Agenda / Annonce #Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Paris – Conférence de Mgr Pascal Gollnisch à la mairie du 7ème arrondissement de Paris

Le jeudi 16 mai 2019, à 18h, le directeur de l’Oeuvre d’Orient, Mgr Pascal Gollnisch donnera une conférence intitulée « À la rencontre des chrétiens d’Orient » à la mairie du 7ème arrondissement de Paris. La conférence aura lieu juste après l’inauguration de l’exposition, en salle des fêtes.

Inscription sur le lien suivant.

Articles #NLQ #Points non négociables PNN

Affaire Vincent Lambert : déclaration de Mgr de Moulins Beaufort et de Mgr Feillet

Communiqué de l’archevêque de Reims, Mgr de Moulins Beaufort, et de l’évêque auxiliaire de Reims, Mgr Bruno Feillet :

Le médecin du CHU de Reims a annoncé à la famille Lambert l’arrêt des soins la semaine du 20 mai 2019. Le Conseil d’Etat avait validé fin avril la décision médicale d’interrompre les traitements de M. Vincent Lambert, en état pauci-relationnel depuis dix ans. Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Monseigneur Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, ont réagit à cette annonce.

Il y a quelques semaines, déjà, le Conseil d’État a validé juridiquement la décision prise par l’équipe du secteur des soins palliatifs du CHU de Reims quant à M. Vincent Lambert. Cette équipe est donc confirmée dans sa responsabilité d’interrompre l’alimentation et l’hydratation de M. Lambert selon ce qu’elle jugera convenable. Le Dr Sanchez a annoncé à la famille son intention d’appliquer sa décision dans la semaine du 20 mai. La mort de M. Lambert est donc scellée, quoi qu’il en soit des recours tentés par ses parents.

Beaucoup s’inquiètent de la conclusion ainsi donnée à ce qui a été « l’affaire Lambert ».

Comme archevêque de Reims et comme évêque auxiliaire de Reims, avant tout nous prions pour M. Vincent Lambert, pour son épouse, pour sa fille, pour ses parents, ses frères et sœurs et pour tous ses amis. Nous prions aussi pour les médecins, le personnel infirmier et soignant du CHU de Reims qui, depuis des années, se sont occupés de lui. Nous prions également pour ceux qui ont eu et qui ont encore à décider de son sort. Nous remercions les membres de l’aumônerie qui lui ont rendu visite régulièrement tant que cela a été possible.

La situation médicale et humaine de M. Vincent Lambert est singulièrement complexe. Déterminer la prise en charge adaptée dans son cas n’est pas simple. Tout jugement à son propos est délicat. Ce qui a été vécu autour de M. Lambert est unique et ne devrait pas être transposé à d’autres cas. Face à de telles situations, aucune décision humaine ne peut être assurée d’être parfaite, ni même d’être la meilleure. Une société doit savoir faire confiance au corps médical et respecter la décision collégiale des médecins engageant leur responsabilité professionnelle et humaine ; les médecins, de leur côté, doivent accepter de prendre en compte les avis des proches et de nourrir leurs décisions d’une réflexion éthique sur la responsabilité des êtres humains les uns à l’égard des autres.

Les spécialistes semblaient s’accorder cependant sur le fait que M. Vincent Lambert, si dépendant soit-il depuis son accident, n’est pas en fin de vie.  Tout en saluant l’engagement des équipes du CHU de Reims, on peut s’étonner que M. Lambert n’ait pas été transféré dans une unité spécialisée dans l’accompagnement des patients en état végétatif ou pauci-relationnel.

Il appartient à la condition de l’homme et à sa grandeur d’avoir à mourir un jour. Il est bon de s’en souvenir en un temps où certains réclament le droit de mourir quand et comment ils le choisissent tandis que des prophètes du transhumanisme annoncent la fin de la mort.

Mais c’est l’honneur d’une société humaine que de ne pas laisser un de ses membres mourir de faim ou de soif et même de tout faire pour maintenir jusqu’au bout la prise en charge adaptée. Se permettre d’y renoncer parce qu’une telle prise en charge a un coût et parce qu’on jugerait inutile de laisser vivre la personne humaine concernée serait ruiner l’effort de notre civilisation. La grandeur de l’humanité consiste à considérer comme inaliénable et inviolable la dignité de ses membres, surtout des plus fragiles.

Nos sociétés bien équipées se sont organisées pour que les personnes en situation « végétative » ou pauci-relationnelle soient accompagnées jusqu’au bout par des structures hospitalières avec des personnels compétents. Leurs familles et leurs amis ont aussi vocation à accompagner l’un de leurs en une telle situation. La confiance mutuelle entre ces personnes diverses est le fondement nécessaire d’un bon accompagnement. Beaucoup font l’expérience que cet accompagnement, tout en étant éprouvant, contribue à les rendre plus humains. Le devoir de la société est de les aider.

Nous prions encore et nous invitons à prier pour que notre société française ne s’engage pas sur la voie de l’euthanasie. Nous rendons grâce à Dieu pour ceux et celles qui sont quotidiennement les témoins de la grandeur de tout être humain menant sa vie jusqu’à son terme.

  + Eric de     Moulins-Beaufort
archevêque de Reims

   + Bruno Feillet
évêque auxiliaire de Reims

Afrique francophone #Articles #NLQ

Burkina Faso – Attaque d’une église

Dans la matinée du dimanche 12 mai, six personnes ont été tuées dans l’attaque d’une église située à Dablo, dans le nord du Burkina Faso, soit deux jours après la libération des otages français qui avait coûté la vie à deux soldats.

