Agenda / Annonce #NLQ #Sorties/Animations

Paris : prix littéraire de l’Œuvre d’Orient

 

À l’issue de la messe annuelle de l’Œuvre d’Orient, qui sera célébrée à Notre-Dame de Paris le dimanche 27 mai 2018, à 15 h, le prix littéraire de l’Œuvre d’Orient sera décerné.

Voici le communiqué de l’Œuvre d’Orient :

L’Œuvre d’Orient va décerner son 7° Prix littéraire, afin de récompenser une ou deux œuvres traitant avec espérance de la situation des Chrétiens en Orient, parmi une sélection d’ouvrages de langue française parus en 2017 et 2018. « Informer et former font partie de notre mission » souligne Mgr Pascal Gollnisch.

Les Prix : Le Grand Prix récompense un ouvrage grand public sur tout sujet relatif aux chrétiens d’Orient, dans un ton positif. Il permet d’encourager l’intérêt des lecteurs contemporains aux problématiques des chrétiens en Orient. Un Prix Spécial pourra également être attribué.

Honorifique, ce prix sera remis le dimanche 27 mai 2018 à l’issue de la messe de l’Œuvre d’Orient à Notre-Dame. Ils permettront à leurs auteurs de faire connaître leur livre à un public élargi.

Voici la liste des titres pré-sélectionnés :

Les chrétiens d’Orient en France, Vincent AUCANTE, Salvator, 2017
Le monde syriaque, Françoise BRIQUEL-CHATONNET et Muriel DEBIE, Belles-Lettres, 2017
Le monachisme d’Orient, Père Hiéromoine ELISEE, Cerf, 2017
Les chrétiens d’Orient, Bernard HEYBERGER, Que sais-je, 2017
Sur le chemin de Guiragos, Pascal MAGUESYAN, UIOTC, 2017
Itinéraire d’un chrétien d’Orient citoyen de Mésopotamie, Emmanuel-Pataq SIMAN, l’Harmattan, 2018
Une diversité menacée, les chrétiens d’Orient face au nationalisme arabe et à l’islamisme, Joseph YACOUB, Salvator, 2018
L’Orient chrétien, arts et croyances, Tania VELMANS, Picard, 2017
Chrétiens de Gaza, Christophe OBERLIN, Erick Bonnier, 2017

Source Site de l’Œuvre d’Orient

Agenda / Annonce #Conférences/Formations #NLQ

Sainte-Colombe : journée de formation des volontaires de SOS Chrétiens d’Orient

Le samedi 26 mai 2018, de 9 h à 16 h 30, une journée de formation des volontaires de SOS Chrétiens d’Orient en région Auvergne-Rhône-Alpes aura lieu à Sainte-Colombe (au sud de Lyon, dans le Rhône). Elle permettra aux anciens de volontaires de l’association de s’adresser aux futurs volontaires et à tous ceux qui seraient intéressés par une éventuelle mission dans les pays où SOS Chrétiens d’Orient est présent.

Adresse : 371, route départementale 386 – 69 560 Sainte-Colombe

Brèves #Points non négociables PNN

#savetheeight : une image

Les irlandais doivent se prononcer aujourd’hui sur le maintien d’un amendement à la constitution qui rend actuellement impossible l’avortement en Irlande.

Voici une image qui peut résumer la situation :

 

En France #NLQ

Mgr Aupetit reçu par les sénateurs

Hier, le mardi 22 mai 2018, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, a été reçu  par des sénateurs français, au Palais du Luxembourg (sur la photo, il est notamment en présence de Charles Revet, sénateur de la Seine-Maritime, qui s’est beaucoup intéressé à la question des élus chrétiens). Il a notamment affirmé que « la séparation des pouvoirs est importante, l’éveil des consciences est en revanche nécessaire ». Pas de ton politique, mais une piste de réflexion.

A la une #En France #NLH #NLQ

Paris-Chartres : autour de l’homélie du cardinal Sarah, l’ampleur croissante d’un pèlerinage

Le “cru” 2018 semble avoir été significatif, au point même que L’Écho républicain parle de 15 000 pèlerins venus à Chartres en ce lundi de Pentecôte. On aura noté l’osmose croissante entre catholiques de milieux différents : diocésains, fidèles des communautés Summorum Pontificum, etc. La portée internationale du Pèlerinage est aussi significative : catholiques du monde anglo-saxon ou germanique, fidèles originaires du Proche-Orient… On l’aura aussi  constaté à travers les différentes étiquettes portées sur les sacs et bagages : œuvres diocésaines, aumôneries, instituts traditionnels… Les pèlerins ne sont guère sensibles aux cloisons qui ont marqué les générations précédentes de catholiques. Tout cela confirme la place prise par le Pèlerinage organisé par Notre-Dame-de-Chrétienté dans le monde catholique. L’aura du Pèlerinage va bien au-delà du seul catholicisme traditionnel. La capillarité de cet événement n’est plus à démontrer. Ecclésialement, c’est positif et encourageant. Il peut donner un aperçu sur ce que sera l’Église de demain et sur ce qu’elle commence à être aujourd’hui.

