur.

En ce qui concerne les défis complexes de la migration aujourd’hui, a-t-il poursuivi, le pape François a appelé à une réponse « … moins soucieuse des calculs que de la nécessité d’une répartition équitable des responsabilités, d’une évaluation honnête et sincère des alternatives et d’une gestion prudente ».

Mgr Jurkovic a encore cité le pape qui avait dit, le 6 juillet 2018, qu’« une politique juste est une politique au service de la personne, de toutes les personnes impliquées ; une politique qui offre des solutions capables de garantir la sécurité, le respect des droits et la dignité de tous ».

Source Zenit

Amérique latine #Articles #NLQ

Uruguay – 2000 missionnaires dans la rue pour évangéliser la capitale

« Venez, revenez, rencontrez-nous à nouveau ! ». C’est au travers de cette invitation et dans le but d’aller à la rencontre en particulier de ceux qui se sont éloignés de l’Eglise à compter du Dimanche de Pâques que l’Archidiocèse de Montevideo organise actuellement la mission « Maison de Tous ». Une note parvenue à l’Agence Fides explique qu’au cours des trois dernières fins de semaine, de 1.500 à 2.000 missionnaires laïcs de tous âges, identifiables au travers de gilets ad hoc, ont parcouru, deux par deux, tous les coins de la ville, maison après maison, mais sont également montés également à bord des autobus, se sont rendus dans les places, sur les marchés, aux feux tricolores des carrefours pour inviter à « vivre la joie de la foi et l’espérance dans le Christ » et à participer aux rencontres prévues dans les Paroisses. La devise de l’action missionnaire en question a été « écouter, annoncer et inviter ».
La jeune Agustina Pérez Jourdan, membre du mouvement salésien Nazarenos, a animé la mission dans le quartier Paso de las Duranas, en compagnie de paroissiens. « Cela fait dix ans que je participe aux missions mais cela a été la première fois que je le faisais en ville et j’ai été étonnée par l’accueil des personnes » a-t-elle déclaré à Fides. « J’étais prête à tout, y compris à ce que personne ne nous ouvre la porte. Cependant, la réponse des personnes a été fantastique ». Après la surprise initiale ou même l’équivoque de supposer qu’il s’agissait de groupes politiques ou d’autres religions, de nombreuses personnes ont accueilli les missionnaires cordialement, même si les refus n’ont pas manqués. « La présence de nombreux jeunes parmi nous attirait l’attention » affirme la jeune missionnaire. « Nous ne portions pas la Bible mais une annonce du Christ différente pour chacun, en partant de l’écoute ».
En 23 endroits de la ville, du 9 au 11 mai, ont été réalisés des moments de rencontre avec les communautés paroissiales ou de doyennés, sous le slogan « Jésus vous attend : venez et voyez ». De telles rencontres ont constitué une opportunité pour faire connaissance entre voisins de quartier, pour prier, jouer et chanter ensemble mais aussi pour « écouter et comprendre les motivations » de ceux qui s’étaient éloignés de la pratique religieuse, y compris depuis de nombreuses années, et pour ces derniers de découvrir « l’autre visage de l’Eglise » qui est, justement, la « maison de tous ».
Suivant le quartier, les rencontres, tout en ayant un fond commun, ont été réalisées selon des modalités différentes : processions, stands pour jeunes et adultes, jeux pour les enfants, spectacle de magie, partages d’expériences de vie, témoignages de foi de migrants et de la manière dont la communauté les a accueillis. Les participants ont été invités à se réinsérer dans la vie de l’Eglise au travers de groupes de différentes tendances et par le biais d’un parcours de catéchèse comprenant quatre étapes. Selon les données de l’Archidiocèse, de 1994 à 2014, dans la capitale, la participation à la Messe dominicale a été divisée par deux. Depuis 2014, le phénomène semble s’être ralenti a commenté l’Archevêque de la ville, S.Em le Cardinal Daniel Sturla, dans un récent entretien radiodiffusé.