C’est aux environs de neuf heures que l’attaque aurait eu lieu. On déplore ainsi la mort d’un prêtre et de cinq fidèles. Le martyre des chrétiens persécutés en Afrique continue.

Articles #NLQ #Orient

Décès du cardinal Sfeir

Le cardinal Nasrallah Pierre Sfeir, patriarche émérite maronite d’Antioche et de tout l’Orient, est décédé trois jours avant de fêter ses 99 ans. Né en 1920, il avait été élu patriarche par le synode de l’Église maronite en 1986. C’est aussi l’un des derniers pères conciliaires qui décède : il avait, en effet, participé, au concile Vatican II (il avait été nommé et ordonné évêque en 1961).

Il avait été créé cardinal par le pape Jean-Paul II en 1994. Il avait fait autorité dans les débats au Liban, critiquant la présence syrienne a cours des années 1990. C’est une voix reconnue de l’Orient chrétien qui s’éteint.

Quelques photos avec différentes personnalités internationales :

Agenda / Annonce #Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Rappel : messe de l’Oeuvre d’Orient à Saint-Sulpice (Paris)

La messe annuelle de l’Oeuvre d’Orient aura lieu à l’eglise Saint-Sulpice de Paris ce dimanche 12 mai, à 15h. Elle sera célébrée par Sa Béatitude Joseph Absi, patriarche de l’Église melkite catholique.

L’église Saint-Sulpice de Paris est située dans le 6ème arrondissement de Paris.

Articles #En France #NLQ

Visite du patriarche melkite à Paris

Dans le cadre de son déplacement en France, Sa Béatitude Joseph Absi, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient de l’Église melkite catholique, a donné une conférence à l’Institut catholique de Paris le jeudi 9 mai 2019.

La conférence était intitulée « L’Église melkite hier et aujourd’hui ». « La paix est une priorité. Donnez nous la paix », s’est ainsi exprimé Sa Béatitude à la fin de son  intervention. Une conclusion qui rappelle que la situation des chrétiens d’Orient est liée à la situation  générale qui prévaut au Proche-Orient. Il est vrai que ce sont les chrétiens qui pâtissent de ces conflits permanents.

Le patriarche de l’Église melkite catholique doit célébrer la messe annuelle de l’Oeuvre d’Orient ce dimanche après-midi, à 15h, à l’église Saint-Sulpice de Paris.

 

Articles #En France #NLQ #Points non négociables PNN

Arrêt des soins pour Vincent Lambert

Nouveau rebondissement dans la situation de Vincent Lambert : le docteur Sanchez du CHU de Reims a ainsi annoncé pour la semaine du 20 mai 2019 l’arrêt des « traitements ». Mais c’est plutôt un arrêt de mort qui est en fait déclaré.

Articles #NLQ #Rome

Rome – Nouvelles normes pour lutter contre les abus sexuels

Par le le Motu proprio Vos estis lux mundi, le pape François a défini de nouvelles normes afin de lutter contre les abus sexuels. Ce texte s’applique à toute l’Église catholique, ce qui vise également les Églises orientales, que leur statut soit patriarcal ou archiépiscopal majeur.

Les prêtres, les évêques et les religieux devront tout d’abord signaler les abus. Une obligation de signalement est ainsi instituée. Évêques et supérieurs religieux devront rendre compte de leur travail.

Enfin, les diocèses devront mettre en place des dispositifs accessibles au public pour donner les signalements. En effet, selon les termes de l’art 2 § 1, « les diocèses ou les éparchies doivent mettre en place, individuellement ou ensemble, dans le délai d’un an à partir de l’entrée en vigueur des présentes normes, un ou plusieurs dispositifs stables et facilement accessibles au public pour permettre de présenter des signalements, notamment à travers l’institution d’un bureau ecclésiastique approprié. Les diocèses et les éparchies informeront le représentant pontifical de l’instauration desdits dispositifs. »

Source La Croix

Articles #En France #NLQ

L’archevêque de Tulle s’exprime sur l’affectation des églises

Interrogé par France 3 sur certaines musiques exclues des églises, l’archevêque de Tulle, Mgr  Francis Bestion, s’exprime. Il rappelle non seulement la loi, mais le respect du caractère sacré des lieux : certaines musiques ne sont pas appropriées dans des églises où l’on reçoit le corps du Christ. Un rappel qui peut être salutaire dans ces temps où un certain irénisme a pu souffler dans l’usage des églises. On notera que les journalistes essayent de “coincer” l’évêque sur l’implication de la communauté Saint-Martin. L’évêque tient bon et ne fléchit pas.

Source YouTube

Articles #Doctrine / Formation #NLQ #Théologie

Parution du dernier numéro de la Revue thomiste

Le dernier numéro de la Revue thomiste a été publié au mois d’avril 2019. Il a été récemment reçu par les abonnés. On notera quelques articles qui peuvent attirer l’attention, comme celui du RP François Daguet, OP relatif à la récente intervention du pape François visant à modifier les passages du Catéchisme de l’Église catholique sur la peine de mort (« Note sur la doctrine de l’Église à propos de la peine de mort »). Des contributions intéressantes.

Revue thomiste, t. 119, numéro 1, janvier-mars 2019, 176 p.