A la une #Articles #Brèves #Dans le Monde #NLH #NLQ

Tunis : ordination de l’évêque de Constantine




Le samedi 8 février 2020, le nouvel évêque pour le diocèse de Constantine (Algérie) a été ordonné dans la cathédrale de Tunis. Mgr Nicolas Lhernoud a en effet reçu la consécration épiscopale.

Originaire des Hauts-de-Seine, il avait été ordonné prêtre en 2004. Sa nomination au diocèse de Constantine remonte au 9 décembre 2019. Le diocèse de Constantine est aussi celui d’Hippone, dont saint Augustin fut l’évêque.

 

A la une #Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ #Points non négociables PNN

Projet de loi Bioéthique : le Sénat adopte le texte à une faible majorité

Le mardi 4 février 2020, le Sénat a adopté par 153 voix contre 143 le projet de loi bioéthique. Ce texte ouvre notamment la voie à la PMA pour les femmes seules et les couples de femmes malgré un dispositif ambigu. En revanche, il exclut le remboursement de la PMA pour toutes ou la double filiation maternelle des enfants nés de PMA pour toutes ou de GPA. De même, il a  rejeté l’autorisation d’auto-conservation de gamètes sans raison médicale ou refusé la création d’embryons transgéniques ainsi que la limitation de l’interdiction de création d’embryons chimériques ; l’article 17 permettant donc cette création d’embryons transgéniques et cette dérogation limitée à l’interdiction des embryons chimériques a ainsi été supprimé par 170 voix contre 121. Le texte ne satisfera personne et sera probablement remanié à l’Assemblée nationale.

Articles #En France #NLH #NLQ #Points non négociables PNN

Sénat : scrutin sur le projet de loi bioéthique le 4 février 2020

Le mardi 4 février 2020, les sénateurs se prononceront en séance publique sur le projet de loi bioéthique. Ils doivent le faire solennellement. Ils approuveront ou rejetteront un texte qui a fait couler beaucoup d’encre. Le texte va lui-même dans différentes directions, sans trancher clairement les options. On notera que des mesures adoptées au Sénat en commission spéciale ont été supprimées, tandis que d’autres ont été confirmées.

D’un côté, le projet de loi ouvre – de façon très ambiguë – la voie à la PMA pour toutes, malgré le maintien des conditions d’infertilité ou de risque de transmission de pathologie grave. De même, il maintient le refus de la clause de conscience pour les praticiens confrontés à une interruption médicale de grossesse (IMG). Mais, en revanche, il exclut tout établissement de double filiation maternelle pour les enfants nés de PMA ou de GPA et refuse le diagnostic préimplantatoire pour la recherche d’aneuploïdies (DPI-A) même à titre expérimental, redoutant en fait une extension sans aucune précision de cette technique qui peut conduire à un avortement. Enfin, le texte sur la bioéthique ne contient pas la possibilité d’exceptions limitées à l’interdiction des embryons chimériques (les embryons d’animaux composés de cellules humaines et les embryons humains composés de cellules animales) : les sénateurs ont en effet voté le mardi 28 janvier dernier un amendement de suppression de l’article qui visait à introduire des dérogations encadrées à l’interdiction des chimères. Le texte reviendra ensuite à l’Assemblée nationale où les députés le retoucheront vraisemblablement.

A la une #Afrique non francophone #Articles #Brèves #Dans le Monde #NLH #NLQ

Ouganda : un évêque interdit la communion dans la main

Mgr Cyprian Kizito Lwanga, actuel archevêque de Kampala (Ouganda) vient d’adopter un décret qui interdit la pratique de la communion dans la main. « Désormais, il est interdit de distribuer ou de recevoir la Sainte Communion dans les mains, précise le décret en question. La Mère Église nous enjoint de célébrer la Très Sainte Eucharistie avec la plus grande révérence (Can. 898). En raison des nombreux cas signalés de déshonneur envers l’Eucharistie qui ont été associés à la réception de l’Eucharistie dans les mains, il est temps de revenir à la manière la plus respectueuse de recevoir l’Eucharistie sur la langue ».

Non seulement la pratique de la communion dans la main a été interdite, mais le décret rappelle également que « que ceux qui vivent en cohabitation illicite et ceux qui persistent dans un péché grave et manifeste ne peuvent être admis à la sainte communion. De plus, afin d’éviter le scandale, l’Eucharistie ne doit pas être célébrée dans les foyers des personnes qui vivent dans une telle situation ». Le décret date du 1er février 2020. Il a été adopté à la suite d’une réunion avec le clergé et les responsables des paroisses du diocèse. Mgr Lwanga s’appuie sur le droit canon et l’enseignement constant de l’Église.