 

Source Agence Fides

A la une #Articles #Dans le Monde #NLH #NLQ

Actes anti-chrétiens, la déferlante

Le JT – Actes anti-chrétiens : la déferlante

🎥 Actes anti-chrétiens : la déferlante Le nombre d’actes anti-chrétiens explose en France dans une relative indifférence. Les causes du mal semblent profondes et la réponse politique complexe.Le JT ➡ https://www.tvlibertes.com/algerie-quel-avenir-apres-bouteflika-journal-du-mercredi-3-avril-2019

Publiée par TV Libertés sur Jeudi 4 avril 2019

 

Pour que cesse le silence, signez la pétition SPERO, Stop Profanations

Articles #Dans le Monde #NLQ

Australie – Mobilisation des Évêques en faveur d’une réévaluation du salaire minimum au profit des familles

Au travers d’une requête envoyée à la Fair Work Commission, institution gouvernementale australienne réglementant les rapports de travail, la Conférence des Evêques d’Australie (ACBC) a exprimé la nécessité de relever le salaire minimum prévu pour les familles, qui est actuellement de 719,20 dollars australiens sur base hebdomadaire. Selon l’organisme ecclésial, il devrait être porté au moins à 760 dollars de manière à ce qu’il soit possible d’atteindre une rétribution horaire minimale de 20 dollars. Le besoin exprimé par la Conférence épiscopale, indique une note envoyée à l’Agence Fides, « dérive de la volonté de garantir un standard de vie digne au travers de l’institution d’un salaire minimum équitable » explique Megan Kavanagh, membre de la Commission chargée des droits des travailleurs de la Conférence épiscopale d’Australie.
La Fair Work Commission, indique le texte de la Commission, « n’est pas parvenue à fournir un soutien raisonnable aux centaines de milliers de familles de salariés qui ne parviennent pas à vivre selon les standards contemporains. En particulier, elle n’a pas réussi à alléger la souffrance et le mal-être de centaines de milliers d’enfants qui vivent dans la pauvreté bien que provenant de familles qui travaillent. Ce qui constituait un salaire adéquat pour une famille voici vingt ans est devenu un salaire raisonnable pour un adulte seul, sans responsabilités familiales et ceci est inacceptable ».
La requête fait appel à ce qui est qualifié de « décision Harvester » de 1907, décision selon laquelle les personnes travaillant à plein temps avec charge de famille ne devraient jamais vivre en conditions de pauvreté ». Elle fait ensuite référence au message contenu dans l’Encyclique Rerum Novarum, publiée le 15 mai 1891 par le Pape Léon XIII, par laquelle pour la première fois l’Eglise prenait position en matière d’exploitation du travail.
Actuellement, en Australie, les organisations catholiques donnent du travail à quelques 220.000 personnes, employées dans les secteurs de la santé, de l’assistance aux personnes âgées et de l’administration.

 

Source Agence fides

A la une #Articles #NLH #NLQ #USA

Les crimes de haine antichrétienne en hausse aux États-Unis

Les crimes de haine (Hate Crimes) aux États-Unis font l’objet de statistiques publiées par le FBI chaque année. Les dernières statistiques connues sont celles de l’année 2017.

Les crimes de haine, envisagés dans leur ensemble et toutes typologies confondues, sont en hausse : on en a compté 7 175 en 2017 contre 6 121 l’année précédente (soit une augmentation de 17,22 %). Les crimes de haine antichrétienne (toutes confessions confondues) ont également augmenté de manière sensible : 163 en 2017 contre 141 l’année précédente (soit une augmentation de 15,6 %). Cela pour la valeur absolue.

Pour ce qui est de la valeur relative (nombre d’actes antichrétiens par rapport au nombre total d’actes de haine), elle est pratiquement stable : 2,27 % en 2017 contre 2,3 % en 2016. Pour les seuls crimes de haine antireligieuses (toutes confessions confondues, y compris ceux qui n’ont pas de confession religieuse au sens strict : athées, agnostiques…), on constate également une augmentation sensible : 1 554 en 2017 contre 1 273 l’année précédente (soit une augmentation de 22,07 %).

Rapporté au nombre total de crimes de haines antireligieuses, le pourcentage de crimes de haine antichrétienne qui s’élevait à 11,08 % en 2016, a légèrement diminué en 2017 : 10,49 %.

FBI Hate Crimes Statistics (2016 et 2017) – © CH pour la traduction.