Mais le renouvellement des pèlerins est tout aussi significatif : ceux qui arrêtent au bout de quelques années sont naturellement remplacés. Outre le brassage entre catholiques de diverses  origines, il y a aussi un brassage dans le temps. Enfin, la présence de prêtres et séminaristes diocésains révèle aussi les changements d’équilibre qui ont lieu au sein diocèses. Sans jeu de mots, nul besoin d’être grand clerc pour deviner que le mouvement continuera : des prêtres  plus « traditionnels », davantage attachés à la liturgie et à la doctrine, mais clairement attachés à l’apostolat. Le diocèse de X, naguère dans une situation contrastée et plus sensible aux pastorales avancées, était ainsi représenté. Qui l’eût cru 25 ans plus tôt ? On pourrait citer d’autres exemples.

L’homélie du cardinal Sarah était particulièrement forte. « Chers pèlerins, renonçons aux ténèbres. Choisissons la lumière ! » Tout en déplorant l’éloignement de Dieu dans les sociétés occidentales ainsi que leur frénésie consumériste, le prélat a dénoncé les confusions actuelles. Dans le monde, bien sûr. Il a ainsi critiqué  « l’idéologie onusienne » Mais aussi dans l’Église. À titre d’exemple, le cardinal a dénoncé les coups de canifs envisagés contre le célibat des prêtres, refusant clairement l’ordination de viri probati. Ce serait une « rupture dans la Tradition apostolique ». Des mots choisis, mais fermes. En effet, rien ne dit que dans les premiers temps de l’Église les prêtres étaient mariés. Le cardinal s’adressait aussi aux prêtres, qu’il a encouragé dans leur ministère.

 

 

 

 

En France #NLQ

Chartres : arrivée du pèlerinage

Ils seraient plus de 12 000. Après avoir quitté Gas, traversé Saint-Prest et les faubourgs de Chartres, les voilà arrivés à la cathédrale ! Ils doivent assister à la messe qui sera célébrée par le cardinal Robert Sarah.

En France #NLQ

Paris-Chartres : une nouvelle étape

 

Après le départ du bivouac de Choisel, les pèlerins ont assisté à la messe du dimanche de Pentecôte aux Courlis. Ils ont pu méditer sur un sermon particulièrement tonique, rappelant l’optique surnaturelle du pèlerinage, lequel a une « valeur inestimable », notamment dans une époque saturée par les réseaux sociaux. « Même  à notre insu, un pèlerinage nous rapproche de Dieu ». Les pèlerins ont ensuite marché, après la pause de Batonceau et d’Émancé, pour arriver au bivouac de Gas. Les voilà en Eure-et-Loir, non loin de la cathédrale de Chartres dont on voit déjà les deux pointes. Rude journée avant la journée  de demain.

En France #NLQ

Paris-Chartres : c’est parti !

Après la messe célébrée à Notre-Dame de Paris, dont l’homélie a été prononcée par Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de la capitale, les pèlerins sont partis. Sillonant Paris, ils sont passés par Paris pour arriver en banlieue. Un début de pèlerinage fervent, sans hostilité particulière de l’extérieur avec, au contraire, des regards attentifs et bienveillants. Arrivés pour la pause-déjeuner à Bièvres, ils sont repartis en direction du bivouac de Choisel. Une longue marche les attend !

En France #NLQ

Du monde pour le Pèlerinage Paris-Chartres

 

Aux aurores, dès les couloirs du métro parisien, ils étaient nombreux à se rendre pour la nouvelle édition du Pèlerinage Paris-Chartres. La messe est prévue ce matin à 7 heures dans la cathédrale Notre-Dame de Paris.

A la une #Amérique latine #Dans le Monde #NLH #NLQ

Décès du cardinal Darío Castrillón Hoyos

Le cardinal Darío Castrillón Hoyos est décédé cette nuit. Né en 1929, ce cardinal d’origine colombienne avait été ordonné prêtre en 1952 et consacré évêque en 1971. En tant que préfet de la Congrégation pour le clergé, il joua un grand rôle au sein de la curie romaine. Remplaçant notamment le cardinal Felici à la tête de la Commission pontificale Ecclesia Dei le 14 avril 2000, il s’impliqua particulièrement dans le rapprochement entre Rome et certains groupes traditionalistes. On lui doit notamment la réconciliation avec la communauté de Campos (Brésil), qui put être érigée en administration apostolique. Il fut en relation constante et régulière avec la Fraternité Saint-Pie X. Sans arriver à une réconciliation complète avec cette dernière, il put désarmer certaines méfiances de cette dernière ; le geste le plus significatif fut certainement en janvier 2009 la levée des excommunications des quatre évêques ordonnés illicitement par Mgr Lefebvre en juin 1988. Elle occasionna la polémique que l’on connaît, marquée notamment par la mise en cause violente du pape émérite Benoît XVI. Il se retira en juillet 2009, remplacé par le cardinal Levada. C’est une grande figure de l’Église catholique, très impliquée dans la cause de son unité,  qui disparaît.