Le texte du décret (en anglais) :

Source – The PML Daily

 

Agenda / Annonce #Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

“le progrès c’était mieux avant ! Mythes et mensonges du progressisme” : conférence avec Patrick Buisson et l’abbé Matthieu Raffray (IBP)

Le mardi 4 février, à 20h30, au théâtre du Ranelagh aura lieu une conférence-débat intitulée : “le progrès c’était mieux avant ! Mythes et mensonges du progressisme”. Organisée par l’Institut du Bon Pasteur, elle se tiendra en présence de Patrick Buisson, historien et essayiste, et de l’abbé Matthieu Raffray, prêtre et professeur de philosophie. La conférence-débat sera animée par Gabrielle Cluzel, écrivain et rédactrice en chef de Boulevard Voltaire.

Un cocktail sera donné à l’issue de cette conférence.

Contacts :
contact@ibpmail.org / +33 6 19 55 20 72

Pour s’inscrire, on peut cliquer ici.

Adresse :

Théâtre du Ranelagh
5 Rue des Vignes
75016 Paris
France

 

Articles #Brèves #En France #NLH

Message vidéo du cardinal Barbarin à la suite de la décision de relaxe

Le cardinal Barbarin s’est exprimé à la suite de la décision de relaxe rendue par le juge d’appel. Il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles commises par Bernard Preynat. Tout en priant pour les victimes et en saluant le travail des juges, le cardinal Barbarin appelle notamment les catholiques du diocèse  de Lyon à l’unité.

A la une #Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ

Lyon : communiqué du cardinal Barbarin

Avec sérénité, je prends acte de l’arrêt de la Cour d’appel de Lyon qui a déclaré que je ne suis pas coupable de ce dont on m’accusait.

Cette décision permet de tourner une page. Et pour l’Eglise de Lyon, c’est l’occasion d’ouvrir un nouveau chapitre.

C’est pourquoi, de nouveau, je vais remettre ma charge d’archevêque de Lyon entre les mains du Pape François. Naturellement, si le Saint Père souhaite me voir, je me rendrai à Rome.

En mars dernier, il avait refusé ma démission, en acceptant que je me mette en retrait pendant la durée de la procédure judiciaire. Maintenant, je peux paisiblement renouveler ma demande.

Mes pensées vont vers les victimes. Avec bien d’autres frères et sœurs, je continuerai de prier pour elles et pour leurs familles, quotidiennement.

Priez pour moi, pour le diocèse de Lyon et chacun de ses habitants… pour « que tous soient un » (Jean 17, 21).

Philippe card. Barbarin

Source – Église catholique en France

A la une #Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ

Le cardinal Barbarin relaxé en appel

Rebondissement dans l’affaire Barbarin : le cardinal vient d’être relaxé en appel. Pour information, le 7 mars 2019, il avait été condamné en première instance par le tribunal correctionnel de Lyon à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles commises par Bernard Preynat sur des jeunes entre 1971 et 1991. C’est un rebondissement, même si les juges ont suivi les réquisitions du ministère public qui étaient favorables à la relaxe du prélat.

SourceLe Figaro

Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ

Paris : montée des chrétiens d’Orient à Montmartre

Le samedi 25 janvier 2019, des paroissiens de plusieurs églises catholiques de rit oriental parisiennes ont participé à une montée sur la Butte Montmartre, puis à des prières organisées dans la basilique. Des vêpres ont ainsi été dites dans les différentes langues liturgiques de ces rites (syriaque, guèze, copte). Cette montée était organisée sous l’égide de l’Oeuvre d’Orient. Son directeur général, Mgr Pascal Gollnisch, également vicaire général pour l’ordinariat des catholiques orientaux de France, a notamment appelé à prier pour les quatre salariés de l’association SOS Chrétiens d’Orient disparus le 20 janvier dernier à Bagdad.

Articles #Dans le Monde #En France #NLH #NLQ #Orient

SOS Chrétiens d’Orient : de nombreuses initiatives de prières pour les quatre membres disparus

Depuis samedi  dernier, les prières se multiplient à l’intention des quatre disparus de l’association SOS Chrétiens d’Orient que ce soit en France ou à l’étranger. Différentes messes ont été dites au quatre coins du monde. Des chapelets sont récités. Des prêtres français, étrangers ou orientaux célèbrent pour les quatre disparus. InfoCatho s’associe à ces initiatives et adresse ses prières les plus ferventes.

On peut constater les différentes actions et appels à la prière :

https://twitter.com/SOSCdOrient/status/1222151497384976390

On peut utiliser, sur Twitter, les hashtags suivants : #Pray4SOS #4SOS #SOSChrétiensdOrient #chrétiensdorient #Pray4SOS #Freedom4SOS #4SOS

Sur Facebook, un groupe recense toutes les initiatives priantes ayant eu lieu ou à venir.