 

Source Observatoire de la Christianophobie Hebdo

Articles #En France #NLQ

Un prêtre de 82 ans agressé et dépouillé à Lyon

Un prêtre de 82 ans ! Il est vrai, comme on peut le constater lorsqu’on y passe, qu’il y a toute une faune peu amène devant et autour de cette gare de Lyon-Part-Dieu…

Il venait d’arriver en gare de La Part-Dieu et cherchait la direction de son hôtel. Ce touriste américain de 82 ans, prêtre dans son pays, n’est pas tombé sur un bon samaritain. L’homme qui a proposé de l’accompagner l’a attiré dans un lieu isolé, à l’extérieur de la gare, et l’a violemment frappé pour le dépouiller de sa sacoche. La victime, qui a passé la nuit à l’hôpital, a le visage tuméfié et quelques points de suture. Et surtout plus d’argent, de passeport et de billets d’avion. Les policiers lyonnais se sont démenés toute la journée de ce samedi pour trouver des solutions en lien avec l’ambassade, tandis que le Novotel de la Part-Dieu, où le prêtre devait passer la nuit de vendredi [12 octobre], a offert la nuit d’hôtel de ce samedi soir. De quoi donner une autre image de l’hospitalité lyonnaise. Quant à l’agresseur, il est activement recherché.

Source Observatoire de la christianophobie

Dans le Monde #NLH #NLQ

Cuba, Nigeria, Moyen-Orient… Défendre les chrétiens partout dans le monde avec l’ECLJ

Communiqué de l’ECLJ

 

L’ECLJ a participé activement à la session de septembre du Conseil des droits de l’homme des Nations unies à Genève.
Toutes nos interventions furent pour les chrétiens persécutés dans le monde entier.

Nous avons eu l’occasion de faire notre déclaration pour les chrétiens d’Orient en arabe  grâce à une jeune femme araméenne qui a parlé et décrit les persécutions que les chrétiens subissent.

Nous avons parlé pour les chrétiens au Nigeria, où Boko Haram et les éleveurs Fulani les persécutent et kidnappent leurs enfants. « On estime que Boko Haram a tué plus de 2.000 enseignants et détruit plus de 1.400 écoles. »

Lors d’un autre débat, nous avons rappelé au Conseil que les chrétiens à Cubacontinuent de subir de sévères restrictions à leur liberté religieuse. Le président Miguel Diaz-Canel a déclaré en avril dernier que la révolution communiste à Cuba « continue et continuera ». Le gouvernement cubain contrôle totalement le système éducatif et refuse de permettre à toute communauté ou institution chrétienne de créer des écoles.

Enfin, nous avons à de nouveau pris la parole pour le pasteur Andrew Brunson, qui est en résidence surveillée en Turquie depuis le 25 juillet 2018. Sa prochaine audience devrait avoir lieu le 12 octobre. Nous vous tiendrons informé de l’issue de ce procès.
Vous pouvez continuer à le soutenir, lui et les chrétiens du monde entier par vos prières et en signant nos pétitions.

A la une #NLQ

L’édito – Europe gangrénée, Afrique oppressée, Amériques dynamiques, Asie surgissante, le monde catholique en juin 2018

L’actualité catholique mondiale, c’est près de 70 articles publiés en juin 2018 sur InfoCatho. Pour cette revue de presse mondiale mensuelle nous avons choisi de classer ces articles par zones géographiques, tant une telle répartition met en lumières les préoccupations propres à chaque continent.

 

Commençons par quelques aspects généraux qui concernent l’œcuménisme, l’état du monde catholique et la pédophilie, sujet toujours douloureux et la situation interreligieuse instable.

Le patriarche orthodoxe Bartholomée souhaite un rapprochement entre les Eglises pour répondre aux défis du monde contemporain

L’état du monde catholique – Le nombre de catholiques augmente

Abus sexuels dans l’Eglise : naissance d’une union mondiale des victimes

Une nouvelle enquête révèle que “l’état de la liberté religieuse dans le monde est désastreux”

Autriche : Erdogan fustige une “guerre de la croix contre le croissant” après la fermeture de sept mosquées radicales et l’expulsion d’imams

 

Sur le continent américain, deux tendances se développent. Une vitalité tant au nord qu’au sud côtoie de nombreuses difficultés que nous pourrions regrouper, de façon un peu rapide, sous le terme de christianophobie. En outre, les rapports entre le président américain et l’Eglise restent « je t’aime moi non plus ».

 

USA : un évêque veut faire signer à la conférence épiscopale une déclaration mondialiste sur le climat, contre Trump

L’épiscopat américain édite ses directives éthiques à l’attention des personnels de santé

Réflexions sur la législation américaine en matière d’immigration

USA : les chiffres 2016 et 2017 des cas d’abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise

Rencontre Trump – Kim-Jong-Un : “un début très positif” pour le nonce apostolique de Corée

Synode sur l’Amazonie : le document préparatoire exhorte à écouter le cri des peuples

Grèves au Brésil : les évêques s’interposent en faveur des grévistes

Nicaragua : une université catholique attaquée au mortier

“Ave Maria”, la ville 100 % catholique fondée aux USA

États-Unis : nomination d’un nouvel évêque pour l’éparchie de Parme des Ruthènes

Brésil : forte augmentation du nombre de prêtres

Actualité de la christianophobie aux Amériques

En Asie, les difficultés quotidiennes demeurent importantes et il n’est pas facile d’être chrétien. Mais les catholiques s’impliquent pleinement dans la vie politique et sociale locale.

 

Les évêques des Philippines contre l’armement des prêtres

Vietnam : des milliers de catholiques manifestent contre la loi sur la cybersécurité

Corée du Sud : Marche pour la Vie contre la légalisation de l’avortement

Inde : l’Eglise à Orissa se prépare à commémorer le 10ème anniversaire des massacres antichrétiens

Australie : les prêtres obligés de lever le secret de la confession dans certains cas

Philippines : nouvel assassinat d’un prêtre – Le père Nilo a été tué par balles

Asie : l’indice mondial de la paix recule en 2018

Siniser l’Église de Chine ?

Bangladesh : L’archidiocèse de Chittagong exproprié par le moine Ucha Hla

Philippines : l’Eglise en soutien des victimes du typhon Haiyan

Vietnam : une blogueuse catholique emprisonnée en grève de la faim

Indonésie : la minorité chrétienne redevient une cible privilégiée pour les radicaux

Indonésie : la forte identité nationale freine le radicalisme islamique

Actualités de la christianophobie au Moyen-Orient en mai 2018

Malaisie : les catholiques s’engagent pour la réduction de la dette publique

 

Le Moyen-Orient reste instable, selon la vision la moins pessimiste.

 

Selon le Cardinal Sandri, le vivre-ensemble a échoué au Moyen-Orient

Terre Sainte : Agression d’un prêtre à Bethléem

Mike Pence réagit aux dysfonctionnements dans l’aide aux chrétiens d’Irak

Le christianisme est en danger en Syrie à cause de l’Occident

Liban : le patriarche d’Antioche des Maronites contre la naturalisation de Syriens

 

L’Afrique ne peut être prise d’un seul bloc, mais deux tendances apparaissent. L’engagement des évêques sur la scène publique et les persécutions, vexations toujours nombreuses.

 

Ouganda : la Marche de la Foi, un pèlerinage pour les martyrs ougandais

Algérie : réouverture de trois temples protestants à Oran

République Centrafricaine : Deux français recherchés pour le massacre d’une église

Congo : la conférence épiscopale menace de déposer plainte contre un maire de quartier de Kinshasa

Famine Eucharistique : un défi pour l’Eglise d’Afrique

Rwanda : 700 églises fermées en à peine deux mois

Nigéria : les Peuls tuent des chrétiens

 

L’Europe apparait divisée, vieillissante et fatiguée. Gangrénée par les idéologies modernes, les discours sont moins nets que sur les autres continents.

 

  1. Fontana, ministre de la famille italien, préfère le cardinal Burke au pape François

Macédoine : création d’une nouvelle éparchie de rite byzantin

Conférence épiscopale de Belgique : la dépénalisation de l’avortement est une décision symboliquement lourde

Mgr de Kesel met en garde contre la “médicalisation de l’avortement”

“Une bénédiction catholique pour le terroriste de Liège, c’est un scandale”

Medjugorje : Mgr Henryk Hoser nommé visiteur apostolique à caractère spécial

Une enquête sur les opinions des chrétiens qui oublie les dures réalités

Allemagne : les réfugiés chrétiens se voient refuser l’asile

Belgique : les ordinations sont rares et les nouveaux prêtres âgés

Italie : le pape regrette le manque de soutien aux familles

L’abbé Jacques Gagey renouvelé à la disposition de la Conférence Internationale catholique du Scoutisme

Portugal : des bonnes nouvelles dans les combats dits “sociétaux”

Le vote sur l’avortement en Irlande entaché d’irrégularités ?

La messe du pape ruinera-t-elle le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg ?

Italie : l’Eglise de retour dans le jeu politique

Adieu à la “très catholique”Espagne, dans une Europe de plus en plus sécularisée. Aux USA, en revanche…